Miles Davis

Un album, un artiste, un groupe à ne pas manquer. Partagez vos expériences musicales.
Avatar du membre
Tangi
Official Member
Official Member
Messages : 317
Enregistré le : 05 janvier 2005, 16:58
fan depuis : 1994

04 février 2005, 15:18

Salut,

ça vient de sortir, il s'agit de la perf intégrale de Miles Davis au festival de l'Ile de Wight en 70, j'ai pu en voir des extraits et c'est grandiose ! 38 minutes non-stop de magma absolu, auquel ont été ajoutés des témoignages de musiciens et des archives de Miles sur sa période électrique. Notre ami Sylvain Siclier y a consacré un article :


En 1970, Miles Davis chez les hippies
LE MONDE | 03.02.05


Le 29 août 1970, à 17 heures, une voix annonce : "Miles Davis !"

On est dans le champ d'East Afton Farm, sur l'île de Wight, au sud de l'Angleterre, où 600 000 personnes ont convergé. Wight, premier festival rock de la nouvelle décennie et dernier rassemblement utopiste de cette envergure, après Monterey Pop en 1968, Woodstock, trois jours de "paix et de musique" en 1969, et le désastre meurtrier d'Altamont, en Californie, en décembre 1969.

A Wight, Jimi Hendrix joue ses presque dernières notes et les Who interprètent presque intégralement Tommy. Ten Years After surfe sur sa consécration à Woodstock, Emerson Lake & Palmer sont là, il y a les Doors, les Moody Blues, Joni Mitchell, Taste avec Rory Gallagher, Leonard Cohen... et le slogan "Message To Love", peu suivi par les participants qui ont réclamé la gratuité d'accès et débordé les palissades. Seuls 50 000 billets auraient été effectivement payés. Pas cool disent les organisateurs. Et nos cachets disent les musiciens.

Et Miles Davis déboule pour trente-cinq minutes de musique tendue, ininterrompue, menant son groupe d'à peine un regard, annonçant d'une note de trompette un changement de rythme, d'harmonie, une piste mélodique. Davis vient d'effarer les bien-pensants du jazz en mettant de la guitare électrique dans sa musique, et son double album Bitches Brew, paru en avril 1970, est un immense succès auprès de ceux qui aiment le rock.

A Wight, il a deux pianos électriques aux sons saturés joués par Chick Corea et Keith Jarrett, Dave Holland à la basse et aux cheveux longs, Jack DeJohnette à la batterie, Airto Moreira aux percussions et le saxophoniste Gary Bartz, qui vient d'arriver.

De ce concert aventureux, extrême, on avait vu quelques images fugitives dans le film témoignage de Murray Lerner sur Wight. La musique, très partiellement publiée en 1971, était passée à un montage de dix-sept minutes sur un 33-tours de 1987. Cette fois, tout y est. Images un rien granuleuses mais rénovées, cadrage à l'arraché et son encodé en 5.1 qui donne relief et densité. Après les intégrales des concerts de Hendrix et des Who, Lerner ajoute avec Miles Electric : A Different Kind of Blue de nouveaux éléments aux souvenirs de Wight.

Pour entourer les trente-cinq minutes historiques, les musiciens évoquent cette période de leur travail (Jarrett souriant), ceux qui ont joué à d'autres moments avec le trompettiste (Herbie Hancock, Dave Liebman, James M'Tume, Pete Cosey...) détaillent ses méthodes, ceux qui le vénèrent (Carlos Santana, Bob Belden...) le louent.

Pour ne pas lasser, Lerner insère des archives (concerts, entretiens avec Davis) et de courts sujets (Miles et Betty Davis, Miles et la boxe...). Ce qui donne un complément documentaire bien mené.

Miles Davis, polo rouge, jean bleu clouté et chaussures blanches, quitte la scène. Il se retourne, ses yeux n'en reviennent pas, 600 000 personnes. Il fait un signe des doigts, comme le battement d'ailes d'un papillon. A un journaliste présent qui lui demandera ce qui avait été joué, Davis avait répondu "Call it anything" ("appelez-le ce que vous voulez").

En fait, Davis sait très bien ce qu'il a fait jouer. Directions, de Joe Zawinul, pour mettre la machinerie en route, des citations de l'album Bitches Brew (Miles Run The Voodoo Down, Sanctuary, Bitches Brew), des fragments d'It's About That Time ou de Willie Nelson. The Theme pour conclure. C'est ainsi depuis des mois, jamais joué et agencé à l'identique. A Wight, ce fut éblouissant.


