Après deux années compliquées, une grande partie des problématiques juridiques liées à la gestion du catalogue musical de Prince semble enfin avoir été réglée puisque les sorties de deux albums d’inédits ont été annoncées :

  • Le premier pour 2018 chez Warner Bros,
  • Le second pour 2019 en streaming sur Tidal puis en physique sur un label encore non déterminé.

Pendant ses 40 ans de carrière, Prince était sous contrat chez Warner Bros pendant les 20 premières années et en quasi-indépendant pendant la seconde moitié. Ces deux albums tiennent compte de ces éléments contractuels.

L’album prévu pour 2018

Peu de temps après la sortie du single « Nothing Compares 2 U » en avril, Troy Carter, chargé d’administrer le patrimoine de Prince pour le compte des héritiers, a donné une interview au magazine Variety. Il y déclare qu’un album est en préparation pour cette année.

Les seuls détails connus pour le moment :

  • La date de sortie : 28 septembre 2018,
  • Ce sont des chansons enregistrées par Prince pendant qu’il était encore sous contrat avec la Warner, soit entre juin 1976 et avril 1996 (et éventuellement 2014),
  • Les titres ont été choisis pour représenter une période (sous-entendu une période courte ?), ce ne sera donc pas une simple compilation de chansons enregistrées sur les deux décennies du contrat,
  • Le choix des titres sera fait par la Warner et les héritiers (ou leur représentant Troy Carter),
  • L’album sera publié par Warner Bros (comme Purple Rain Deluxe en 2017 et Prince4Ever en 2016 qui contenaient aussi de l’inédit).

Ce que nous ne savons pas pour le moment:

  • Le nom de l’album et les chansons retenues,
  • Si ces chansons seront des inédits « purs » ou des versions différentes de titres déjà parus (type « We Can Fuck/We Can Funk », « Computer Blue », « The Dance Electric » sur Purple Rain Deluxe et « Nothing Compares 2 U »),
  • Si « Nothing Compares 2 U » sera sur cet album.

A l’image de « Nothing Compares 2 U », il y a peu de risque que les chansons soient altérées (remixées, mises au goût du jour etc…). Au mieux, la qualité sonore des enregistrements originaux sera améliorée et adaptée aux standards d’aujourd’hui.

L’album prévu pour 2019

Tidal & Prince

Cette semaine, une décision de justice a réglé le litige entre la plateforme de streaming Tidal (représentée par Jay-Z) et les héritiers. En 2015, Prince avait conclu un accord informel (verbal) avec Jay-Z pour la diffusion de sa musique sur sa plateforme. Ce partenariat s’est concrétisé par la mise en ligne exclusive des anciens albums de Prince sur Tidal, des albums digitaux de l’époque du NPGMusicclub (C-Note, Expectation, The Chocolate Invasion et The Slaughterhouse qui étaient officiellement introuvables ailleurs) et surtout des albums inédits en avant-première (Hitnrun Phase One, Hitnrun Phase Two) ou pour une durée limitée (« Oui Can Luv » d’Andy Allo). Chaque semaine (jusqu’au 18 avril 2016), Prince conseillait une chanson d’un(e) autre artiste ou offrait un de ses propres titres (inédit ou classique) ou une version live inédite dans le cadre du Purple Pick Of The Week. C’est ainsi que la version live de « Black Sweat » enregistrée pendant son dernier concert à Atlanta le 14 avril 2016 est devenue le dernier morceau sorti par Prince de son vivant, en prévision de l’album live qui était à l’étape du mixage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Prince considérait que les plateformes de streaming (Itunes, Deezer, Spotify…) n’offraient pas une rémunération décente aux artistes contrairement à Tidal. Le service de Jay-Z était donc la seule plateforme de streaming sur laquelle nous pouvions écouter du Prince avant 2017…

The War

Un conflit éclate entre Jay-Z et les héritiers (qui étaient alors administrés par Londell McMillan) lorsque ces derniers mettent le catalogue musical de Prince à disposition des autres plateformes début 2017. Cela met donc fin à l’exclusivité et au privilège qu’avait Tidal jusqu’alors. Jay-Z contre-attaque en justice et en chanson avec un couplet dans « Caught Their Eye » :

« I sat down with Prince, eye to eye / He told me his wishes before he died / Now, Londell McMillan, he must be color blind / They only see green from them purple eyes / They eyes hide, they eyes high / My eyes wide shut to all the lies / These industry niggas, they always been fishy / But ain’t no Biggie, no lazy eye, huh / This guy had ‘Slave’ on his face / You think he wanted the masters with his masters? / You greedy bastards sold tickets to walk through his house / I’m surprised you ain’t auction off the casket. »

Peace

Le Jude Eide a finalement statué le 9 mai dernier et un accord a été trouvé pour que Tidal puisse diffuser en exclusivité un album d’inédits en 2019 pendant 15 jours. Tidal a publié un communiqué le 11 mai pour annoncer cet événement :

« The Prince Estate and global music and entertainment platform TIDAL confirm plans to debut highly anticipated new Prince music exclusively via the TIDAL streaming service.  The new album will contain previously unreleased music sourced from Prince’s vast archive of Vault recordings.  The album – expected to be released in 2019 – will stream exclusively on TIDAL for fourteen days and will be available for download seven days after its debut.  A global physical release is planned via The Prince Estate following the exclusive digital premiere on TIDAL.  The new release marks a continuation of Prince’s 2015 partnership with TIDAL, which resulted in the exclusive debut of HITnRUN Phase One and HITnRUN Phase Two via the streaming service.  This concludes the previously unresolved legal matters between The Prince Estate and TIDAL.

