Marcus Anderson, saxophoniste au sein des NPG Hornz qui accompagnent Prince depuis quelques années, vient de sortir son sixième album solo pour fêter ses 10 ans de carrière.

The M.A.X. (Marcus Anderson Xperience)

C’est un live enregistré au Hayti Heritage Center de Durham en Caroline du Nord le 28 mars 2014. Il venait tout juste de sortir son cinquième album « Style Meets Substance ». Le groupe de Marcus ce soir là (The Marcus Anderson Xperience) était composé de : Chris Evans et Kenny Leonard aux claviers, Chis Ellis à la basse, Darnell « Showcase » Taylor à la basse, Demetrice « Meat » Everett à la batterie et Sedar Jones aux percussions. La section de cuivres contient deux autres membres du NPG Hornz : Adrian Crutchfield au saxophone, à la flute et talkbox ainsi que Lynn Grissett à la trompette. Un second trompettiste, Al Strong, complète la formation. Ce show a été donné après une série de concerts surprises que Prince et son groupe (dans différentes configuration) ont donné sur la cote ouest des États-Unis auxquels Marcus, Adrian Crutchfield et Lynn Grissett ont participé (Palladium, Fillmore….).

L’essentiel des titres qui composent cet album live sont issus de l’album « Style Meets Substance » sorti 3 jours avant (25 mars 2014) :
– Style Meets Substance
– I’m Back
– Paisley Red (Mash Up)
– You Made My Day
– Medley (That’s The Way It Goes, Sparkle City, 2nd Time Around, Warmth Of Your Smile)
– Your Wish Is My Command
– Dolce
– Just Like Me
– Last Dance
– All About You
– No Worries
– Gotta Move On.

L’album, sorti en indépendant, est disponible  en téléchargement légal sur les plateformes habituelles :

Itunes, Amazon….

Le concert a également été filmé et des extraits sont disponibles sur la chaine youtube de Marcus, dont l’excellent « I’m Back » qui contient un hommage à Michael Jackson (chorégraphie et citation de « Leave Me Alone ».)

 

Aucun titre de ses deux albums sortis en 2011 « Now » et l’album de Noël (Tender Loving Christmas) ne figurent dans le tracklisting.

« That’s The Way It Goes », « Warmth Of Your Smile », « 2nd Time Around », « Last Dance » sont issus de son premier album, « My Turn » sorti en 2005.

« Dolce » et « Sparkle City » viennent de son album « From The Heart » de 2009.

« Style Meets Substance », « Paisley Red », « You Made My Day », « Your Wish Is My Command », « Just Like Me », « All About You », « No Worries » et « Gotta Move On » et « I »m Back » (qui était en bonus track) proviennent de « Style Meets Substance« . Deux titres issus de cet album (« You Made My Day » et « No Time To Waste ») se sont classés dans le classement Billboard Smooth Jazz. Un clip a été tourné pour « All About You ».

Ces vidéos montrent que Marcus ne se contente pas de jouer du saxophone, mais qu’il aime aussi faire le show. Ceux qui l’ont vu en concert, notamment lorsqu’il a accompagné Liv Warfield sur sa tournée européenne ont pu constater, qu’en dehors de son instrument de prédilection, il jouait également de la flute, aimait s’amuser avec sa talkbox et qu’il n’hésitait pas à exécuter des pas de danse très travaillés et plaisants à voir, démontrant qu’il avait gardé de beaux restes de son passé de chorégraphe. Il aime également inclure des motifs de chansons d’autres artistes, comme c’est le cas sur cet album, avec des citations de titres de James Brown, Michael Jackson, Stevie Wonder et beaucoup d’autres.

Comme dit plus haut, cet album, M.A.X. Live in Concert marque les 10 ans de carrière de Marcus Anderson. Né à Spartanburg, en Caroline du Sud (en 1985), il grandit en écoutant James Brown, la Motown, Michael Jackson & Prince. Il commence à jouer du saxophone à 12 ans et continue ses études musicales à l’université centrale de Caroline du Nord où il aura Brandford Marsalis comme enseignant. En 2005, il sort son premier album « My Turn », à tonalité smooth jazz. Il attire l’attention des autres musiciens 4 ans plus tard, avec son deuxième album « From The Heart » et en sortant vainqueur de la compétition annuelle du Capital Jazz Fest Challenge. Il commence alors partager la scène avec de plus en plus d’artistes, dont Anthony Hamilton et Ledisi entre beaucoup d’autres. En 2011, il publie « Now » sur lequel il reprend à sa manière « Remember The Time » de Michael Jackson. Comme beaucoup d’artistes américains, il publie un album spécialement pour les fêtes de fin d’année (Tender Loving Christmas).

