Le label anglais Cherry Pop Records, spécialisé dans les rééditions, ressort l’album de Martika « Martika’s Kitchen » en version deluxe double CD. Cette édition, baptisée ‘Reheated’ (réchauffée) sera publiée le 26 janvier 2018 et peut déjà être précommandée sur le site du label, cherryred.co.uk (pour 10£95, soit 12,35 euros sans les frais de port).

Cette édition contient l’album en version remastérisée, ainsi que les versions remixes et édits des titres parus en single, dont  certains difficiles à trouver sous format CD. Le tout est accompagné d’un livret dans lequel Martika commente chaque titre de l’album.

DISC 1: MAIN COURSE

  1. Martika’s Kitchen
  2. Spirit
  3. Love…Thy Will Be Done
  4. A Magical Place
  5. Coloured Kisses
  6. Safe In The Arms of Love
  7. Pride & Prejudice
  8. Take Me To Forever
  9. Temptation
  10. Don’t Say U Love Me
  11. Broken Heart
  12. Mi Tierra

DISC 2: SIDE ORDERS

  1. Love…Thy Will Be Done (7” Edit)
  2. Martika’s Kitchen (7” Edit)
  3. Coloured Kisses (7” Edit)
  4. Safe In The Arms Of Love (Edit Version)
  5. Spirit (Radio Edit)
  6. Love…Thy Will Be Done (Prince Mix)
  7. Martika’s Kitchen (Remix 1 Alt. 7” Video Version)
  8. Coloured Kisses (Remix)
  9. Spirit (House Mix)
  10. Martika’s Kitchen (Extended Version)
  11. Spirit (Hip-Hop Mix)
  12. Martika’s Kitchen (Alt. Dub Version)

Get some….

Martika’s Kitchen contient quatre chansons composées ou co-écrites par Prince : le morceau titre qui fait office d’entrée et ouvre l’album, « Spirit », « Don’t Say U Love Me » et surtout « Love…Thy Will Be Done » comme plat de résistance. Ils ne se seraient rencontrés qu’une seule fois. Martika, après avoir eu un énorme succès avec sa chanson « Toy Soldier » en 1989, a obtenu un rendez-vous avec lui pour discuter d’une éventualité d’enregistrer des titres avec lui. Lors de cette rencontre (fin de l’année 1990), elle lui remet un cahier de poémes qu’elle a écrits. Prince s’est inspiré de ces textes pour composer des chansons (« Love…Thy Will Be Done », « Spirit », « Don’t Say U Love Me ») et lui en également offert une qu’il a composé seul (« Martika’s Kitchen »). Il a ensuite envoyé les démos à Martika pour qu’elle y ajoute sa voix et sa touche dans des studios new-yorkais. Prince supervisait les sessions ou donnait son avis par téléphone.

Lorsque Prince donnait plusieurs titres à un même artiste, il lui arrivait régulièrement de piocher dans son coffre et offrir des titres plus anciens. Pour cet album, Prince a composé ou co-écrit ces quatre chansons spécialement pour elle, peu de temps après l’avoir rencontrée. L’album sort en août 1991, précèdé par le single « Love…Thy Will Be Done ».

Love…Thy Will Be Done

« Love…Thy Will Be Done » est une des très rares chansons dédiées à Dieu que Prince a offert à un(e) artiste. Selon Levi Seacer Jr, Prince a écrit « Love…Thy Will Be Done » en une vingtaine de minutes. C’est une de ses œuvres les plus spirituelles sur laquelle il reviendra en 1994 en la réenregistrant avec le NPG (version placée sur une configuration inédite d’« Exodus » ) puis en l’interprétant plus ou moins régulièrement sur scène jusqu’en 2016.

Le single, sorti pendant l’été 91, deviendra un hit international atteignant le top 10 dans plusieurs pays (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Australie, Canada…). Ce sera le plus gros succès de Martika après « Toy Soldier » sorti en 1989. La version single est proposée dans cette réédition, ainsi que le remix réalisé par Prince lui-même (nommé « Prince Mix » tout simplement) qui contient un sample de « Funky Drummer » de James Brown.