The Prince Estate and Jay-Z are working together on the song selection for the album.  « Our only goal is to share Prince’s music with his fans as he wanted.  After thoughtful and honest conversation with him, he chose TIDAL as his partner for HITnRUN Phase One and HITnRUN Phase Two, and we will continue to respect and honor Prince’s enduring legacy and wishes with this new collection, » Jay-Z said.  Troy Carter, speaking on behalf of The Prince Estate, echoed those sentiments, noting « I’m very pleased this is resolved, and we get to honor the relationship between Prince and TIDAL with this album. We look forward to fans hearing the new music and experiencing the genius of Prince. »

The album partnership with TIDAL does not involve any of Prince’s music catalogue that is subject to prior agreements with Warner Brothers Records, Inc.  The agreement between TIDAL and The Prince Estate was approved on May 9, 2018 by the Probate Court overseeing The Prince Estate. »

De nombreux articles ont titré que Jay-Z allait produire cet album, or ce n’est pas ce qu’explique le communiqué. Il y est dit que Jay-Z allait contribuer au choix des chansons et qu’il allait partager cette musique comme Prince le souhaitait. La seule intervention de Jay-Z se limitera à la sélection des titres selon ce texte. A aucun moment, il n’est fait référence à des remixes, ajouts, mises au goût du jour etc…

Les seuls détails connus pour le moment :

  • Les chansons de cet album seront hors période Warner (soit les chansons enregistrées entre 1996 et 2016),
  • Jay-Z participera au choix des chansons avec les héritiers (ou leur représentant Troy Carter),
  • L’album ne sera disponible qu’en streaming sur Tidal pendant la première semaine, puis téléchargeable par la suite,
  • Il devrait être mis à disposition sur les autres plateformes au terme de cette période d’exclusivité,
  • Une sortie physique sera gérée par les héritiers après cette période,
  • L’album physique ne sera pas publié par Warner Bros.

Ce que nous ne savons pas pour le moment:

  • Le nom de l’album et les chansons retenues,
  • La date de sortie exacte,
  • Si ces chansons seront des inédits « purs » ou des versions différentes de titres déjà parus,
  • Quel label publiera cet album en physique (Sony serait intéressé après le fiasco du deal avec Universal géré par Londell McMillan),
  • Si Prince avait promis des albums « exclusifs » qui étaient terminés pour Tidal, comme le laissait présager une illustration de plusieurs phases d’HitNRun.

1999 Deluxe ? Piano & A Microphone Live?

Des rumeurs insistantes sur la prochaine sortie par la Warner d’une version remasterisée et/ou augmentée de l’album « 1999 » circulent depuis quelques mois sur le même modèle que « Purple Rain Deluxe ». On ne sait pas trop où en est ce projet entre les rumeurs de reports, d’annulation et les sources anonymes qui envoient des informations contradictoires. D’un point de vue commercial, l’annonce de deux albums inédits pourrait mettre à mal ce projet de réédition de « 1999 ».

D’autres rumeurs font état de la sortie de l’album live « Piano & A Microphone » qui été le dernier projet sur lequel Prince a travaillé à la mi-avril 2016. Chez qui? Comment? Nous en saurons peut-être un peu plus le 1er juin et vous tiendrons informés..

Bilan :

Malgré les procès d’intention, les railleries et les insultes qu’ont reçus les héritiers depuis la disparition de Prince, il y a quand même eu des actions non-négligeables pendant les longues phases de procédures judiciaires et la gestion calamiteuse par Londell McMillan (qui a pourtant été l’homme de confiance de Prince pendant une dizaine d’années):

  • L’ouverture de Paisley Park en musée,
  • L’exposition itinérante en Europe (Londres et Amsterdam). Nous ne savons pas si cette exposition passera par Paris un jour,
  • Deux Célébrations,
  • La sortie de Purple Rain Deluxe en version remasterisée augmentée avec des inédits,
  • La sortie d’une compilation avec un inédit,
  • La sortie de « Nothing Compares 2 U » accompagnée d’un clip contenant des images totalement inédites,
  • La disponibilité des albums de Prince sur toutes les plateformes digitales (et eviter ainsi de s’abonner à une plateforme supplémentaire),
  • La mise en ligne sur Youtube et Vevo de tous les clips essentiellement de la période Warner et en très bonne qualité (dont le très rare « I Hate You »),
  • La sécurisation, la numérisation et la sauvegarde des enregistrements par une des meilleures entreprises dans le domaine (Iron Mountain).

Tout cela, sans que Prince ait laissé de testament. Il reste à négocier un accord avec une maison de disques pour gérer le catalogue post-Warner.

Sources :

Variety.com

Communiqué de Tidal

On en parle sur le forum