Sandra Saint Victor, du groupe Family Stand, a publié sur son bandcamp le 28 mai dernier, l’intégralité de son album « Sanctuary ».  Après avoir travaillé avec Chaka Khan dans les années 80, formé puis quitté le groupe Family Stand, Sandra St Victor,  tente de sortir un album solo, « Sanctuary », en 1993. Prince, qui admirait l’artiste,  la contacte peu de temps après et lui propose de travailler avec elle sur quelques titres. St Victor lui envoie alors quelques-unes des chansons qui étaient prévues pour son album « Sanctuary » que sa maison de disques (Elecktra) avait refusé de publier. Même si l’intérêt peut être limité pour beaucoup de fans, la sortie de cet album cette semaine nous permet d’écouter ces versions originales avant que Prince n’y ajoute sa touche et de mesurer à quel point il pouvait se réapproprier des textes et transformer en profondeur des chansons. Les titres dont il est question sont:

  • Sanctuary
  • I’ll Never Open My Legs Again,
  • Love Is,
  • Nothing Left To Give,
  • Et un cinquième titre : How We Livin’.

Après avoir envoyé ses morceaux à Prince, St Victor n’a eu aucun retour de sa part….jusqu’à la sortie de l’album « Emancipation » dans lequel elle découvre qu’un de ses textes y figure avec une nouvelle musique.

 

Prince avait en fait réenregistré ses chansons, en modifiant plus ou moins les textes de Sandra, sans lui demander son avis et les sortira sous différentes formes les années suivantes.

  • Sanctuary est devenue Soul Sanctuary sur Emancipation,
  • I’ll Never Open My Legs Again et devenue I’ll Never B Another Fool et donnée à Chaka Khan,
  • Love Is est transformée en Van Gogh et donnée à un groupe qui porte le même nom. Prince sortira sa propre version sur le NPGMC.

Nothing Left To Give qui est devenue Stone et How We Livin’ rebaptisée Livin’ 2 Die resteront dans le coffre.

Bien qu’elle ait été créditée officiellement sur les disques sortis, Sandra St Victor qui admirait Prince et espérait travailler réellement avec lui a donc été déçue par cette façon de faire et des « tous petits chèques » de royalties qu’elle a reçu en compensation.

La sortie de « Sanctuary » cette semaine nous permet donc d’écouter ces versions originales avant que Prince ne les transforment radicalement. L’album contient 17 pistes dont Love Is (sous deux versions), I’ll Never Open My Legs Again, Nothing Left To Give, et Sanctuary.

Seule How We Livin’ manque à l’appel, mais un extrait de la version originale peut être écouté sur son site officiel : http://www.sandrastvictor.com/music/sanctuary.htm

Autre titre offert à une autre légende que l’on peut retrouver sur cet album : Whatever You Want donné à Tina Turner. Vernon Reid de Living Color, The Family Stand, Daryl Hall (de Hall & Oates)  mais également le légendaire Clare Fischer ont participé à cet album :

  1. Satisfy Me (04:32)
  2. Deep River (04:56)
  3. Love Is (04:15)
  4. I’ll Never Open My Legs Again (03:03)
  5. lude (00:43)
  6. Plight Of A Woman (05:26)
  7. deluded #2 (00:34)
  8. Springtime In Hell (05:16)
  9. Building Bridges (04:51)
  10. Whatever You Want (05:29)
  11. Nothing Left To Give (04:53)
  12. lude #3 (00:31)
  13. Follow Your Heart (04:27)
  14. Sanctuary (05:11)
  15. Building Bridges outro (01:01)
  16. bonus 1 Love Is (demo) (04:30)
  17. bonus 2 Follow Your Heart (demo) (04:34)

Disponible en téléchargement sous différents formats (flac, mp3, wav…) pour 12 euros  à cette adresse: https://sandrastvictor.bandcamp.com.


En avril 96, St Victor a rendu un hommage à Prince pendant un de ses concerts.

On en parle sur le forum