Plusieurs albums finis ont été retravaillés par Prince pour se transformer en un ou plusieurs autres albums. Dans tous les cas mentionnés ci-dessous, la majeure partie des chansons prévues pour ces disques a fini par sortir sous une forme ou une autre.

1983-1984 : de Vanity 6 à Apollonia 6 en passant par Sheila E.

L’enregistrement du deuxième album de Vanity 6 avait déjà été entamé lorsque la chanteuse principale du groupe, Vanity quitte Prince pour mener une carrière solo en 1983. Parmi les titres enregistrés figurent Sex Shooter, Velvet Kitty Cat, Vibrator, G-Spot et 17 Days. Prince remplace rapidement Vanity par Apollonia, renomme le groupe en conséquence et repart presque de zéro pour ce nouveau projet. G-Spot est pressentie pour être incluse dans l’album et le film Purple Rain, mais est remplacée par Darling Nikki. Sex Shooter est refaite avec Apollonia et une série de titres est enregistrée fin 83 – début 84 : The Glamorous Life, Next Time Wipe The Lipstick Of Your Collar, In A Spanish Villa, Shortberry Strawcake, Oliver’s House, The Belle Of St. Mark, Some Kind Of Lover, A Million Miles (I Love You), Take Me With U, Manic Monday, Ooo She She Wa Wa et Take Me With U.

Apollonia, plus attirée par le cinéma et le mannequinat, ne semble pas avoir d’aspiration particulière pour faire une grande carrière musicale. Pendant ces sessions, Prince développe en parallèle une relation musicale et personnelle forte avec Sheila E. et réenregistre avec elle plusieurs chansons prévues pour Apollonia 6 : The Glamorous Life, Next Time Wipe The Lipstick Of Your Collar, Shortberry Strawcake, Oliver’s House et The Belle Of St. Mark. Il décide de garder pour lui la chanson 17 Days et sort sa propre version en face B de When Doves Cry. La voix de Brenda, qui chantait la version initiale, est conservée dans les chœurs.

Une première configuration de l’album d’Apollonia 6 est imaginée : Sex Shooter / Take Me With U / Manic Monday / A Million Miles (I Love You) / Velvet Kitty Cat / Some Kind Of Lover / In A Spanish Villa, puis une seconde en février 84 : Take Me With U / Sex Shooter / Manic Monday / A Million Miles (I Love You) / Ooo She She Wa Wa / Some Kind Of Lover / In A Spanish Villa.

Comme il l’a fait pour 17 Days, Prince décide finalement de récupérer Take Me With U pour la sortir lui-même sur l’album Purple Rain. Blue Limousine est offerte au groupe en compensation pour la troisième version du projet (avril 84): Sex Shooter / Blue Limousine / Manic Monday /A Million Miles (I Love You) / Ooo She She Wa Wa / Some Kind Of Lover / In A Spanish Villa.a6

Cette fois, l’album semble finalisé, mais Prince apporte encore une  dernière touche en retirant Manic Monday et compose Happy Birthday, Mister Christian en échange.  Après un dernier changement dans l’ordre des titres, l’album d’Apollonia 6 sort en octobre 1984 avec 7 chansons : Happy Birthday, Mister Christian / Sex Shooter / Blue Limousine / A Million Miles (I Love You) / Ooo She She Wa Wa / Some Kind Of Lover / In A Spanish Villa.

L’album de Sheila E., The Glamorous Life, était déjà sorti en avril. Il contenait (à l’exception de Noon Rendez-Vous) des chansons prévues pour le groupe et a rencontré un grand succès commercial et critique. L’album d’Apollonia 6, dépouillé de ses tubes potentiels pendant sa conception, rencontrera moins de succès. Des chansons de ces sessions seront réutilisées dans les années suivantes : Manic Monday sera donnée aux Bangles qui en feront le classique que l’on connait tous (avec la voix de Brenda dans les chœurs à nouveau), et G-Spot qui sera incluse dans l’excellent album de Jill Jones sorti en 1987.

 

1986 – de Dream Factory vers Sign ‘O’ The Times en passant par Camille et Crystal Ball

Entre 1985 et 1986, Prince a été particulièrement productif, avec ou sans l’aide de Wendy & Lisa. Trois albums, en plus de celui de The Flesh évoqué dans l’article sur les albums inédits ont été conceptualisés et séquencés.

