Concert de Genève 2010 : LES SUITES

Répondre
Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

26 novembre 2010, 15:12

J'ai envoyé un mail au service clients de Visa en début de semaine.
Ils vont m'envoyer par courrier un formulaire à remplir pour contester
la transaction. Je dois y joindre les divers documents et copies des billets.

Je vous tiens au courant.
Avatar du membre
SIGNO'THETOM
Official Member
Official Member
Messages : 2365
Enregistré le : 15 mai 2006, 15:58
fan depuis : 1986
Localisation : Back2PARIS

26 novembre 2010, 18:35

Ma femme bossant dans la banque... elle m'a indiqué que l'assurance/ remboursement ne marche qu'avec la carte Visa Premier!
LOVE4ONEANOTHER IS THE ONLY WAY!
Avatar du membre
Jimipaisley
Modérateur
Modérateur
Messages : 5153
Enregistré le : 12 septembre 2004, 13:37
fan depuis : 1984
Localisation : Roquebrune Cap Martin

27 novembre 2010, 13:55

A partir de 2mn46 (désolé si déjà posté):

http://www.lemanbleu.ch/vod/le-journal-20102010
Avatar du membre
Super Violette
Official Member
Official Member
Messages : 1718
Enregistré le : 24 juin 2008, 09:06
fan depuis : 2006
Localisation : On Purple Planet

30 novembre 2010, 13:19

Super Violette a écrit :Mon recommandé part aujourd'hui et je donne également un délai jusqu'au 23 août à Resaplus pour le remboursement de mes billets.
voici mes infos, si ça peut aider quelqu'un :]

J'ai tout envoyé à la VISA hier. Ils me disent qu'ils vont faire le nécessaire. Normalement l'échéance est dépassée, mais comme ceci est un cas très particulier... ils vont tout essayer. ::d Cependant, à la place d'avoir envoyé une lettre le 18 août dernier à Resaplus, j'aurais mieux fait contester le paiement directement auprès de la VISA, car j'aurais été encore dans les délais, et j'aurais été remboursée.

Comme VISA vient de me l'apprendre, les 30 jours de contestation d'un paiement, pour les concerts ou bien des billets d'avion, n'est pas à partir du paiement, mais à partir de la date à laquelle la présetation aurait dû avoir lieu; dans notre cas un concert qui n'a pas eu lieu le 23 juillet 2010. :siffle: Je garde quand-même bon espoir ;)
Rainbow children, it's time 2 rise!
Rosi
Official Member
Official Member
Messages : 22
Enregistré le : 22 juillet 2009, 22:48
fan depuis : 1985
Localisation : Zürich, Suisse

02 décembre 2010, 14:24

Bonjour
J'ai tout (copie des billets, copie des articles dans les journaux, formulaire de VISA pour le remboursement/internet rempli) envoyée à VISA le 29.Nov 10 et hier 01.Dec 10 la réponse (je traduis de l'allemand, desolée pour les fautes, car je suis de Zürich et ma langue maternelle est l'allemand):
"Chargeback
Votre réclamation du 29.Nov 10
Chère Madame
Nous avons reçu votre réclamation et avons ouvert un dossier le 29.Nov 10. La transaction que vous réclaméz de CHF 547.45 a été crédité provisoirement sur votre compte de carte VISA.
Etant donné que les clarifications du litige/fait involve plusieurs parties, il se peut que la clarification puisse durer enocre quelque semaines. Si vous ne recevez plus de nouvelles de notre part, le crédit restera définitivement sur votre compte.
Pour des questions, veuillez nous contacter auf numéro...
Merci de votre confiance..."
Ce sont de bonnes nouvelles - non? :super:
Avatar du membre
Kiss me
Official Member
Official Member
Messages : 104
Enregistré le : 10 mai 2010, 20:15
fan depuis : Le début
Localisation : Genève

05 décembre 2010, 14:14

Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

06 décembre 2010, 19:06

Dernières nouvelles de la FRC
Bonjour,
Nous sommes toujours en discussion avec les principaux acteurs de ce fiasco et de manière plus large avec les principales billetterie en Suisse. L’enquête pénale ralentit toutefois le processus, car il y a le secret d’enquête qui fait que beaucoup d’informations doivent rester confidentielles, ceci concerne notamment nos contacts avec M. Quarcoopome que nous avons rencontré longuement il y a environ un mois. Certains documents qui ont été mis à disposition confirment que l’argent de la billetterie a bien été distribuée aux sociétés mandatées pour l’organisation du concert.
Pour ceux qui ne l’aurait pas lui, un article de 20 minutes publié le 24 novembre apporte quelques éclaircissements : Article du 20Minutes du 24 novembre et un éventuel espoir de remboursement via sa carte de crédit. Merci à cette occasion de nous indiquer si cette démarche s’est avérée fructueuse ou non, car si ce n’est pas le cas, nous allons leur demander de faire un geste.
Vous trouverez également plus d’information sur les démarches que nous avons entreprises sur notre site en allant sur le lien : http://www.frc.ch/pages.php?id=916

Avec nos meilleures salutations.

Valérie Muster, juriste
Responsable de la Permanence
Avatar du membre
Kiss me
Official Member
Official Member
Messages : 104
Enregistré le : 10 mai 2010, 20:15
fan depuis : Le début
Localisation : Genève

06 décembre 2010, 20:23

BONNE NOUVELLE !!! :dance4me:

Je viens de recevoir la confirmation par une lettre de l'UBS, VISA de mon remboursement définitif après enquête, de la somme créditée sur mon compte il y a quelques jours en arrière.

En ce qui me concerne, affaire classée et avec classe, grâce à l'UBS, VISA. :frime1:

Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont aidés à avancer dans toute cette affaire, et je vous encourage et vous soutiens pour la suite.

Bonne chance ! :super:
Avatar du membre
74 East
Official Member
Official Member
Messages : 238
Enregistré le : 06 juin 2009, 11:01
fan depuis : 1984
Localisation : HAUTE-SAVOIE

07 décembre 2010, 13:48

Hello, quand vous parlez de Visa, c'est laquelle, premier, classic ???
Mon banquier fraichement sortir des bancs de son école n'as pas peu me renseigner précisement !
Aurait' il dans ce forum, une personne plus avisé que mon jeune Padawan de "traider costume-cravatte pout propre sur lui" !!!

Je n'ai rien contre les banquiers, c'est juste de l'humour !!

Merki d'avance

FRED
:eyeno: :coeur: :symbol:
Avatar du membre
Super Violette
Official Member
Official Member
Messages : 1718
Enregistré le : 24 juin 2008, 09:06
fan depuis : 2006
Localisation : On Purple Planet

07 décembre 2010, 14:05

74 East a écrit :Hello, quand vous parlez de Visa, c'est laquelle, premier, classic ???
Mon banquier fraichement sortir des bancs de son école n'as pas peu me renseigner précisement !
Aurait' il dans ce forum, une personne plus avisé que mon jeune Padawan de "traider costume-cravatte pout propre sur lui" !!!

Je n'ai rien contre les banquiers, c'est juste de l'humour !!

Merki d'avance

FRED
Coucou Fred
Si tu as payé ton billet avec une carte de crédit VISA, quelque soit la dénomination de cette carte, premier, classic, gold etc, cela ne joue aucun rôle, car il devrait ouvrir un dossier pour une prestation que tu n'as pas eue. Maintenant il se peut qu'ils rechignent à cause du délai, car selon ce que j'ai appris, il arait fallu refuser la transaction dans les 30 jours après la 2ème date de concert annoncée. Mais je pense que vu les conditions VISA le fera ::d
Autrement, tu peux aussi tél directement au service de plainte de ta carte VISA.
Bonne chance. :ange:
Rainbow children, it's time 2 rise!
Avatar du membre
74 East
Official Member
Official Member
Messages : 238
Enregistré le : 06 juin 2009, 11:01
fan depuis : 1984
Localisation : HAUTE-SAVOIE

08 décembre 2010, 10:54

Merci, Super Violette !! Je vais téléphoner directement à Visa , et bonne journée !!
Kiss
Fred
:eyeno: :coeur: :symbol:
Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

11 décembre 2010, 15:20

J'ai été remboursé par Visa hier ! :dance4me:

Je remercie également toutes les personnes qui nous ont aidé dans cette affaire.

Si vous n'avez pas réussi à être remboursé, n'hésitez pas à contacter la FRC.
Tarte aux pommes :
Image
Avatar du membre
Super Violette
Official Member
Official Member
Messages : 1718
Enregistré le : 24 juin 2008, 09:06
fan depuis : 2006
Localisation : On Purple Planet

12 décembre 2010, 14:48

Silvergold a écrit :J'ai été remboursé par Visa hier ! :dance4me:
:super:
Rainbow children, it's time 2 rise!
olb99
Official Member
Official Member
Messages : 89
Enregistré le : 21 août 2007, 16:01
fan depuis : 1989

22 décembre 2010, 22:54

J'ai envoyé lundi une lettre à ma banque avec :
- une petite lettre explicative
- le formulaire standard de Visa "Réclamation concernant des transactions"
- le relevé Visa où apparaît l'achat du billet (probablement pas nécessaire)
- une copie du billet
- le résumé de la situation de la FRC (http://www.frc.ch/pages.php?id=916)

Je vous dis si ça marche.
Avatar du membre
74 East
Official Member
Official Member
Messages : 238
Enregistré le : 06 juin 2009, 11:01
fan depuis : 1984
Localisation : HAUTE-SAVOIE

23 décembre 2010, 13:03

Bah ! moi , ils veulent pas me rembourser !!! OOUUUIIIIIIINNNNNNNN !!!!

Ca fait cher le collector !!!

Bonne fetes de fin d'année à tous..