NPG Hornz – Paisley Red

Comme beaucoup de musiciens avant lui (Levi Seacer Jr, Boni Boyer, Miko Weaver, Rhonda Smith, Kat Dyson….), Marcus Anderson met un premier pas dans l’univers princier en intégrant le groupe de Sheila E. Il l’accompagne sur la tournée qui est passée par l’Europe en 2012.

Quelque mois plus tard, il est convié par Prince à intégrer son groupe, The New Power Generation en tant que saxophoniste qui comprend une nouvelle section de cuivres avec 11 membres (Les NPG Hornz : Sylvester Onyejiaka, BK Jackson, Adrian Crutchfield, Keith Anderson (saxophones), Lynn Grissett​, Steve Reid, Phil Lassiter, Nick Marchione (trompettes),Roy Agee et Joey Rayfield (trombones)). Ils jouent ensemble pour la première fois lors de la résidence princière à Chicago (Welcome 2 Chicago). Une formation réduite à six membres des NPG Hornz accompagne aussi Andy Allo au sein de son groupe The People Pleasers (BK Jackson, Adrian Crutchfield, Lynn Grissett​, Steve Reid, Joey Rayfield et Marcus) à cette même époque. On voit également ce sextet dans le clip de Prince « Rock And Roll Love Affair ».

Marcus Anderson fait donc partie des membres permanents des NPG Hornz (qui connait quelques changements en fonction des shows et des années). Avec eux, il participe occasionnellement aux concerts de Prince lorsque ce dernier en a besoin aux États-Unis ou à Montreux (en 2013) ainsi qu’aux sessions de répétitions diffusées sur 3rdEyeTV. En 2014, il arrivait souvent qu’il soit le seul cuivre invité à participer aux shows, comme sur certaines dates à Londres . Parallèlement, il tourne avec Liv Warfield et d’autres membres du NPG Hornz  à travers le monde, joue sur l’album de Judith Hill « Back In Time » sorti début 2015 et continue sa carrière solo.

NPG Q

En 2014, il sort donc son cinquième album « Style Meets Substance ». « Paisley Red » synthétise sa vision de la purple music et ses autres influences (d’où le titre, le rouge étant sa couleur préférée). Bien que les NPG Hornz participent à cet album, Prince en est absent. Il a néanmoins d’autres plans pour Marcus puisqu’il en fait le saxophoniste et musicien principal du projet NPG Q. Marcus est accompagné de John Blackwell à la batterie, Andrew Gouché à la basse et Xavier Taplin aux claviers. Un album de 9 titres a été enregistré en septembre 2014, et trois titres diffusés lors d’un spreecast: « The Mind Of J » (composé par John Blackwell), « There’s That » (par Marcus Anderson) et « Way Back When » (written by Andrew Gouche). L’album a été enregistré à Paisley Park. Le degré d’implication de Prince dans la composition et la production sont pour l’instant inconnus, tout comme la date de sortie de l’album. Le groupe s’est néanmoins produit à Paisley Park et un extrait d’une de ces représentations a été diffusé lors de la soirée de promotion de « Art Of Official Age » et « PlectrumElectrum » sur Yahoo Live! Notons que bien que sur ses albums, Prince met encore à contribution la formation originelle des NPG Hornz (Michael B. Nelson / Steve Strand / Dave Jensen / Kenni Holmen et Kathy Jensen), Marcus et Adrian Crutchfield joueraient sur « The Gold Standard » (à confirmer).

 

D’autres membres des NPG Hornz ont également une carrière en solo:

– Adrian Crutchfield : Private Party en 2009 et For You On Christmas en 2011,

– Keith Anderson : Diversity en 1997 et Let’s Roll en 2007

– BK Jackson : On The Move en 2008

– Philip Lassiter : Dreamzz (sortie de 2014 reportée)

James Morton, qui ne fait pas partie des NPG Hornz avec Prince mais qui a accompagné Marcus en tournée avec Liv va également sortir son album « The Kid » en 2015. On devrait y retrouver Fred Wesley et Pee Wee Ellis.

Marcusanderson.net
@mandersonsax

Facebook officiel de Marcus Anderson