Dream Factory devait être le quatrième album de Prince & The Revolution. Sur les 25 chansons enregistrées ou retenues à un moment ou un autre pour Dream Factory (A Place In Heaven, All My Dreams, And That Says What?, Big Tall Wall, Crystal Ball , Dream Factory, I Could Never Take The Place Of Your Man, In A Large Room With No Light, Interlude – Wendy, It, It’s A Wonderful Day, Last Heart, Movie Star, Power Fantastic, Sexual Suicide, Sign ‘O’ The Times, Slow Love, Starfish And Coffee, Strange Relationship, Teacher, Teacher, The Ballad Of Dorothy Parker, The Cross, Train, Visions et Witness 4 The Prosecution), 18 sont retenues pour la sélection finale en juillet 86: Visions / Dream Factory / Train / The Ballad Of Dorothy Parker / It / Strange Relationship / Slow Love / Starfish And Coffee / Interlude – Wendy / I Could Never Take The Place Of Your Man / Sign ‘O’ The Times / Crystal Ball / A Place In Heaven / Last Heart / Witness 4 The Prosecution / Movie Star / The Cross / All My Dreams.

dreamfactorybysusanrogers

Après le Parade Tour et la séparation de The Revolution, Prince met de côté Dream Factory et enregistre rapidement sept titres sur lesquels sa voix est accélérée. Strange Relationship, qui était sur Dream Factory est retravaillée pour ce projet. Il propose à la Warner de sortir ce disque sous le nom de Camille pour le mois de janvier 87. Le contenu de l’album est le suivant: Rebirth Of The Flesh / Housequake / Strange Relationship / Feel U Up / Shockadelica / Good Love / If I Was Your Girlfriend / Rockhard In A Funky Place.

Il se rétracte finalement et compile des titres de cet album (7) avec d’autres qui viennent de Dream Factory (9). Il y ajoute également d’autres chansons qui n’étaient pas prévues pour ces deux albums (6) et créé un triple album nommé Crystal Ball, qu’il veut aussi sortir sous le nom de Camille. Crystal Ball devait contenir les 22 titres suivants: Rebirth Of The Flesh / Play In The Sunshine / Housequake / The Ballad Of Dorothy Parker / It / Starfish And Coffee / Slow Love / Hot Thing / Crystal Ball / If I Was Your Girlfriend / Rockhard In A Funky Place / The Ball / Joy In Repetition / Strange Relationship / I Could Never Take The Place Of Your Man / Shockadelica / Good Love / Forever In My Life / Sign ‘O’ The Times / The Cross / It’s Gonna Be A Beautiful Night / Adore (Until The End Of Time).

La Warner refuse et demande à Prince de réduire Crystal Ball en un double album. Il accepte et assemble ce qui deviendra Sign ‘O’ The Times qui contient 16 titres dont un nouveau (U Got The Look) qui n’était pas dans les projets précédents. Sign ‘O’ The Times contient donc 15 titres issus des sessions de Dream Factory (I Could Never Take The Place Of Your Man, Sign ‘O’ The Times, Slow Love, Starfish And Coffee, The Ballad Of Dorothy Parker, The Cross), Camille (Housequake, Strange Relationship et If I Was Your Girlfriend) et Crystal Ball (Play In The Sunshine, Forever In My Life, It’s Gonna Be A Beautiful Night, Adore).

sign-o-the-timesott

Plusieurs autres chansons sortiront sous une forme ou une autre (en face B, sur d’autres albums, données à d’autres artistes ou diffusées sur le net) dans leurs versions initiales ou remaniées:

Crystal Ball, Dream Factory, Last Heart, Movie Star, Good Love et Sexual Suicide figureront sur la compilation Crystal Ball de 1998, qui comme les deux albums distincts Rave Un2 The Joy Fantastic (l’inédit de 1989 et l’officiel de 1999) aura peu de rapport avec le Crystal Ball inédit prévu pour 1987.

Shockadelica et Feel U Up seront sur les faces B de If I Was Your Girlfriend et Partyman. Joy In Repetition et Rockhard In A Funky Place seront mises sur Graffiti Bridge et le Black Album respectivement.

Visions, un morceau au piano de Lisa, sera placé sur une édition limitée d’Eroica, le troisième album solo de Wendy & Lisa, et Train donnée à Mavis Staples pour son album Time Waits For No One. Power Fantastic est inclus sur la compilation The Hits / The B-Sides. Des versions différentes de Rebirth Of The Flesh et In A Large Room With No Light seront diffusées sur le net par le NPGMC en 2001 ou par le site officiel du festival de Montreux en 2009 respectivement. The Ball a été retravaillée et transformée en Eye No sur Lovesexy.