FRED
:eyeno: :coeur: :symbol:
olb99
Official Member
Official Member
Messages : 89
Enregistré le : 21 août 2007, 16:01
fan depuis : 1989

28 décembre 2010, 22:41

Première nouvelle : la banque (UBS) transmet le dossier à la société de carte de crédit (Visa), mais ne peut rien garantir. Nouvelles dans les semaines à venir, j'espère.
Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

05 janvier 2011, 00:38

Dernières news :

Article TDG :


Resaplus contrainte de mettre la clef sous la porte

BILLETERIE | La billetterie genevoise va prochainement fermer boutique. Le concert de prince, annulé en 2010 a eu raison de l'entreprise locale.

Rédaction online | 04.01.2011 | 19:15

La billetterie genevoise Resaplus est contrainte de fermer ses portes, révèle le journal GHI à paraître mercredi. En difficulté financière, suite notamment à l'annulation du concert de Prince en juillet 2010, l'entreprise va donc cesser progressivement ses activités commerciales. Seule une structure juridique déstinée à récupérer l'argent de ses clients restera.

Pour Olivier Grandjean, directeur de Reaplus, cité par GHI, "en parodiant une célèbre affaire criminelle, Resaplus pourrait dire: le concert de Prince m'a tuer!"
http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/re ... 2011-01-04

Article GHI
BILLETTERIE RESAPLUS
«Le concert de Prince m'a tuer... »

Par Giancarlo Mariani, 6 janvier 2011

En difficultés financières, la billetterie genevoise Resaplus est contrainte de fermer boutique.

«Nous tomberons les armes à la main», prévient son directeur Olivier Grandjean.

Différents scénarios catastrophe sont à l'étude pour sauver ce qui peut encore l'être.

La nouvelle va faire l'effet d'une véritable bombe! La billetterie Resaplus devra prochainement fermer boutique. «C'est la fin d'une belle histoire, le pot de fer brise le pot de terre», résume son directeur Olivier Grandjean. «Les résultats financiers sont mauvais. On doit donc cesser progressivement nos activités commerciales pour ne pas aggraver la situation», explique-t-il. «Il ne subsistera bientôt qu'une structure juridique pour continuer le combat destiné à récupérer l'argent que nos clients ont investi dans le concert annulé de Prince en juillet 2010», clarifie-t-il (GHI du 5 août 2010). «Les actifs serviront à solder toutes les factures. Avant la fermeture définitive, notre but est de partir la tête haute en équilibrant les comptes».
Un logiciel confisqué
S'il fera tout pour que sa réputation ne soit pas entamée, le billettiste genevois refuse encore d'articuler le moindre chiffre. Tout juste laisse-t-il échapper: «Avec quelques centaines de milliers de francs, nous étions probablement sauvés. Mais le spectre de l'affaire Prince a fait fuir tous les partenaires potentiels de Resaplus ... Cela au moment où nous étions sur le point de fêter notre dixième anniversaire en créant un pool de billetterie 100% romand pour renforcer notre indépendance et notre identité vis-à-vis des grands groupes étrangers dominants sur notre marché. Tout est désormais anéanti.» Mais pourquoi ce scénario catastrophe intervient-il maintenant? «Le coup de grâce nous a été porté en début d'année. Depuis le 3 janvier, Resaplus ne peut plus utiliser le logiciel de son partenaire CTS Eventim . Dorénavant, ce logiciel sera réservé en exclusivité à notre concurrent Ticketcorner , lui-même racheté en 2010 par CTS Eventim Allemagne. Rideau.»
Naufrage
Contraint de jeter l'éponge, Olivier Grandjean reconnaît pour la première fois que son naufrage financier est la conséquence directe du concert annulé de Prince. «En parodiant une célèbre affaire criminelle, Resaplus pourrait dire: le concert de Prince m'a tuer!», ironise celui qui se bat depuis des années pour assurer l'équilibre annuel de sa société.

Assurément meurtri, le directeur de Resaplus estime aussi que la concurrence a clairement joué un rôle de fossoyeur. «Depuis des mois, nous négocions une reprise honorable avec Ticketcorner et le Groupe CTS Eventim . Ses responsables nous ont baladé avec un kolossal mépris envers notre spécificité culturelle romande. Une vraie caricature. Le plus triste, c'est que cette entreprise en mains allemandes va régner en maître absolu sur le marché local. La Suisse romande va à nouveau pâtir de cette situation de quasi-monopole que Resaplus avait réussi à briser en 2000 (lire encadré). Pire, mes clients romands ont déjà été contactés par des employés de Ticketcorner pour négocier de nouveaux contrats exclusifs. Cet opportunisme agressif est proprement scandaleux. Ces choses ne se font pas!»
Suspicion
Polémique, doutes et suspicion contre la concurrence sont renforcés par un autre fait marquant. «C'est un cadre de Ticketcorner qui m'avait présenté Daniel Quarcoopome, le promoteur de Prince», précise Olivier Grandjean. De là à imaginer un phagocytage, il n'y a qu'un pas qu'il se refuse pour l'heure à franchir. «Cette affaire est entre les mains de la justice à qui nous faisons toute confiance pour faire toute la lumière. Et, je le répète, pour faire en sorte que nos clients soient remboursés.»
Alternative Ticketcorner
Tout autre son de cloche du côté de Ticketcorner . « Resaplus n'a pas renouvelé son contrat avec nous. Comme convenu au préalable, le système informatique a été coupé début janvier», confirme Stefan Epli, porte-parole de l'entreprise alémanique. «Depuis, nous avons effectivement contacté des clients en Suisse romande. C'était uniquement dans le but de leur offrir une alternative si nécessaire», poursuit-il. Avant de conclure: «Je ne peux rien vous dire sur d'éventuelle négociations de reprise entre les deux billetteries, ce que je puis vous affirmer en revanche, c'est que Ticketcorner va augmenter ses forces en Suisse romande.»
http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_ ... _section=6
Avatar du membre
Vincent2Paris
Official Member
Official Member
Messages : 7897
Enregistré le : 19 octobre 2007, 05:33

05 janvier 2011, 10:46

Quel feuilleton !
Avatar du membre
Whitos
Official Member
Official Member
Messages : 1288
Enregistré le : 19 août 2002, 14:35
Localisation : Au bord d'un lac...

05 janvier 2011, 19:46

Vincent2Paris a écrit :Quel feuilleton !
Certes, on ne va pas taper des mains de joie en apprenant qu'une petite entreprise, visiblement motivée, morde la poussière!

Mais il serait cependant appréciable que son patron, Olivier Grandjean, prenne ses responsabilités un jour ou l'autre.

Resaplus a eu les yeux plus gros que le ventre! Alors oui, l'organisateur était foireux, la boîte de production douteuse, les partenaires aussi, mais la billetterie s'est lancée dans la combine.

Pas besoin d'être un vieux routard du show buisness pour:
- Savoir que Prince n'est pas la poule aux œufs d'or (un simple tour sur le net permettait de constater les ventes peu enthousiastes des concerts déjà en vente au printemps).
- Mesurer le risque colossal de programmer un concert en stade, en plein juillet (vacances + pléthore de festivals), à des tarifs fantaisistes dans un délai aussi court.
- Renoncer à s'associer à un parfait inconnu sans aucune référence dans le milieu de l'organisation d'un tel événement.
- Connaître le passif d'un des principaux associés, Frédéric Hohl, connu comme le loup blanc au bout du Léman.

C'est un cadre de Ticketcorner qui a présenté Daniel Quarcoopome, le promoteur de l'événement, a Olivier Grandjean? Et il n'est pas venu à l'idée de ce dernier que Ticketcorner aurait peut-être gardé l'affaire pour lui si cette dernière était prometteuse?

C'est le concert de Prince qui a "tuer" Resaplus? Ah bon: la société aurait-elle remboursé les acheteurs dans mon dos? Le show du lutin pourpre a-t-il un quelconque lien avec le non renouvellement du logiciel de son partenaire CTS Eventim?

Ce qui a tué cette structure, c'est une perte de confiance et, sans doute, une bonne dose de cynisme et d'opportunisme de la part de certains de ses partenaires et concurrents (il est plus facile de frapper un homme à terre).

Resaplus a fait preuve d'une grande naïveté dans cette entreprise (les communiqués, à quelques jours du concert, ne maintenaient-ils pas qu'il aurait lieu… malgré une absence d'activité tristement révélatrice autour du Stade de Genève). Mais la naïveté, dans le buisness, se nomme "incompétence".

Si Resaplus n'a pas tenu la pelle, elle l'a fourni à d'autres pour creuser sa propre tombe et il serait peut-être temps que son directeur le reconnaisse.

Sacré feuilleton oui… et triste histoire.