Sylvain Siclier

Miles Electric : A Different Kind of Blue, de Murray Lerner, 1 DVD Eagle Vision/Naïve (PCM stéréo, Dolby D et DTS Surround 5.1, partie DVD-ROM).


Avis aux amateurs, moi je ne vais pas résister longtemps ! :P
†@nGi
Are we gonna let de-elevator bring us down ?
Quittez l'ascenseur et montez à Dieu par l'escalier.
walleum
Official Member
Official Member
Messages : 2182
Enregistré le : 20 septembre 2002, 22:31
Localisation : Côte Atlantique

18 février 2005, 19:27

Salut,

j'ai écrit un petit sujet sur Miles Davis pour une chronique radio...j'espère qu'elle vous plaira et qu'elle vous donnera envie d'écouter cet album mythique. Le jazz, ce vaste univers, n'étant pas mon domaine de prédilection, je demanderai à nos chers fins connaisseurs de jazz du forum d'etre indulgents, en espérant ne pas avoir commis d'erreurs grossieres (ayant déjà été repris par un des notres...merci à lui).


Image

Réduire tout un style musical à un seul disque relèverait de la bêtise absolue, mais si nous devions retenir qu'un seul album dans l'histoire du jazz, aussi absurde que cela puisse paraître, celui ci pourrait très bien etre "Kind of Blue" de Miles Davis. Une pierre angulaire à un moment donné, tel le "Sgt Peppers" des Beatles ou "Thriller" de Michael Jackson. Des albums qui transcendèrent leur propre contenu et qui devinrent l'icône d'une culture.

Nous fêtons donc le cinquantième anniversaire de la signature du contrat qui lia Miles Davis à la maison de disques Columbia, binôme qui chamboula le jazz entre les sixties et les seventies, qui déteint sur tous les styles de musique de l'époque et dont bien des artistes s'inspirèrent. Pratiquement chaque album que sortait le maître était une révolution et "Kind of Blue" en fut l'exemple le plus flagrant.

Enregistré en 1959, cet album est considéré comme étant le point de départ de tout le jazz moderne tel que nous le connaissons. Et il vient d'être réédité pour notre plus grand bonheur avec, en bonus, une version alternative de "Flamenco Sketches", seul rescapé des deux sessions d'enregistrement (2 Mars/ 3 Avril 1959) de l'album auxquelles les musiciens participèrent et qui n'étaient sûrement pas conscients de l'héritage qu'ils étaient entrain de nous léguer.

Avec 7 millions de copies vendues, "Kind of Blue" est donc l'album de jazz le plus vendu de l'histoire. C'est l'album qui intéressa ceux à qui le jazz rebutait, qui initia les profanes du genre à l'immense oeuvre du trompettiste, mais qui, surtout, fit changer de mentalité bien de musiciens de jazz de l'époque qui découvrirent une nouvelle façon de jouer. Car il y avait dans "Kind of Blue" une nouvelle forme d'exploration, une nouvelle façon de travailler les soli en se basant sur les gammes, à la place des accords. Un concept technique difficile à expliquer qui mettait les musiciens face au mur: ils avaient en effet à effectuer un numéro d'équilibriste (sans filet, bien évidemment) à chaque prise, ce qui les faisait sortir des sentiers battus et expérimenter des sensations jusque-là inconnues.

Miles Davis avait déjà semé les premières graines de cette révolution lorsqu'il enregistra "Birth of Cool" véritable alternative aux enseignements de Louis Armstrong, qui avait influencé quand même des maîtres du jazz tels que Duke Ellington et Charlie Parker. Une "cool attitude" qui restera la marque de fabrique de Davis, loin du bebop très en vogue à l'époque. Une façon de jouer posée et réfléchie, tout le contraire des torrents de notes déversées par ses contemporains afin de démontrer leur virtuosité, qui prenait le temps d'exécuter chaque note parfaitement, de trouver le son parfait. Miles Davis avait par ailleurs la même attitude avec la presse: il avait en effet choisi de prendre ses distances avec les médias en refusant bien des interviews et des apparitions TV.