Peu de titres qui étaient pressentis à un moment ou un autre pour Dream Factory demeurent inédits: A Place In Heaven, All My Dreams, And That Says What?, Big Tall Wall, It’s A Wonderful Day, Teacher, Teacher, Witness 4 The Prosecution et l’Interlude de Wendy.

1989 – de Corporate World à Pandemonium et Graffiti Bridge

En 1989, Prince travaille sur le quatrième album de The Time avec Morris Day à Paisley Park. Ils enregistrent une série de nouveaux titres, et piochent dans le coffre (Data Bank, Nine Lives, My Summertime Thang, The Latest Fashion …). Un album, nommé Corporate World est finalisé contenant: Murph Drag / Nine Lives / Donald Trump (Black Version) / Love Machine / Data Bank / Shake! / Corporate World / The Latest Fashion / Release It / My Summertime Thang.

A l’écoute du disque, la Warner demande à ce que la formation originale participe à l’album, les anciens membres du groupe (Jimmy Jam, Terry Lewis et Jesse Johnson notamment) ayant connu un énorme succès dans les années 80 après leur départ de The Time. Jam et Lewis qui travaillaient en parallèle avec Morris Day avaient la même idée. Prince accepte et The Time est reformé pour travailler sur un nouvel album (Pandemonium) et le film Graffiti Bridge. Les titres prévus pour Corporate World sont répartis entre l’album du groupe (Donald Trump (Black Version) / Data Bank / My Summertime Thang) et Graffiti Bridge (Love Machine / Shake! / The Latest Fashion dans une nouvelle version / Release It).

La chanson titre de l’album Pandemonium a été écrite et produite par Jesse Johnson, Jimmy Jam et Terry Lewis. Elle contient une partie où Morris Chante « Fellas? / I’m back / The aristocratic black / My whip ain’t got no crack /But we got a hell of a bang ». Ce chant venant de Murph Drag, Prince a été ajouté comme co-auteur pour percevoir des royalties auprès de l’Ascap (l’équivalent de la SACEM américaine). Les membres de The Time exhumeront du coffre 2 titres que Prince avaient prévu pour eux au début des années 80 : Jerk Out (prévu pour l’album What Time Is It?) et Chocolate (des sessions de l’album Ice Cream Castle). Murph Drag sera diffusée une dizaine d’années plus tard par le NPGMC. Seules Corporate World et Nine Lives resteront définitivement dans le coffre.

1994-1995 : l’évolution d’Exodus

Le deuxième album ‘solo’ de The New Power Generation est particulier sur plusieurs points. Tony M.,qui était la voix principale sur le premier album Gold Nigga sorti en catimini en 1993, ne fait plus partie du groupe. Prince enregistre avec ce qu’il reste du NPG (Sonny T. Michael B., Tommy Barberella, Morris Hayes, Mayté et les NPG Hornz) 7 chansons en mai 1994 (Get Wild, Count The Days, l’instrumental New Power Soul, Hallucination Rain, Slave 2 The System, It Takes 3 et The Exodus Has Begun). Les parties vocales sont assurées par Sonny T., avec Prince comme simple musicien ou choriste à l’exception d’un titre (The Exodus Has Begun) où il est en lead avec une voix trafiquée.

Un mois plus tard, après avoir enregistré des séquences humoristiques ou de transition (segues), un album est construit à partir de 6 des chansons enregistrées en mai (Slave 2 The System est mise de côté) et 8 séquences : NPG Bum Rush The Ship (segue) / The Exodus Has Begun / NPG Operator (segue) / Get Wild / Sonny Turns The TV Off (segue) / Count The Days / DJ Gets Jumped (segue) / New Power Soul / DJ Seduces Sonny (segue) / It Takes 3 / Rain (segue) / Hallucination Rain / Spooky Soup (segue) / NPG Outro (segue). L’album se conclut par une séquence dans laquelle Sonny informe déjà l’auditeur que l’album qui suivra Exodus s’appellera New Power Soul. Prince étant alors en plein conflit avec la Warner, cette version est mise en suspens.