Reconnaissons toutefois à Olivier Grandjean et sa société le mérite de continuer à se battre pour que les lésés récupèrent leur dû… vous avez dit "naïf"?
Modifié en dernier par Whitos le 06 janvier 2011, 14:03, modifié 1 fois.
- Le nouveau clip postmoderne des Raggumbians est online! A ne pas louper: http://www.raggumbians.net/
Avatar du membre
74 East
Official Member
Official Member
Messages : 238
Enregistré le : 06 juin 2009, 11:01
fan depuis : 1984
Localisation : HAUTE-SAVOIE

06 janvier 2011, 13:29

Entendu sur " Lausanne Fm",
Résaplus ferme la boutique en partie à cause du concert de Prince, seule une antenne restera en place pour récupéré l'argent de la vente des billets.
A cause de Tarteauxpommes, des gens se retrouvent sans job !! Je ne dirais pas le fond de ma pensée, mais c'est écoeurant ce monde de l'argent de nos jours,je prend l'oseille, je me barre et les autres, on s'en fout....
:eyeno: :coeur: :symbol:
Avatar du membre
Super Violette
Official Member
Official Member
Messages : 1718
Enregistré le : 24 juin 2008, 09:06
fan depuis : 2006
Localisation : On Purple Planet

18 janvier 2011, 21:02

Je viens de recevoir la lettre de VISA qu'ils me Remboursent les billets.
Yeeeeessssss Life can be sooooo Nice
::d
Rainbow children, it's time 2 rise!
Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

19 janvier 2011, 17:08

Super Violette a écrit :Je viens de recevoir la lettre de VISA qu'ils me Remboursent les billets.
Yeeeeessssss Life can be sooooo Nice
::d
:super: et bonne année 2011 !!!
udo
Official Member
Official Member
Messages : 26
Enregistré le : 24 octobre 2010, 12:29

20 janvier 2011, 17:40

Il y a des articles de nouvelles Anglaises concernant ces détails même du drame billet de Genève?
olb99
Official Member
Official Member
Messages : 89
Enregistré le : 21 août 2007, 16:01
fan depuis : 1989

03 février 2011, 12:51

Des nouvelles de mon côté (lettre reçue le 2 février) : suite à ma demande en décembre (voir message précédent), Visa accepte de me rembourser le billet.
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

07 février 2011, 21:48

J'ai reçu un 1er avis négatif de Visa, mais j'ai fais recours en envoyant une lettre super détaillée avec les articles de presse qui continuait de nous encourager à garder nos billets.... -d'attendre... sans explications.
J'ai aussi relancé Mme Muster de la FRC. Elle m'a répondu qu'elle avait pris contact avec Visa pour leur demander d'être plus flexibles.
Donc j'ai espoir que la situation évolue favorablement. Et j'espère pour tout le monde.
Avatar du membre
ma911
Official Member
Official Member
Messages : 216
Enregistré le : 22 mars 2003, 02:40
Localisation : lorient

09 février 2011, 23:22

bonsoir

petite question
ceux qui ont ete remboursé
c est visa suisse ou visa france ?



merci par avance pour vos reponses

a+

jp
Avatar du membre
miske
Official Member
Official Member
Messages : 198
Enregistré le : 04 août 2010, 03:14
fan depuis : 1985
Localisation : Genève

10 février 2011, 04:16

Visa Suisse.
... bonne chance !
olb99
Official Member
Official Member
Messages : 89
Enregistré le : 21 août 2007, 16:01
fan depuis : 1989

10 février 2011, 13:38

Visa en Suisse également pour moi.
Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

06 avril 2011, 17:50

Quelques news importantes de la part de la FRC, j'espère que ça pourra aider ceux
qui n'ont pas pu se faire rembourser :
Bonjour,

Depuis notre dernière information, voici l’évolution de ce dossier et quelques conseils sur les mesures que vous pouvez prendre pour tenter de faire valoir vos droits. Ces différentes démarches ne vous garantissent nullement d’obtenir un remboursement, mais mettent des chances supplémentaires de votre côté, au cas où il y aurait des personnes ou sociétés condamnées à l’issue de l’enquête pénale et de l’argent à distribuer.

- Concernant le remboursement par les émetteurs de carte de crédit : Certains se sont montrés plus conciliants dans les remboursements suite au courrier envoyé par la FRC leur demandant d’être plus souples dans l’application de leurs conditions générales. A notre connaissance, seul Viseca n’a pas assoupli sa ligne. En France, la Carte bleue Visa a remboursé un fan floué, client du Crédit Agricole Centre-Est

- Concernant l’enquête pénale, celle-ci touche à sa fin et devrait être clôturée début mai. Pour ceux qui ont porté plainte devant le procureur genevois et qui ont reçu un courrier de sa part, il convient également de se porter partie civile à l’aide du formulaire transmis par le procureur. La seule plainte pénale permet de faire condamner pénalement la société (par exemple pour escroquerie, abus de confiance, pratique déloyale…) mais ne vous permet pas d’obtenir le remboursement de votre billet. Pour y parvenir, il faut émettre ce que l’on appelle des prétentions civiles au cours de l’enquête pénale. Donc pour faire simple, si vous voulez (tenter de) récupérer le prix du billet, il vous faut participer aux deux volets. Cela vous évitera de devoir faire par la suite une action civile devant un juge civil, qui elle vous coûtera de l’argent.

- Pour ceux qui n’auraient pas encore déposé plainte pénale, vous pouvez toujours le faire (c’est conseillé, même si aucune garantie n’est donnée que cela aboutisse à un remboursement) par courrier à l’adresse du procureur : Ministère Public, à l’intention du Procureur, Stéphane Grodecki, Case postale 3565, 1211 Genève 3. La plainte doit être écrite et signée par la personne plaignante. Il s'agit de décrire les faits de manière claire et complète, avec tous les éléments importants (notamment: date et lieu des faits, contexte, nom des personnes impliquées etc.) Nous vous conseillons de porter plainte contre inconnu, puisqu’on ne sait pas qui exactement est responsable de ce fiasco. Dans la plainte, vous n’oublierez pas d’indiquer que vous voulez également vous porter partie civile en indiquant la valeur du billet (joindre à votre plainte une copie du billet du concert annulé). Il est conseillé de le faire le plus rapidement possible et avant le 15 avril

- En parallèle à l’enquête pénale, vous pouvez également annoncer votre créance, à savoir le prix du billet, auprès de l’office des faillites de Genève, ch. de la Marbrerie 13, 1227 Carouge. La faillite de Resaplus a été prononcée le 17 février 2011 et publiée dans la feuille officielle le 23 mars 2011. La publication donne l’occasion aux créanciers et aux tiers de faire valoir leurs droits dans un délai de 30 jours dès la publication, à savoir jusqu’au 21 avril 2011 . Ainsi si vous souhaitez produire votre créance dans le délai imparti, vous pouvez le faire à l’aide du formulaire que vous trouverez sous ce lien : http://ge.ch/opf/system/files/formulair ... uction.pdf (si le document ne s’ouvre pas directement, cliquer dans la barre d’adresse et faites ENTER). Il conviendra bien naturellement de le compléter et y joindre une copie du billet acheté. Cette démarche demeure incertaine, car si Resaplus en liquidation n’a pas de liquidités ou beaucoup de créanciers, vous n’obtiendrez rien.

En espérant que ces quelques informations pourront vous être utiles, et selon l’adage qui ne tente rien n’a rien, recevez nos salutations distinguées.
Avatar du membre
Dreamer
Official Member
Official Member
Messages : 665
Enregistré le : 22 octobre 2009, 19:34
Localisation : Paris

06 avril 2011, 22:25

Je garde mon collector à 200 CHF. Bon courage à ceux en recherche de remboursement.
Mieux que Line Renaud : LinnDrum
Avatar du membre
SIGNO'THETOM
Official Member
Official Member
Messages : 2365
Enregistré le : 15 mai 2006, 15:58
fan depuis : 1986
Localisation : Back2PARIS

27 avril 2011, 16:52

Ca fout les boules quant même!
LOVE4ONEANOTHER IS THE ONLY WAY!
Avatar du membre
Adri S
Official Member
Official Member
Messages : 320
Enregistré le : 27 septembre 2002, 15:29
Localisation : Suisse

13 mai 2011, 10:50

Enfin des bonnes nouvelles.

Je viens de recevoir un courrier de Viseca. Fournisseur de ma carte de crédit Mastercard.

Il me rembourse tout le montant de la transaction (prix des billets, assurance + frais) soit un total de 813.15 francs. (3 billets à 260.-)

Enfin, mon feuilleton Hot Summer in Geneva prend fin.

Vivement le Hot Summer 2011.

Bon courage pour ceux qui ont encore des billets à rembourser, ne perdez pas espoir.
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

13 mai 2011, 16:13

@Xenophobia: tu a fait quoi de spécial? moi ils m'ont refusé à 3 reprises.... Mais comme je lis ton poste, j'hésite à leur envoyer encore un courrier lol.
Jip2
Official Member
Official Member
Messages : 9
Enregistré le : 10 mai 2011, 00:37

14 mai 2011, 14:21

Je ne sais pas comment vous ressentez l'annonce de Prince au Stade de France, mais pour moi qui n'ai pas été remboursé de mes 180 francs pour le concert annulé à Genève, j'ai vraiment l'impression que notre artiste préféré ne tire aucune leçon de ce qui s'est passé. C'est dommage pour les fans qui se font escroquer mais aussi pour lui, car aujourd'hui les médias communiquent énormément sur le nombre de billets vendus et les concerts annulés faute de public. Même s'il vend 50'000 billets pour le stade de France (ce qui à mon avis est inespéré), les médias parleront de ce concert comme d'un échec. De plus , a-t-il vraiment l'infrastructure pour jouer dans un stade? Le public qui va voir un artiste s'attend à un spectacle adapté à ce type de lieu et pas à un show-case éclairé à la lampe de poche.
Avatar du membre
Adri S
Official Member
Official Member
Messages : 320
Enregistré le : 27 septembre 2002, 15:29
Localisation : Suisse

14 mai 2011, 22:12

Stella a écrit :@Xenophobia: tu a fait quoi de spécial? moi ils m'ont refusé à 3 reprises.... Mais comme je lis ton poste, j'hésite à leur envoyer encore un courrier lol.
Hello Stella,

Je leur ai fais un premier courrier en les menaçant d'aller chez Visa si ils ne me remboursaient pas mes billets.

3 mois plus tards, je n'avais toujours pas de nouvelles et j'ai refais un courrier.

2 semaines plus tards, j'ai reçu la bonnes nouvelles. un courrier de leur part m'informant du remboursement des billets.

Bon courage à toi.
Avatar du membre
Whitos
Official Member
Official Member
Messages : 1288
Enregistré le : 19 août 2002, 14:35
Localisation : Au bord d'un lac...

