Prince était un des artistes les plus prolifiques de sa génération. Il n’a cessé de créer de nouvelles chansons, les retravailler, les réenregistrer dans des studios professionnels ou dans ses home-studios. Même lorsqu’il était en tournée, un studio était réservé dans les villes où il passait pour qu’il puisse travailler. Le coffre de Paisley Park dans lequel il a conservé pendant plusieurs décennies ses enregistrements a toujours été une source de fantasmes et d’attente pour ses fans et les journalistes. Depuis le décès de Prince, des informations contradictoires, surprenantes ou inquiétantes circulent sur les projets des héritiers.

Chansons inédites : fantasme ou réalité ?

Avant l’ouverture de Paisley Park, Prince enregistrait principalement au Sunset Sound de Los Angeles ou chez lui, où il avait aménagé des home-studios dans ses différentes résidences. Un ou plusieurs ingénieurs étaient à sa disposition dès qu’il souhaitait enregistrer quelque chose. Quels que soient le jour et l’heure. Lorsque Paisley Park ouvre, Susan Rogers, alors son ingénieure du son principale, lui conseille de retrouver et regrouper tous ses enregistrements faits dans différents lieux dans un seul endroit. Toutes les bandes sont alors archivées dans ce que l’on a nommé The Vault (le coffre) sécurisé par une porte blindée dans ses studios à Paisley Park.

En 1986, Prince a déclaré avoir déjà 320 chansons inédites en stock. Ce volume n’a cessé de croitre au fil des ans, et malgré les nombreuses sorties officielles, il a été estimé qu’il y avait aujourd’hui entre 1000 et 2000 chansons inédites dans le Vault, soit plus que ce qu’il a publié sur toute sa carrière. De son vivant, Prince a sorti ou fait sortir par prés de 80 artistes avec lesquels il a plus ou moins étroitement collaboré près de 900 chansons différentes, sans compter les remixes.

Les « productions Paisley Park » sont les premières à exploiter « le coffre »

Toute sa vie, Prince a enregistré des titres qu’il a mis de coté pour des projets ultérieurs. Certaines chansons pouvaient rester inexploitées pendant plusieurs années avant de sortir. Beaucoup d’albums, en particulier ceux des artistes qu’il produisait, contenaient des chansons anciennes (voir les albums de Taja Sevelle, Mavis Staples, Carmen Electra, Chaka Khan, Mayte, Pandemonium de The Time…). Deux albums de Prince étaient présentés contenant des vieilleries du coffre (Crystal Ball en 1998 et The Vault…Old Friends 4 Sale en 1999).

Comme pour la plupart des autres artistes qui nous ont quittés, les sorties d’albums posthumes vont fleurir. Espérons que les chansons ne seront pas altérées ou mises au goût du jour. Tyka Nelson a déclaré que les titres allaient être remixés, attendons de voir.

De nombreux titres déjà piratés

Certains de ces enregistrements ont fuité, par mégarde ou malveillance. Il n’était pas rare que Prince donne des cassettes ou des CD à son entourage ou les oublie à divers endroits (hôtels, voitures …Un de ses gardes du corps a raconté qu’il a été surpris de trouver des CD d’inédits oubliés par Prince dans une voiture qu’il fallait emmener au lavage !). Prince envoyait également des titres aux artistes qui souhaitaient une de ses compositions.

C’est ainsi qu’à partir de la fin des années 80, de nombreux disques et cassettes pirates commencent à circuler entre les fans. Ils contiennent de nombreuses chansons inédites, des versions alternatives et configurations d’albums différentes. La qualité de ces chansons a contribué à la légende de Prince et de son coffre. Aujourd’hui, plus de 250 compositions inédites (qui n’ont jamais connu de publication ou diffusion officielle) sont trouvables sur le net. Sans parler des 250 autres versions alternatives, différentes, originelles ou retravaillées ultérieurement. La majeure partie des titres qui ont fuités datent des vingt premières années de sa carrière.

A partir du milieu des années 90, devant le nombre importants de bootlegs, Prince sécurise les procédures pour éviter ces fuites (accès limité au coffre, récupération systématique de toutes les bandes et copies, licenciement des employés indélicats, menaces judiciaires contre les sites qui proposent des bootlegs…).

Que contient vraiment « The Vault » Aujourd’hui ?

Le contenu réel (dans sa totalité) du coffre n’a pas été dévoilé. Ce que l’on sait, c’est, qu’en plus des chansons, quasiment tout ce que faisait Prince était enregistré (concerts, répétitions). que plusieurs albums ont connus plusieurs configurations avant d’être publiés, d’autres albums complets ne sont jamais sortis, et des projets ont été abandonnés en cours de route. Il a également tourné de nombreux clips (pour des chansons sorties ou inédites), mini-films ou court-métrages qui n’ont jamais vu le jour. On sait également que Prince avait détruit lui même dans les années 2000 certains titres dont les paroles étaient trop osées et allaient à l’encontre de ses principes religieux.

Nous vous proposons, pour tenter d’y voir plus clair, une série d’articles sur les albums abandonnés, ceux qui ont été transformés, les projets avortés avec d’autres artistes, les vidéos inédites et la légende de la collaboration entre Prince et Miles Davis.

vault