De nouveaux titres sont enregistrés un peu plus tard dans l’année (Mad et Funky Design), toujours avec Sonny T. comme chanteur principal. Un chanteur d’Oakland, Derick Hugues, ami de Morris Hayes rejoint le groupe à Paisley Park pour enregistrer Somebody’s Somebody et une reprise de Proud Mary de Creedance Clearwater Revival. Prince a aussi l’idée de refaire des versions de ses propres titres avec le groupe : Acknowledge Me (qui n’était toujours pas sortie sur disque mais avait été diffusée en tant que clip dans le programme TV The Beautiful Experience), Love…Thy Will Be Done qu’il avait offert à Martika en 1991, Super Hero (qu’il avait donné à Earth, Wind And Fire), ainsi que des reprises de Outa Space de Billy Preston et Funky des Chamber Brothers.

Après l’enregistrement de nouvelles séquences, une nouvelle configuration d’Exodus est préparée en décembre 94 avec 13 chansons issues des différentes sessions de l’année (toutes les chansons de la première configuration sont gardées à l’exception de It Takes 3 ; Slave 2 The System, rebaptisée Slave, est récupérée également) et 5 transitions : NPG Operator (segue) / Get Wild / Slave – Acknowledge Me / Super Hero – Outa-Space / Count Segue (segue) / Count The Days / Sonny Segue (segue) / DJ Gets Jumped / New Power Soul / Mad / Love… Thy Will Be Done / Funky / Proud Mary / NPG Bum Rush The Ship Segue / The Exodus Has Begun / Funky Design.

Slave et Acknowledge Me s’enchainent sur la même piste, tout comme Super Hero et Outa-Space. Cette version de décembre est donc composée de 3 reprises d’autres artistes, 3 reprises de titres de Prince et 7 nouvelles chansons. Là encore, comme pour la version d’Exodus de juin, c’est Sonny T. qui est le chanteur sur tous les titres avec Prince comme musicien ou choriste sauf sur The Exodus Has Begun où il reste le chanteur principal et une nouvelle version de Get Wild où il pose un petit rap.

exodus-12-94

D’autres chansons sont enregistrées dans la foulée : The Good Life, Cherry, Cherry et surtout Big Fun et Return Of The Bump Squad sur lesquelles la présence de Prince est plus affirmée puisque c’est lui le chanteur principal, et non plus Sonny. Début 95 est compilée une nouvelle configuration d’Exodus ressemblant plus à la version de juin 94 qu’à celle de décembre, puisqu’elle exclut les reprises ou auto-reprises ainsi que Mad, Funky Design et Slave 2 The System. Les 4 titres fraîchement enregistrés (The Good Life, Cherry, Cherry, Return Of The Bump Squad et Big Fun) sont gardés pour la sélection finale. Prince prend le pseudonyme de Tora Tora et est cité sous ce nom dans les crédits de l’album et les nouvelles séquences enregistrées pour l’occasion. Exodus est donc passé d’un album ‘solo’ du groupe mené vocalement par Sonny T. à un concept qui relativise cette notion de solo avec un disque sur lequel Prince chante en lead (sur 3 titres et en duo sur Get Wild) en passant par une version constituée pour moitié ou presque de reprises. La version officielle d’Exodus sortie en 1995 contient 9 chansons (Get Wild / New Power Soul / Count The Days / The Good Life / Cherry, Cherry / Return Of The Bump Squad / Big Fun / Hallucination Rain / The Exodus Has Begun) et 12 séquences.

exodus

La version de Get Wild chantée par Sonny T. sera placée sur la bande originale du film Prêt-A-Porter en 1995. Sur les autres chansons enregistrées pour l’album et prévue pour Exodus à un moment ou un autre, quelques-unes sortiront officiellement mais jamais sous la même forme : Super Hero dans une version réenregistrée avec les Steeles est parue sur la B.O du film Blankman. Les versions chantées par Prince de Somebody’s Somebody, Acknowledge Me, Mad et Funky Design seront placées sur Emancipation, Crystal Ball ou diffusées via le NPGMC. Les versions avec Sonny T. de ces chansons resteront dans le coffre, tout comme It Takes 3, Slave 2 The System et les reprises de Funky, Proud Mary et Love…Thy Will Be Done.

Au final, la discographie ‘solo’ du groupe compte 3 albums avec un Prince qui cache de moins en moins sa présence au fur et à mesure. Si on n’entend sa voix clairement que dans 2 titres sur Gold Nigga (Black MF In The House et Johnny), il est beaucoup plus présent sur Exodus et mènera une campagne de promotion active pour cet album. Le sommet est atteint avec l’album Newpower Soul en 1998 qui, à l’exception du nom de groupe, remplit tous les critères pour être considéré comme un album de Prince puisqu’il est seul sur la pochette, qu’il chante sur tous les titres et en a fait la promotion comme si c’était le sien. Pour ajouter un peu plus de simplicité dans tout cela, l’instrumental New Power Soul qui figure sur le disque Exodus n’a aucun lien avec la chanson titre de l’album Newpower Soul qui a été enregistrée bien plus tard bien qu’une séquence restée inédite de la première configuration le promettait déjà.