15 mai 2011, 15:11

Xenophobia a écrit :
Stella a écrit :@Xenophobia: tu a fait quoi de spécial? moi ils m'ont refusé à 3 reprises.... Mais comme je lis ton poste, j'hésite à leur envoyer encore un courrier lol.
Hello Stella,

Je leur ai fais un premier courrier en les menaçant d'aller chez Visa si ils ne me remboursaient pas mes billets.
En même temps, Viseca fourni aussi des Visa. Content pour toi en tout cas, ça faisait chers les collectors.
A+.
- Le nouveau clip postmoderne des Raggumbians est online! A ne pas louper: http://www.raggumbians.net/
Avatar du membre
ma911
Official Member
Official Member
Messages : 216
Enregistré le : 22 mars 2003, 02:40
Localisation : lorient

03 juillet 2011, 02:00

2 jours apres le grand kiff du stade de france

je repense a mes billets de geneve (toujours pas remboursés)

2009 grand palais

2011 sdf

pourquoi y a rien eu pour moi en 2010 ?

a part ca c est dingue qu il n y ai aucune issue a cette histoire

a+

jp
:rougefaché: :rougefaché: :rougefaché:
Jip
Official Member
Official Member
Messages : 34
Enregistré le : 01 octobre 2002, 01:13

04 juillet 2011, 01:32

idem, même si je ne suis pas allé au SDF de peur de revivre la même chose.
signothetime
Official Member
Official Member
Messages : 227
Enregistré le : 07 juillet 2011, 01:24
fan depuis : 1991

19 juillet 2011, 15:51

5000 personnes qui seront pas remboursés ai-je lu aujourd'hui, apparemment c'est la fin de cette affaire. Même si je pense qu'il n'y est pour rien , je pense que L'Artiste devrait quand même faire un geste pour ces fans non?
du style un concert en suisse dont l entrée est gratuite aux détenteurs d un billet . j'ai du mal à me faire à l'idée qu'il ne fasse rien pour eux, on lui demande pas de chanter "we are the world" quand même :hehe:
. sinon j'ai assisté à 2 dates (paris et esch) un total kiff!!!
Avatar du membre
bidouille
Official Member
Official Member
Messages : 73
Enregistré le : 22 juillet 2010, 09:50
fan depuis : 1980

19 juillet 2011, 16:21

Paru dans le 20 Minutes Suisse de ce jour :

"Les fans de Prince floués pour de bon
L'enquête de justice autour du concert genevois avorté l'été dernier est terminée et sera classée. Aucun spectateur ne devrait être remboursé.
«Cette affaire va se conclure par une perte pour les spectateurs. Le producteur du show Daniel Quarcoopome est insolvable et la billetterie Resaplus a fait faillite». Mi-juin, Jérôme Picot, l'avocat de la fiduciaire Beau & Co, ancien administrateur de la société du producteur, le pressentait.
Pour le plus grand désarroi des quelque 7000 acquéreurs de billets, l'affaire est aujourd'hui entendue. Chargé de l'enquête pénale autour du concert, le procureur Stéphane Grodecki a récemment avisé par courrier les plaignants que «l'instruction est achevée». Le magistrat ajoute qu'«une ordonnance de classement sera prochainement rendue». Ainsi, par manque de liquidités des entités concernées, pas un fan ne pourra récupérer sa mise. Selon nos informations, aucune escroquerie n'ayant pu être prouvée, Daniel Quarcoopome, qui avait été inculpé, sera lavé de tout soupçon.
«C'est ahurissant et consternant, réagit Olivier Grandjean. Certains se sont amusés avec le public, on a perdu notre boîte et on s'en lave les mains!» A chaud, l'ex-boss de Resaplus n'imagine pas faire recours contre cette décision. A l'été 2010, quelque 700'000 fr. étaient sortis de la caisse de la billetterie pour l'organisation d'un concert qui n'a jamais eu lieu. On estime à plus de 5000 les spectateurs floués. Les autres étaient parvenus à se faire rembourser par le biais de leurs cartes de crédit. (dti)"

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/21695632
Peace and Be Wild
thebeautifu1one
Official Member
Official Member
Messages : 3488
Enregistré le : 18 novembre 2005, 13:16
fan depuis : 1984

19 juillet 2011, 17:11

On avait Zbouille maintenant on a ... Bidouille !

Tu nous as fait un petit, mon poto ?

Désole pour le HS!

Tb1
Avatar du membre
Silvergold
Official Member
Official Member
Messages : 179
Enregistré le : 24 août 2003, 17:14
fan depuis : 1989
Localisation : Genève

22 juillet 2011, 11:31

Article de la Tribune de Genève du 20.07.2011 :
La justice va classer l’enquête sur le concert annulé de Prince

L’affaire autour du concert de Prince annulé l’été dernier touche à sa fin. Les spectateurs floués en sortent perdants

Les premiers lésés sont les spectateurs, ceux qui devaient se rendre en juillet 2010 au concert de Prince au Stade de Genève, qui avait été annulé. Cinq mille détenteurs de billet n’avaient pas pu être remboursés et ne reverront jamais leur argent. Selon 20 minutes.ch, l’enquête sera classée. Le porte-parole du pouvoir judiciaire Christophe Tournier rectifie pourtant l’information: «Stéphane Grodecki (ndlr: le procureur chargé de l’enquête pénale autour du concert) a informé les parties que l’enquête était à bout touchant, mais ils ont jusqu’au 22 juillet pour demander des réquisitions de preuves supplémentaires.» En bref, quelques jours pour sortir d’éventuels témoins-surprises. Selon une source proche du dossier, ce cas de figure relève presque de l’impossible. Daniel Quarcoopome, l’organisateur de l’événement, contre qui la plainte avait été déposée, a toutes les chances de sortir blanchi de cette affaire.

Les comptes à rendre
Une conclusion qui n’a rien d’étonnant selon Jérôme Picot, avocat, ancien administrateur de la société de Quarcoopome, joint hier par téléphone. «Il a été inculpé pour escroquerie. C’était très cavalier car cela suppose une forme de machination, ce qui, je crois, n’a jamais été son intention. Il n’avait pas les reins assez solides, mais il n’a pas gagné d’argent. Il aurait fallu demander des comptes à d’autres également, mais il était plus simple de tirer sur celui qui avait «disparu». A mon sens, et vous pouvez le dire, Frédéric Hohl a encaissé beaucoup d’argent et je suis très étonné qu’il n’ait pas à se justifier.»
Argent dilapidé

Frédéric Hohl, le promoteur qui fut dans un premier temps en charge du concert, réfute ces accusations. Il a répété hier que les notes d’honoraires perçues par sa société Nepsa ont servi dans leur quasi-totalité à financer le plan média de l’événement. «L’argent (ndlr: les 700 000 francs déboursés pour la billetterie) est parti chez les prestataires de service, pour payer les frais, comme l’entreprise mandatée pour livrer la scène, qui a travaillé pour rien.»

Reste à savoir comment Quarcoopome, inconnu du milieu auparavant, est parvenu à gagner la confiance de ces nombreux acteurs – la billetterie Resaplus, Beau & Co, Nepsa…

L’avocate de Quarcoopome, Mitra Sohrabi, a déclaré hier «se réjouir de la décision du procureur», sans vouloir en ajouter davantage avant la fin de l’instruction.

Tout le monde ne peut pas en dire autant: «J’ai été lésé de 180 fr. et on me dit qu’il n’y a pas d’escroquerie?, réagit un détenteur de billet. Je ne pensais pas revoir cet argent, mais qu’on lave l’inculpé de tout soupçon et que ce soit finalement la faute à personne, ce n’est pas normal. Si on ne peut plus avoir confiance dans les réseaux officiels de vente, c’est triste.»

Anna Vaucher

Grandjean, «consterné et affligé»
Ex-directeur de Resaplus, Olivier Grandjean ne décolère pas. «Je suis affligé, consterné et déçu!» Le Genevois considère la décision du Ministère public de classer l’affaire Prince comme «un gros gâchis». «Des fans se retrouvent avec un billet entre les mains qui ne vaut désormais plus rien, et une société, seule concurrente romande dans la vente de billets, est à la rue et ses employés au chômage.» Déclarée en faillite en février 2011, Resaplus a en effet subi de plein fouet l’annulation du concert de Prince au Stade de Genève. «Aujourd’hui, j’essaie surtout de me refaire une santé morale, ce fut un gros choc pour moi», rappelle Olivier Grandjean, qui espérait un geste fort de la justice genevoise pour lui remettre du baume au cœur. Encore raté!

«Franchement, au fur et à mesure de l’instruction, il était évident que des responsabilités se dégageaient, reprend-il. Je ne comprends pas qu’avec les éléments entre ses mains, le juge n’ait inculpé personne de complicité d’escroquerie.» Pour Olivier Grandjean, le fait que Resaplus ait fermé ses portes a certainement pesé lourd dans la balance. «Nous ne pouvions plus nous constituer partie civile, le juge avait donc moins de pression…»
....no comment :rougefaché:
thebeautifu1one
Official Member
Official Member
Messages : 3488
Enregistré le : 18 novembre 2005, 13:16
fan depuis : 1984

22 juillet 2011, 13:05

Comme par un heureux hasard, P a attendu que l'affaire soit classée et qu'aucune demande ne parvienne à ses chastes oreilles pour annoncer, enfin, un concert en Suisse.

:ange:

Tb1
Avatar du membre
Vincent2Paris
Official Member
Official Member
Messages : 7897
Enregistré le : 19 octobre 2007, 05:33

22 juillet 2011, 15:58

thebeautifu1one a écrit :Comme par un heureux hasard, P a attendu que l'affaire soit classée et qu'aucune demande ne parvienne à ses chastes oreilles pour annoncer, enfin, un concert en Suisse.