« Love…Thy Will Be Done » contient une boucle samplée de “Fifty-Fifty Clown” du groupe Cocteau Twins. Cette chanson fait partie de leur album “Heaven Or Las Vegas” sorti en septembre 90, soit quelques mois à peine avant que Prince ne la sample pour sa chanson. Prince n’a jamais repris de chanson de ce groupe sur scène, mais a montré à quelques reprises son admiration ou respect pour Cocteau Twins. Dans une interview, lorsque le journaliste lui demande quel genre de musique il écoute, Prince répond : « j’aime écouter des choses que je ne peux pas faire. Comme les Cocteau Twins, je ne pourrais jamais faire ça ». Dans le magazine 10 000 distribué dans les NPG Store, l’album « 4 Calendar Cafe » sorti en 1993 était mentionné comme une écoute conseillée.

Cette boucle de « Fifty-Fifty Clown » sera réutilisée pour la reprise de « One Of Us » (de Joan Osbourne) que Prince a sorti sur l’album « Emancipation » en 1996. Comme pour « Love…Thy Will Be Done », Dieu est le thème de « One Of Us ».

Une version chantée par Prince de « Love…Thy Will Be Done » devait figurer dans le film « Gatsby le Magnifique » en 2013. Le réalisateur, Baz Luhrmann, avait contacté Prince pendant sa tournée australienne en 2012 pour utiliser cette chanson pour une scène centrale du film. Prince avait donné son accord et envoyé sa propre version (on ne sait pas de quelle version il s’agit, si c’est la version ‘guide’ de 1990 ou une version ultérieure). Mais pour des raisons de droits, indépendantes de la volonté de Prince et de Baz Luhrmann, ce projet n’a pas pu se concrétiser. Le réalisateur s’est rabattu sur un titre de Lana Del Rey pour illustrer son film.

Jesse Ware et Delta Goodrem feront chacune une reprise de cette chanson en 2013 et 2014.

 

Les accompagnements : Martika’s Kitchen, Spirit et Don’t Say U Love Me

La chanson titre qui ouvre l’album « Martika’s Kitchen » contient des lyrics à double sens. Musicalement, on peut y trouver une légère similitude avec la version de 1986 (inédite) de « We Can Funk ». Cette chanson est également sortie en single, mais avec un succès moindre. Tony M. apparaît dans le clip et pose un couplet sur les remixes. Plusieurs versions complémentaires sont proposées sur cette réédition : la version longue,  la version 45 tours, le « Remix 1 Alt. 7” Video Version » et l’ « Alt. Dub Version ».

« Spirit » a été envoyée aux radios comme single mais n’a pas bénéficié d’une large sortie commerciale. Trois versions sont proposées dans la version ‘Reheated’ : Radio Edit, House Mix et Hip-Hop Mix. Cette chanson a été co-écrite avec Martika, Frankie Blue et Levi Seacer Jr. Ce dernier, en plus d’être le guitariste du New Power Generation était un collaborateur important pour Prince à la fin des années 80 et début des années 90, co-écrivant de nombreux titres avec lui et en tant que producteur délégué pour d’autres artistes.

Le dernier titre princier, « Don’t Say U Love Me » est moins personnalisé, mais suffisamment intéressant pour ne pas être ignoré.

Les hors d’oeuvres

Après « Coloured Kisses » qui est également extraite de l’album mais sans grand impact dans les charts, la chanson « Safe In The Arms Of Love » sort en single Hollande. La version edit sera disponible sur cette réédition. Prince n’a pas participé à l’écriture de cette chanson, mais il s’en est inspiré pour en composer une autre avec Levi Seacer Jr. « Open Book » est née en reprenant des lyrics de « Safe In The Arms Of Love » (You say, my heart’s an open book / There are pages of my life you’ve never seen / You’re always there between). On ne sait pas si Martika a enregistré une version d’ « Open Book ». Prince donnera cette merveilleuse chanson à Jevetta Steele pour la réédition de son album « Here It Is  » (sorti en 1993) sans oublier de créditer Martika et Levi Seacer comme co-auteurs.

Un autre morceau inspiré de ces sessions pour Martika, « Work That Fat », restera définitivement dans le coffre. Sur cette chanson, construite sur le beat de « Martika’s Kitchen », Prince déclare de façon humoristique son amour pour les femmes rondes.

Un autre titre de l’album, « Temptation » (qui n’a rien à voir avec la chanson d’« Around The World In A Day ») connaitra une seconde jeunesse en étant interprétée par Patti Labelle sur son album de 1991 « Burnin’ » (et qui contient lui aussi un bijou princier « I Hear Your Voice »).

 

Sources :

Interview de Martika : news.com.au

Baz Luhrmann à propos de Prince et Gatsby Le Magnifique : theguardian.com

Interview de Prince à propos de Cocteau Twins : rollingstone.com

Princevault.com