1996 – de The Vault — Volumes I, II and III à Chaos And Disorder et The Vault…Old Friends 4 Sale

Pour honorer et mettre fin à son contrat avec la Warner, Prince annonce sur son site en décembre 95 qu’il va livrer trois albums à la Warner : The Vault — Volumes I, II and III.

Ces trois disques devaient permettre, après l’album Symbol, Come et The Gold Experience, de remplir son engagement de fournir les six albums mentionnés dans le contrat de 1992 (la B.O. de Girl 6 qui était une compilation et The Black Album pour lequel Prince a reçu un chèque ne comptent pas).

En avril 1996, il rencontre les dirigeants de la Warner et arrive à trouver un terrain d’entente pour que seulement deux albums soient donnés (Warner abandonne donc l’idée du troisième) et Prince accepte des concessions financières (sur ses royalties). Deux albums sont alors confiés: Chaos And Disorder et The Vault…Old Friends 4 Sale. Ces deux disques sont considérés comme les deux premiers volumes de The Vault annoncés en décembre. Le contenu du troisième volume, s’il a été finalisé, est inconnu.

2000 – de High à The Chocolate Invasion et The Slaughterhouse

En août 2000, Prince annonce sur Internet, que son ingénieur du son a finalisé un nouvel album plus tard connu sous le nom de High. Les dix titres sélectionnés étaient: Supercute / Underneath The Cream / Golden Parachute / When Will We B Paid? / The Daisy Chain / Gamillah / High / My Medallion / U Make My Sun Shine / When I Lay My Hands On U. Une pochette a même été conçue par le rappeur DVS (qui a une carrière de graphiste sous son vrai nom, David Schwartz). Neuf de ces chansons seront diffusées par le NPGMC et incluses plus tard dans les albums digitaux The Slaughterhouse et The Chocolate Invasion (My Medallion sera sur la version de Tidal). When Will We B Paid ? sera placée en face B du single U Make My Sun Shine.

high-single

2003 – de Xenophobia à Xpectation

Xenophobia est un instrumental qui devait ouvrir un album instrumental du même nom. Une version live de ce morceau a été incluse  dans le CD One Nite Alone….Live ! sorti fin 2002. Prince a choisi de ne pas sortir la version studio et de renommer l’album Xpectation. Il a été offert aux membres du NPGMC en janvier 2003. Xpectation contient donc 9 titres au lieu de 10 et est le premier album instrumental sorti sous le nom de Prince.

2003 – du coffret 7 CD The Chocolate Invasion aux albums digitaux de 2004

Fin 2003, Prince annonce qu’un coffret de sept CD est en cours de conception. Les sept disques prévus étaient:

  • The Chocolate Invasion: NPGMC Trax Vol. 1,
  • The Slaughterhouse: NPGMC Trax Vol. 2,
  • C-Note,
  • One Nite Alone… (déjà sorti en CD reservé aux membres du NPGMC),
  • The War (déjà connu sous format cassette depuis 1998)
  • Xpectation (déjà connu pour avoir été offert en téléchargement en début d’année),
  • The Glam Slam Club Mix (qui est en fait le NPG Ahdio Show -le onziéme – de janvier 2002).

chocolate-invasion

Quelques semaines plus tard, l’idée de coffret est annulée à cause de problèmes rencontrés lors de fabrication. Les disques The Chocolate Invasion: NPGMC Trax Vol. 1, The Slaughterhouse: NPGMC Trax Vol. 2 et C-Note seront proposés en téléchargement uniquement sur le NPGMC fin mars 2004 puis sur Tidal 10 ans plus tard.

npgmc

Internet a été le principal canal de diffusion de musique princière entre 2001 et 2015. Si beaucoup de titres se sont finalement retrouvés sur des albums (physiques ou digitaux), une trentaine de chansons originales diffusées par Prince sur le net entre 1999 et 2015 n’ont été placées sur aucun album ou cyber-album.

Sources : 

  • Prince: A Documentary et Dancemusicsexromance – The First Decade de Per Nilsen,
  • The Vault: The Definitive Guide To The Musical World of Prince par Per Nilsen & JooZt Mattheij,
  • Princevault.com,
  • Calhounsquare.wikia