:ange:

Tb1
Bien vu
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

22 juillet 2011, 18:24

Vincent2Paris a écrit :
thebeautifu1one a écrit :Comme par un heureux hasard, P a attendu que l'affaire soit classée et qu'aucune demande ne parvienne à ses chastes oreilles pour annoncer, enfin, un concert en Suisse.

:ange:

Tb1
Bien vu
ça me coupe carrément l'envie d'aller le voir à ZH.
Quel cynisme...
Avatar du membre
joke-her
Official Member
Official Member
Messages : 465
Enregistré le : 25 juin 2003, 16:48
Localisation : Genève

22 juillet 2011, 19:06

Stella a écrit :
Vincent2Paris a écrit :
thebeautifu1one a écrit :Comme par un heureux hasard, P a attendu que l'affaire soit classée et qu'aucune demande ne parvienne à ses chastes oreilles pour annoncer, enfin, un concert en Suisse.

:ange:

Tb1
Bien vu
ça me coupe carrément l'envie d'aller le voir à ZH.
Quel cynisme...
C'est vrai...

Mais en même temps, des concerts en Suisse avaient déjà été pressentis avant le dénouement de l'affaire....

Bon... ben la question est, que vais je faire de mon billet genevois? L'encadrer? Le bruler? Le carrer dans le séant de quelqu'un que j'aime pas? :frime:

L.
Do U like Christmas?
Avatar du membre
flop
Official Member
Official Member
Messages : 2284
Enregistré le : 19 mai 2002, 01:14
Localisation : Picpus
Contact :

22 juillet 2011, 20:31

joke-her a écrit : Bon... ben la question est, que vais je faire de mon billet genevois? L'encadrer? Le bruler? Le carrer dans le séant de quelqu'un que j'aime pas? :frime:
L.
http://www.unused-prince-tickets.com/
JCO8
Official Member
Official Member
Messages : 688
Enregistré le : 16 février 2007, 03:05
fan depuis : 2002

22 juillet 2011, 22:37

Je ne suis pas concerné directement mais putain, qu'est-ce que ça craint.
Avatar du membre
joke-her
Official Member
Official Member
Messages : 465
Enregistré le : 25 juin 2003, 16:48
Localisation : Genève

23 juillet 2011, 00:21

flop a écrit :
joke-her a écrit : Bon... ben la question est, que vais je faire de mon billet genevois? L'encadrer? Le bruler? Le carrer dans le séant de quelqu'un que j'aime pas? :frime:
L.
http://www.unused-prince-tickets.com/

:D J'hallucine! Je vais leur proposer le mien! 8|

L.
Do U like Christmas?
Avatar du membre
Colinakaspooky
Official Member
Official Member
Messages : 76
Enregistré le : 19 juillet 2009, 17:36
Localisation : Lausanne

24 juillet 2011, 15:55

C'est presque comique, 700'000.- francs suisses (580'000.- €) qui se sont évanouis en rien, que pouic, des personnes lésées, sans aucune condanation, ça cloche où ?
Et ce pauvre monsieur Greanjean, dont l'entreprise était déjà en quasi-faillite qui met sa faillite sur le dos de l'événement. Un joli nez rouge pour celui-ci (très long) !! et pour tous les autres.

Silvergold a écrit :Article de la Tribune de Genève du 20.07.2011 :
La justice va classer l’enquête sur le concert annulé de Prince

L’affaire autour du concert de Prince annulé l’été dernier touche à sa fin. Les spectateurs floués en sortent perdants

Les premiers lésés sont les spectateurs, ceux qui devaient se rendre en juillet 2010 au concert de Prince au Stade de Genève, qui avait été annulé. Cinq mille détenteurs de billet n’avaient pas pu être remboursés et ne reverront jamais leur argent. Selon 20 minutes.ch, l’enquête sera classée. Le porte-parole du pouvoir judiciaire Christophe Tournier rectifie pourtant l’information: «Stéphane Grodecki (ndlr: le procureur chargé de l’enquête pénale autour du concert) a informé les parties que l’enquête était à bout touchant, mais ils ont jusqu’au 22 juillet pour demander des réquisitions de preuves supplémentaires.» En bref, quelques jours pour sortir d’éventuels témoins-surprises. Selon une source proche du dossier, ce cas de figure relève presque de l’impossible. Daniel Quarcoopome, l’organisateur de l’événement, contre qui la plainte avait été déposée, a toutes les chances de sortir blanchi de cette affaire.

Les comptes à rendre
Une conclusion qui n’a rien d’étonnant selon Jérôme Picot, avocat, ancien administrateur de la société de Quarcoopome, joint hier par téléphone. «Il a été inculpé pour escroquerie. C’était très cavalier car cela suppose une forme de machination, ce qui, je crois, n’a jamais été son intention. Il n’avait pas les reins assez solides, mais il n’a pas gagné d’argent. Il aurait fallu demander des comptes à d’autres également, mais il était plus simple de tirer sur celui qui avait «disparu». A mon sens, et vous pouvez le dire, Frédéric Hohl a encaissé beaucoup d’argent et je suis très étonné qu’il n’ait pas à se justifier.»
Argent dilapidé

Frédéric Hohl, le promoteur qui fut dans un premier temps en charge du concert, réfute ces accusations. Il a répété hier que les notes d’honoraires perçues par sa société Nepsa ont servi dans leur quasi-totalité à financer le plan média de l’événement. «L’argent (ndlr: les 700 000 francs déboursés pour la billetterie) est parti chez les prestataires de service, pour payer les frais, comme l’entreprise mandatée pour livrer la scène, qui a travaillé pour rien.»

Reste à savoir comment Quarcoopome, inconnu du milieu auparavant, est parvenu à gagner la confiance de ces nombreux acteurs – la billetterie Resaplus, Beau & Co, Nepsa…

L’avocate de Quarcoopome, Mitra Sohrabi, a déclaré hier «se réjouir de la décision du procureur», sans vouloir en ajouter davantage avant la fin de l’instruction.

Tout le monde ne peut pas en dire autant: «J’ai été lésé de 180 fr. et on me dit qu’il n’y a pas d’escroquerie?, réagit un détenteur de billet. Je ne pensais pas revoir cet argent, mais qu’on lave l’inculpé de tout soupçon et que ce soit finalement la faute à personne, ce n’est pas normal. Si on ne peut plus avoir confiance dans les réseaux officiels de vente, c’est triste.»

Anna Vaucher

Grandjean, «consterné et affligé»
Ex-directeur de Resaplus, Olivier Grandjean ne décolère pas. «Je suis affligé, consterné et déçu!» Le Genevois considère la décision du Ministère public de classer l’affaire Prince comme «un gros gâchis». «Des fans se retrouvent avec un billet entre les mains qui ne vaut désormais plus rien, et une société, seule concurrente romande dans la vente de billets, est à la rue et ses employés au chômage.» Déclarée en faillite en février 2011, Resaplus a en effet subi de plein fouet l’annulation du concert de Prince au Stade de Genève. «Aujourd’hui, j’essaie surtout de me refaire une santé morale, ce fut un gros choc pour moi», rappelle Olivier Grandjean, qui espérait un geste fort de la justice genevoise pour lui remettre du baume au cœur. Encore raté!

«Franchement, au fur et à mesure de l’instruction, il était évident que des responsabilités se dégageaient, reprend-il. Je ne comprends pas qu’avec les éléments entre ses mains, le juge n’ait inculpé personne de complicité d’escroquerie.» Pour Olivier Grandjean, le fait que Resaplus ait fermé ses portes a certainement pesé lourd dans la balance. «Nous ne pouvions plus nous constituer partie civile, le juge avait donc moins de pression…»
....no comment :rougefaché:
Avatar du membre
Colinakaspooky
Official Member
Official Member
Messages : 76
Enregistré le : 19 juillet 2009, 17:36
Localisation : Lausanne

31 juillet 2011, 12:46

Un peu de rangement et j'ai retrouvé les 2 quittances de tickets achetés, une du 7 juin (un hazard !?) et l'autre du 25 juin.
Les frais de la première étaient de chf 10.96 et la suivante de chf 16.96, comme quoi avant même le report du concert, Resaplus a profité en augmentant les frais ! :rougefaché:
juste pour le petite histoire ..
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

12 août 2011, 18:48

Je reprends le fil de cette grosse arnaque, dans laquelle nous sommes les dindons de la farce.
J'ai envoyé un mail à Mme Muster de la fédération romande des consommateur, pour avoir des nouvelles de l'action qu'elle était sensée mener auprès de Viseca plus pour le remboursement des billets à ceux qui ont payé par carte de crédit.
Désolée, c'est un peu long, mais j'avais les nerfs. Je vous la colle ici, pour motiver ceux qui souhaiterait relancer Mme Muster sur les mêmes thèmes. Hésitez pas, parce qu'elle va pas se fatiguer si on la pousse pas à bouger.

Son mail: permanence@frc.ch

:rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché:

Bonjour Mme Muster
,
Suite au non-lieu qui a clôturé la mise sous enquête suite à la plainte pénale déposée par Resaplus, je reprends contact avec vous au sujet de cette affaire.
Avez-vous pu négocier un arrangement avec Viseca plus?
Il semble que leur pratique en matière de remboursement ait été très aléatoire.
Certaines personnes ont reçu un remboursement, et d'autres aucun.

L'argument de Viseca pour refuser le remboursement est que celui-ci aurait dû être réclamé dans les 30 jours suivant l'annulation du concert.
Hors, le concert n'a pas été annulé, mais REPORTE.
Viseca ne fait pas de différence entre ces deux termes, alors qu'ils renvoient à deux messages complètement différents.
Comment le public pouvait-il savoir à l'avance que Resaplus partirait en faillite et qu'il devait demander le remboursement des billets sous peine de se retrouver sans recours?

Je vous ai envoyé en copie le courrier que je leur ai envoyé, avec toutes les photocopies des annexes qui démontres que Resaplus nous a exhortés à diverses reprises à garder nos tickets, et à ne pas demander de remboursement... en nous promettant qu'une nouvelle date serait fixée.
Ceci jusqu'à ce qu'on apprenne par les média, début janvier 2011, que la société Resaplus était en faillite. A aucun moment ils n'ont assumé la réalité de ce qui était en train de se passer.

Resaplus n'a pas été claire dans sa communication. Ils ont évité d'annoncer l'annulation définitive du concert par crainte de devoir rembourser tous les billets, sachant pertinemment qu'ils n'en avaient pas les moyens. Resaplus n'a pas été honnête car ils ont utilisé la communication pour retarder une naufrage inévitable. A ce stade il ne s'agit même plus d'amateurisme, mais bel et bien de manipulation et dissimulation d'information. Ils savaient très bien qu'ils allaient à la catastrophe.
Ils le savaient d'autant plus que M. Quarkoopome, à qui ils voulaient faire porter le chapeau, a été blanchi. Ce dernier n'aurait donc pas arnaqué Resaplus, ce qui signifie QU'ILS ETAIENT AU COURANT du manque de moyens et de l'impossibilité de donner suite à ce projet de concert.

Viseca se sert de ce qui a déjà été de la malhonnêteté de la part de Resaplus (une communication instrumentalisée) pour refuser le remboursement du billet à ses clients.
Cette situation est parfaitement injuste.

Je ne comprends pas pourquoi Viseca avalise une transaction qui est fondé sur une évidente manipulation. Le contrat entre Resaplus et les acheteurs du billet était faussé, et donc non valide, parce que Resaplus faisait de la rétention d'information quant à la situation REELLE (absence de fonds pour le remboursement, pas de projet réaliste pour l'organisation d'un concert ultérieur).

Comment une compagnie telle que Viseca peut-elle s'appuyer sur des procédés malhonnêtes pour justifier un non-remboursement légitime?
S'ils se portent garants pour les paiements, ils doivent se porter garants quant à l'honnêteté de toutes les parties concernées par la transaction, y compris le vendeur.

J'espère que vous comprenez les enjeux de cette situation, et espère que vous pourrez intervenir auprès de Viseca sur cette base.
D'avance, je vous remercie et suis disponible pour toute démarche.

Cordialement,
I. Baldin

:rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché:
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

04 septembre 2011, 13:40

Dernières nouvelles au sujet de cette affaire.

J'ai recu l'ordonnance de classement du tribunal. Le greffe nous a transmis le pv complet de l'instruction du dossier. Voici quelques éléments très intéressants qui y figurent, au-delà de l'affaire en cause.

- Prince a signé par le biais de K. Sharma un "memorandum of understanding" fixant son cachet à 1'5000.000 $., qui auraient été versé par des "investisseurs étrangers", en-dehors du budget billeterie/organisation. Il avait confirmé sa volonté de jouer le 23.... et il n'a pas été payé.

- M. Nobs (Montreux Jazz) a témoigné. A expliqué qu'il connait prince depuis 30 ans, a organisé sa première tournée alors qu'il était encore inconnu en Europe. M.Nobs a vu P. peu de jours avant la date prévue pour le concert. P. n'aurait pas parlé de ce sujet.

- Quarkoopome aurait été ma informé par M. Holt, qui lui aurait dit en février 2010 que la location du stade s'élevait à 40'000 chfr. Il a appris en mai qu'en réalité le cout était 10x plus élevé. Quarkoopome s'est présenté comme un gros naif victime des circonstances. ce qui lui a valu d'éviter la mise en accusation pour escroquerie. Le role de M. Holt est très louche, mais malheureusement il a joué sur le fait que l'indication qu'il avait donnée ne l'engageait en rien, vu qu'il l'avait fait à titre amical, sans contrat. Etonnant, quant on sait que M. Holt connait très bien le prix de location du stade, pour l'avoir lui-meme loué plusieurs fois.

- Resaplus était au bord de la faillite AVANT de se lancer dans ce projet. Ils misaient sur ce concert pour renflouer leur caisse.... Ils n'auraient pas rempli leur engagement quant à assurer la vente des places, ce qui a conforter Quarkoopome dans son role de victime. La suite, on la connait.

- La société créée par Quarkoopome (Larger than life) n'est pas en faillite. Par conséquent, pas possible de vérifier les comptes. Personne ne sait si des bénéfices personnels ont été fait. Quarkopoome a pu démontré qu'il avait du régler un certain nombre de factures avec l'argent déjà encaissé.

J'ai envoyé cette ordonnance à Mme Muster (FRC) et ai eu un long téléphone avec elle.
Elle a ensuite envoYé le mail que je vais poster ultérieurement.

Pour ma part, je vais entreprendre des poursuite au civil contre M. Quarkoopome et sa société, pour rupture de contrat, en écrivant au juge de paix.

Voilà, navrée pour les fautes de frappe mais je suis en Italie et le clavier correspond pas du tout au modèle francophone. ;-)
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

04 septembre 2011, 13:42

Mail envoyé par Mme Muster (FRC) le 2.9.2011:

Bonjour,



Vous le savez certainement déjà, l’ordonnance de classement rendue le 23 août 2011 par le Ministère public genevois ne retient aucune charge contre les différents acteurs ayant participé au concert annulé de Prince. Le ministère public estime en effet que « Daniel Quarcoopome n’a usé d’aucune tromperie. Il disposait d’une convention valable avec l’artiste Prince (…) et avait reçu une confirmation du management de Prince sur sa présence à Genève à cette date (23 juillet 2010). L’instruction a permis de démontrer que deux éléments ont apparemment amené à l’annulation du concert : la vente insuffisante de billets, d’une part, et les incompréhensions entre M. Quarcoopome et M. Hohl sur le prix de location du Stade de Genève. L’annulation ne ressort ainsi pas de manœuvres frauduleuses de M. Quarcoopome. Les éléments constitutifs de l’escroquerie ne sont ainsi pas réalisés, ni ceux de l’abus de confiance ou de la gestion déloyale. » La billetterie Resaplus, ainsi que Frédéric Hohl qui s’occupait des tractations avec le Stade de Genève en sortent également indemnes d’un point de vue pénal.



Quoiqu’il en soit trois possibilités s’offrent à ceux qui se sont portés partie plaignante et partie civile jusqu’à présent :



- Ne rien entreprendre et attendre les conclusions de la clôture de la faillite de Resaplus et espérer qu’il y ait de l’argent à distribuer (ce qui n’est de loin pas garanti)



- Ou faire recours contre l’ordonnance de classement dans le délai imparti (attention le délai est très court : 10 jours). Pour que cela ait des chances d’aboutir il faut qu’il y ait eu des manquements ou des oublis dans l’établissement des faits par le Ministère public. Des frais de procédure pourront être mis à la charge du recourant comme le mentionne l’ordonnance en page 24, s’il n’obtient pas gain de cause.



- Et/ ou saisir la justice civile de votre région en ouvrant action en paiement contre la société Larger than Live Sàrl, Rue du Rhône 59, 1204 Genève suite à une mauvaise exécution ou/et inexécution du contrat qui vous lie à cette société. (cf point 6 de la page 19 de l’ordonnance de classement qui « renvoie les parties plaignantes à agir par la voie civile, dès l’entrée en force de la présente ordonnance, afin de faire valoir leurs conclusions civiles). Une avance de frais vous sera réclamée et il n’est pas nécessaire d’être assisté par un avocat. La demande doit comporter une motivation et des conclusions et vous serez convoqué pour une conciliation

Vous pouvez faire cette action devant le tribunal compétent du lieu du siège de la société, à savoir auprès du Tribunal de 1ère instance, place du Bourg-de-Four 1, Bâtiment A, Case postale 3736, 1211 Genève 3, ou soit devant l’autorité compétente de votre canton, puisqu’il s’agit d’un contrat de consommation .Pour les vaudois, il s’agit du Juge de paix de leur district, pour les Genevois c’est le Tribunal de 1ère instance, pour les Fribourgeois, c’est le président du Tribunal d’arrondissement, les Valaisans, c’est le juge de commune, pour les Neuchâtelois c’est la Chambre de conciliation du Tribunal régional et pour les Jurassiens c’est le tribunal de 1ère instance.

Si vous optez pour cette dernière démarche, afin d’éviter que l’ouverture d’action ne vous coûte plus cher que le prix du billet payé, nous vous conseillons de vous regrouper et de tous mandater le même avocat pour assurer votre défense. Les coûts pourraient ainsi être diminués puisque les frais de recherches et d’élaboration de l’action en paiement seraient répartis entre tous.



Dans cette dernière hypothèse, la FRC peut éventuellement vous aider et servir d’intermédiaire pour vous regrouper, même si en Suisse, il n’est pas possible de faire une action collective. Toufefois, pour que ce modèle soit économiquement et logistiquement envisageable, nous aurions besoin de connaître le nombre de personnes intéressées afin que nous puissions évaluer les coûts par individu que cela engendrerait et ainsi décider si un tel modèle est viable ou non. Nous invitons dès lors toutes les personnes intéressées par cette démarche à nous retourner le questionnaire attaché dûment rempli à permanence@frc.ch, ou par fax 021 331 00 91 ou par courrier à FRC, rue de Genève 17, CP 6151, 1002 Lausanne d’ici au vendredi 9 septembre 2011.



Si la masse critique de personnes intéressées n’est pas atteinte, en d’autre terme si les coûts par personne s’avèrent trop élevés eu égard au prix du billet, nous vous en informerons immédiatement afin que vous puissiez décider seul si vous voulez poursuivre de manière individuelle ou renoncer. En ce qui nous concerne, nous sommes toujours en contact avec M. Quarcoopome afin d’étudier toutes les possibilités envisageables. Nous rappelons qu’un procès n’est jamais gagné d’avance car il y a toujours une part d’incertitude.

Recevez nos meilleures salutations.



Valérie Muster, juriste
Responsable de la Permanence

______________________________________________________________________________________________
Fédération romande des consommateurs (FRC) et son journal FRC Magazine, indépendant et sans publicité
Case postale 6151 - Rue de Genève 17 - 1002 Lausanne (Suisse) - Tél +41 21 331 00 90 - Fax +41 21 331 00 91
Avatar du membre
F.M.
Official Member
Official Member
Messages : 1064
Enregistré le : 15 janvier 2006, 00:50
fan depuis : 2006
Localisation : Paris

17 septembre 2011, 12:33

Merci Stella pour le suivi !
Avatar du membre
zbouille
Official Member
Official Member
Messages : 832
Enregistré le : 24 avril 2003, 10:29
fan depuis : 1984

21 septembre 2011, 13:04

Pour compléter ce qu'a écrit Stella (j'ai également l'ordonnance de classement) et pour illustrer le manque de professionnalisme de toutes les parties :

- Quarcoopome s'est lancé dans l'organisation du concert sur notamment des discussions informelles avec Mr Hohl (au printemps 2010) qui estimait la location du stade à chf 40'000 alors qu'il n'a jamais été question de cette somme dans des discussions entre Hohl et la fondation du stade de Genève. En fait, il s'agissait de chf 400'000. 8| D'ailleurs, le tribunal juge "curieux" le rôle de Mr Hohl :mrgreen:
- Aucun contrat n'a été conclu entre Mr Grandjean (RESAPLUS) et Quarcoopome pour la mise en vente des billets ! La vente a débuté quand même ! 8|
- Il fallait 17'000 places vendues pour que Quarcoopome rentre dans ses frais !
- Pascal Bernardin a été appelé à la rescousse par Kiran Sharma et s'est rendu à Genève le 11 Juillet. Il a trouvé que tout était en ordre pour le concert du 23 ! 8|

C'est hallucinant la bande de branquignoles réunis dans cette affaire ! :mrgreen:
Ah ! pour l'histoire, un détail, Prince n'a rien touché pour ceux qui en douteraient.
Avatar du membre
Whitos
Official Member
Official Member
Messages : 1288
Enregistré le : 19 août 2002, 14:35
Localisation : Au bord d'un lac...

21 septembre 2011, 13:52

zbouille a écrit : Ah ! pour l'histoire, un détail, Prince n'a rien touché pour ceux qui en douteraient.
La précision est importante quand on sait que, dans la pratique, les artistes touchent généralement une partie (la moitié dans bien des cas) du cachet avant la prestation.
- Le nouveau clip postmoderne des Raggumbians est online! A ne pas louper: http://www.raggumbians.net/
Avatar du membre
zbouille
Official Member
Official Member
Messages : 832
Enregistré le : 24 avril 2003, 10:29
fan depuis : 1984

21 septembre 2011, 15:12

Whitos a écrit :
zbouille a écrit : Ah ! pour l'histoire, un détail, Prince n'a rien touché pour ceux qui en douteraient.
La précision est importante quand on sait que, dans la pratique, les artistes touchent généralement une partie (la moitié dans bien des cas) du cachet avant la prestation.
En effet. Un extrait de l'ordonnance (interrogations de Quarcoopome 27.04.2011 et 1er Juin 2011) :
le "IL" c'est Quarcoopome : "il disposait de fonds propres à hauteur de chf 100'000 pour organiser ce concert. La vente de billets devait permettre le financement du concert" et un peu plus loin "Il n'a pas règlé les usd 1'500'000 dus à Prince."
phiphi
Official Member
Official Member
Messages : 642
Enregistré le : 07 juillet 2002, 22:22
Localisation : genève

21 septembre 2011, 18:24

zbouille a écrit :Pour compléter ce qu'a écrit Stella (j'ai également l'ordonnance de classement) et pour illustrer le manque de professionnalisme de toutes les parties :

- Quarcoopome s'est lancé dans l'organisation du concert sur notamment des discussions informelles avec Mr Hohl (au printemps 2010) qui estimait la location du stade à chf 40'000 alors qu'il n'a jamais été question de cette somme dans des discussions entre Hohl et la fondation du stade de Genève. En fait, il s'agissait de chf 400'000. 8| D'ailleurs, le tribunal juge "curieux" le rôle de Mr Hohl :mrgreen:

C'est hallucinant la bande de branquignoles réunis dans cette affaire ! :mrgreen:
Quand Phiphi vous disait que le Ass Hohl était un escroc de première, je mets ma main au feu que le seul qui s'en est mit dans les fouilles c'est lui... mais ça personne en parle... toujours suspecté mais jamais pris.
D'ailleurs je vous fais remarquer que depuis cette histoire il se la joue super discret sur Genève et si ça peut en consoler quelques uns ces dépôts de matériel ont brûlés hier :)
Dixit Joondaloup lors d'une soirée mémorable à Montreux "Bonsoir Madame il ne vous resterait pas des sandwichs" devant l'étal qui en était garnit d'une soixantaine
udo
Official Member
Official Member
Messages : 26
Enregistré le : 24 octobre 2010, 12:29

06 octobre 2011, 17:38

Bonjour,

Je reviens à vous pour vous informer de l’évolution de ce dossier. Depuis notre dernière information, nous avons entrepris deux démarches parallèles :

1) Organiser une rencontre avec M. Quarcoopome, à la demande de ce dernier

2) Etablir la stratégie d’une éventuelle action civile groupée avec une avocate genevoise

La première démarche prend plus de temps que prévu, car les deux rendez-vous pris pour rencontrer M. Quarcoopome ont malheureusement dû être repoussés in extremis, ce dernier ne souhaitant revenir en Suisse qu’une fois la procédure pénale définitivement close. Il a fallu pour cela attendre l’avis de clôture du procureur genevois attestant de l’absence de recours contre l’ordonnance de classement. Comme vous le constaterez dans le mail ci-dessous, cette rencontre devrait avoir lieu la semaine prochaine, avec bien évidemment toutes les réserves liées à d’éventuels imprévus.

Concernant l’action civile en paiement du fait de la non-exécution du contrat, cette dernière est rendue financièrement difficile puisque comme indiquée, en Suisse nous ne connaissons pas d’action collective.

La solution envisagée, à savoir le regroupement de toutes les demandes auprès d’un même avocat entraînerait, selon l’avocate consultée, malheureusement trop de frais pour la plupart d’entre vous, car même si les honoraires d’avocats sont répartis entre tous, les frais du tribunal seront quant à eux comptabilisés individuellement. Rien que pour la procédure de conciliation obligatoire, il faut compter environ une centaine de francs sur Genève (sans les honoraires d’avocats et les autres frais comme des débours et des dépens que pourrait retenir le tribunal en cas d’échec.). L’avocate consultée a toutefois proposé une autre solution qui elle permet de réduire également les frais de procédure, mais qui implique certaines concessions de votre part. Nous vous en reparlerons plus tard, une fois que la rencontre avec M. Quarcoopome aura eu lieu.

Comme la créance totale après cumul de tous les montants que vous nous avez transmis n’est pas très élevée, il reste un espoir de trouver un arrangement hors procès, d’où l’importance de notre prochaine rencontre avec M. Quarcoopome.

Je vous remercie dès lors de bien vouloir patienter, puisque la prochaine information vous parviendra une fois que la rencontre aura pu avoir lieu.

Recevez nos meilleures salutations.

Valérie Muster
Permanence FRC Conseil
______________________________________________________________________________________________
Fédération romande des consommateurs (FRC) et son journal FRC Magazine, indépendant et sans publicité
Case postale 6151 - Rue de Genève 17 - 1002 Lausanne (Suisse) - Membre : 0848 575 105 Non-membre : 0900 575 105 (2.85fr/min, depuis le réseau fixe) de 9h à 13h sauf le jeudi de 13h à 17h

FRC - 1959-2009 En avance depuis 50 ans.
Soutenez la protection des consommateurs en devenant membre de la FRC et accédez à l'intégralité de notre site www.frc.ch

P Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce mail












De : Daniel S. Quarcoopome

Envoyé : mercredi, 5. octobre 2011 13:00
À : FRC
Objet : AW: what's new?

Dear Mathieu Fleury,

I am coming to Geneva definitley next week I had to return to the US briefly – I still would like to discuss our collaboration personally when in Switzerland.

We haven’t lost any time since nothing can be done until the verdict is enforceable.

I call you next week when I´m in Geneva to set something up.


Kind regards

Daniel Quarcoopome
udo
Official Member
Official Member
Messages : 26
Enregistré le : 24 octobre 2010, 12:29

14 octobre 2011, 15:04

Bonjour,

Le rendez-vous qui devait avoir lieu hier à 15h entre la FRC et M. Quarcoopome a été annulé par ce dernier une heure avant. Nous tentons un ultime report à fin octobre étant précisé que M. Quarcoopome est actuellement en Suisse. Nous avons d’ores et déjà fait part à notre interlocuteur de nos revendications concernant le montant à rembourser pour clore le dossier et éviter une procédure en justice.

Nous reviendrons à vous début novembre en espérant avec de meilleures nouvelles sur cette affaire qui ne dure que trop.

Recevez nos meilleures salutations.

V. Muster
Permanence FRC Conseil
______________________________________________________________________________________________
Fédération romande des consommateurs (FRC) et son journal FRC Magazine, indépendant et sans publicité
Case postale 6151 - Rue de Genève 17 - 1002 Lausanne (Suisse) - Membre : 0848 575 105 Non-membre : 0900 575 105 (2.85fr/min, depuis le réseau fixe) de 9h à 13h sauf le jeudi de 13h à 17h

FRC - 1959-2009 En avance depuis 50 ans.
Soutenez la protection des consommateurs en devenant membre de la FRC et accédez à l'intégralité de notre site www.frc.ch

P Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce mail
Stella
Official Member
Official Member
Messages : 202
Enregistré le : 13 septembre 2009, 22:30

14 octobre 2011, 15:10

Je me suis permis d'envoyer une suggestion à Mme Muster, en espérant qu'elle soit praticable:

"Bonjour Mme Muster,

Merci de nous tenir au courant.
A la lecture de votre mail, je ne peux m'empêcher de me dire que finalement, la présence physique de M. Q. n'est pas nécessaire.Maintenant qu'il connaît le montant qui lui est réclamé, qu'il communique son accord ou désaccord par écrit.
Peu-être aurons-nous ainsi la possibilité de connaître quelle est sa position.

Qu'en pensez-vous?

Cordialement,"
udo
Official Member
Official Member
Messages : 26
Enregistré le : 24 octobre 2010, 12:29

02 novembre 2011, 18:38

Bonjour

La rencontre avec M. Quarcoopome a eu lieu vendredi dernier. Hélas, elle n’a pas débouché sur un arrangement financier comme nous le souhaitions. Même si M. Quarcoopome souhaite un remboursement des billets aux fans floués, il n’a, d’une part, pas les fonds nécessaires pour procéder à la totalité des remboursements (il refuse de ne rembourser qu’une partie des lésés) et d’autre part, il ne s’estime pas responsable de ce fiasco (?) et souhaiterait que d’autres personnes s’impliquent dans ce processus de remboursement. Il souhaiterait ainsi une aide active de la FRC pour récupérer les sommes versées aux différents prestataires, notamment auprès de la société Nepsa, gérée par M. Hohl qui s’est chargée des discussions avec le stade.

Notons que c’est justement un désaccord quant à la garantie financière à verser pour louer le stade que le concert n’a pas pu se tenir.

Nous allons discuter de la suite avec l’avocate choisie et vous redonnerons des nouvelles dès que possible.

Recevez nos meilleures salutations.

V.Muster

Permanence FRC Conseil
______________________________________________________________________________________________
Fédération romande des consommateurs (FRC) et son journal FRC Magazine, indépendant et sans publicité
Case postale 6151 - Rue de Genève 17 - 1002 Lausanne (Suisse) - Membre : 0848 575 105 Non-membre : 0900 575 105 (2.85fr/min, depuis le réseau fixe) de 9h à 13h sauf le jeudi de 13h à 17h

FRC - 1959-2009 En avance depuis 50 ans.
Soutenez la protection des consommateurs en devenant membre de la FRC et accédez à l'intégralité de notre site www.frc.ch

P Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce mail
udo
Official Member
Official Member
Messages : 26
Enregistré le : 24 octobre 2010, 12:29

07 décembre 2011, 19:03

Bonjour,

Après avoir tenté vainement d’entrer à nouveau en discussion pour trouver un arrangement avec la fiduciaire qui abrite la société de M. Quarcoopome, nous avons décidé de suivre les conseils prodigués par l'avocate que nous avons consultée, à savoir mettre aux poursuites ladite société, à savoir Larger Than Live Sàrl, sise à la rue du Rhône 59 à Genève.

Cette démarche peut se faire de deux manières :

1) démarche individuelle (sans passer par la FRC):

Chaque personne intéressée peut remplir de manière individuelle une réquisition de poursuites à adresser à l'office des poursuites de Genève à l'encontre de la société Larger Than Live Sàrl. Un exemple de formulaire est joint à la présente. Vous pouvez vous y référer lorsque vous remplirez un nouveau formulaire vierge via le lien suivant :

https://www.e-service.admin.ch/eschkg/c ... x_html_fr/ ou sur notre site : www.frc.ch sous formulaires utiles.

La démarche vous coûtera 20 francs si la valeur de vos billets est en deçà de 500fr ou 40 francs entre 500 et 1000fr. Ce montant sera à verser à l'office des poursuites de Genève. Office des poursuites et faillites de Genève, rue du Stand 46, case postale 208, 1204 Genève : www.ge.ch/opf/contact

L’organisateur aura la possibilité de faire opposition au commandement de payer que lui délivrera l'office des poursuites suite à votre réquisition. S’il ne le fait pas, vous pourrez continuer la réquisition de poursuite pour espérer récupérer de l'argent. Il existe également un formulaire à ce propos intitulé « réquisition de continuation de poursuites ». Si Larger Than Live fait opposition, il faudra demander la mainlevée de l'opposition, laquelle pourra être obtenue, mais avec l'aide d'un avocat et moyennant une nouvelle avance de frais ou moyennant une action en paiement devant le tribunal civil compétent (démarche également payante).

Nous n'interviendrons plus si vous optez pour cette option.



2) démarche collective (avec l’aide de la FRC, mais sans garantie de succès)

Dans cette démarche, chaque participant accepte de céder sa créance, à savoir la valeur de son billet à une seule et même personne. Cette personne de confiance, avec qui nous sommes en contact et qui a été elle-même flouée dans cette affaire, entreprendra avec notre aide, les démarches pour mettre aux poursuites la société Larger Than Live. Les étapes sont identiques à celles précédentes, mais au lieu que chacun doive verser des avances de frais et agir individuellement, une seule personne le fera au nom de toutes les autres. Bien évidemment chacun d'entre vous accepte à l'avance de se partager les frais en résultant. En cas de succès, la personne de confiance vous rétrocèdera la contrepartie financière obtenue et en cas d'échec, la cession de créance sera annulée, et ainsi vous serez à nouveau titulaire du billet acheté.

Nous n'entreprendrons les démarches ultérieures à la réquisition de poursuites (action en paiement ou mise en faillite) que si le montant total que nous pourrons réunir atteint 1600 francs. Pour ce faire, si on prend une contribution personnelle maximale de 50 francs par participant, il faut compter environ 30 personnes. Si nous n'obtenons pas ce nombre ou ce montant, nous nous contenterons de faire la première étape, à savoir la mise aux poursuites de la société Larger Than Live.

Si vous êtes d'accord avec cette démarche collective, laquelle ne vous engagera qu’à concurrence d’un maximum de 50 francs, merci de nous le faire savoir d'ici au 15 décembre par mail ou par courrier: Vous y mettrez les mentions et documents suivants. :

- une copie de votre billet vierge (même si vous nous l'avez déjà transmis)
- une autre copie de votre billet avec inscrit sur le billet. "Je cède ce billet et la valeur qu'il représente à Mme Irène Baldin. Lieu + date + Nom et prénom + signature"

+ la mention suivante : Je suis d'accord de verser à la FRC le montant de 50 CHF maximum pour entreprendre une action en paiement à l'encontre de la société Larger Than Live Sàrl par l'entremise de l'avocate choisie par la FRC.

Si vous souhaitez mettre plus que le montant de 50fr, merci d'en indiquer le montant.

Nous rappelons qu'une action civile ne se fera que si un montant de 1600fr. peut être réuni parmi les personnes annoncées. A défaut de parvenir à réunir une telle somme, nous n'entreprendrons que la mise aux poursuites contre la société Larger Than Live Sàrl, via la personne de confiance. Nous rappelons qu'en droit suisse, il ne nous est pas possible en tant qu'association de consommateur d'agir en votre nom et que les actions groupées n’ont pas encore de fondement légal.

Par ailleurs, nous vous rendons attentifs que même si vous deviez obtenir gain de cause devant un tribunal, ce qui nous paraît évident compte tenu des circonstances, cela ne signifie pas que la partie adverse acceptera ou pourra vous indemniser.



Recevez nos meilleures salutations.

Valérie Muster

Permanence FRC Conseil



La FRC vit des cotisations de ses membres. Afin que nous puissions mener des actions, défendre la cause des consommateurs sur le plan cantonal et fédéral, vous informer et vous conseiller dans les choix du quotidien, rejoignez notre association en cliquant sur http://www.frc.ch/devenir-membre.php.


______________________________________________________________________________________________
Fédération romande des consommateurs (FRC) et son journal FRC Magazine, indépendant et sans publicité
Case postale 6151 - Rue de Genève 17 - 1002 Lausanne (Suisse) - Membre : 0848 575 105 Non-membre : 0900 575 105 (2.85fr/min, depuis le réseau fixe) de 9h à 13h sauf le jeudi de 13h à 17h

FRC - 1959-2009 En avance depuis 50 ans.
Soutenez la protection des consommateurs en devenant membre de la FRC et accédez à l'intégralité de notre site www.frc.ch

P Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce mail
udo
Official Member
Official Member
Messages : 26
Enregistré le : 24 octobre 2010, 12:29

23 décembre 2011, 17:27

Bonjour,

Malheureusement, vous n’êtes que 8 à être partants pour la démarche collective ! Compte tenu de ce fait, je me demande s’il ne serait pas plus efficace que chacun de vous envoie une réquisition de poursuite plutôt que d’en faire un seul d’un montant d’environ 2000 francs.

Je souhaite consulter notre avocate pour lui demander son avis, mais elle est en vacances jusqu’au 8 janvier. Comme moi-même je serais absente du 4 au 11 janvier, je reviendrai à vous à cette date.

D’ici là , recevez mes salutations distinguées et joyeuses fêtes.


Valérie Muster, juriste
Responsable de la Permanence

______________________________________________________________________________________________
Fédération romande des consommateurs (FRC) et son journal FRC Magazine, indépendant et sans publicité
Case postale 6151 - Rue de Genève 17 - 1002 Lausanne (Suisse) - Tél +41 21 331 00 90 - Fax +41 21 331 00 91

FRC - 1959-2009 En avance depuis 50 ans.
Soutenez la protection des consommateurs en devenant membre de la FRC et accédez à l'intégralité de notre site www.frc.ch

P Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce mail
Répondre

Retourner vers « Archives des News [2002-2012] »