Pendant les début des années 50, Miles Davis, comme bien des musiciens de l'époque, etait accro à l'héroïne qui était encore bien vue et considérée comme source de créativité. La drogue fut sur le point de l'emporter, mais un de ses amis l'aida à se relever lorsque ce dernier le croisa complètement défoncé à la sortie d'un club. Ce qu'il fit, et de quelle manière, en réunissant la plus belle brochette de jazzmen à ce jour pour l'enregistrement d'un album

Comment ne pas avoir plusieurs fois envie de se frotter les yeux découvrant dans le livret la liste des musiciens ayant participé aux sessions d'enregistrement...! Quatre génies du jazz créant une nouvelle musique: Miles Davis, Bill Evans, John Coltrane (à qui je voue un véritable culte) et Julian "Cannonball" Adderley, sans oublier les deux titans de la section rythmique qu'étaient Paul Chambers et Jimmy Cobb.

Les 5 pépites contenues dans "Kind of Blue" entrèrent directement dans le répertoire de tous les musiciens de jazz, notamment "So What" avec sa simple mais irrésistible mélodie initiale ou un "All Blues" (ce qu’on appelle dans les milieux autorisés du jazz le thème) qui, avec "Freddie Freeloder", démontrait que Davis avait réuni dans cet album toutes les essences qui le passionnaient, du Blues à Ravel et Rachmaninoff.

Bonne écoute. Et merci, Monsieur Davis.
Nobody broke your heart, you broke your own because you can't finish what you start
Seboss
Official Member
Official Member
Messages : 7
Enregistré le : 29 mai 2002, 14:46

18 février 2005, 19:35

ta critique est vraiment bien écrite. Rien à redire.
Pour la petite histoire tu pourrais expliquer qui est Freddie Freeloder car pendant longtemps je me le suis demandé. Je crois que c'était simplement un barman.
Tu dis que tu voues un culte à Coltrane, il est vrai que c'est vraiment le JC du jazz même si j'ai encore du mal à écouter ces derniers albums (live in Japan de 1966 par exemple)
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

18 février 2005, 20:31

All hail 2 da walleum style , le Ronaldinho de la prose , le Just Fontaine de la critique .... well done bro' 8)
Avatar du membre
raphy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4171
Enregistré le : 17 avril 2002, 01:00
Localisation : Paris
Contact :

21 février 2005, 15:03

Excellent album
Excellent Walleum

J'adore ce disque, vraiment. Et souvent quand les membres de ce forum veulent commencer une collection de disque de jazz, il est impossible de ne pas leur conseiller ce chef d'oeuvre

Juste pour faire un "petit lien princier". Dans le programme tele "The BEautiful Experience", il y a un tres court moment ou on voit Eric Leeds avec Jacob Armen dans une ambiance club de jazz. Ca dure moins d'une minute, mais ils jouent "All Blues" de Kind of Blues.

si quelqu'un sait si il existe une version complete quelque part je ne suis pas contre

Bon Walleum a quand la prochaine ? :)
kalamango
Official Member
Official Member
Messages : 59
Enregistré le : 16 juillet 2003, 22:26

17 mars 2005, 19:43

Suivant les conseils d'un menbre de ce forum qui a réussi à s'introduire dans la rédaction de Jazz magazine :wink:, je me suis procuré le DVD Miles electric: a different kind of blue. c'est l'intégralité du concert que donna Miles au festival de l'ile de wight, plus une foule de commentaire par des musiciens aussi connus et respectables que Santana, H. Hanckock, Keith jarret, Dave Holland, Jack Dejonhette, Joni Mitchell...
Autant pour la musique que pour les interviews, c'est une véritable leçon !
Les commentaires sont pertinents, lumineux, bref intelligents !
Quant au concert, cela semble presque incroyable aujourd'hui, un public venu à un grand festival qui accueille avec enthousiasme une musique complétement radicale, sans aucune concession ou facilité !
Franchement on en ressort, ému, les oreilles un peu plus ouvertes !
Seboss
Official Member
Official Member
Messages : 7
Enregistré le : 29 mai 2002, 14:46

01 avril 2005, 19:51

j'ai vu ce cd non officiel à la Fnac donc je me suis posé 2 questions :
1/ la qualité sonore est elle corecte car le bootleg "double image" était vraiment pas terrible
2/ le live est il bon ?

Merci à tous les fans de Miles de me répondre
Funk Addict
Official Member
Official Member
Messages : 43
Enregistré le : 14 février 2005, 00:59
Localisation : TOURS

02 avril 2005, 01:56

Je l'ai vu moi aussi et j'ai failli me laisser tenter mais je crains un peu pour la qualité du son.
Si quelqu'un pouvait nous renseigner...
echevrot2
Official Member
Official Member
Messages : 485
Enregistré le : 04 septembre 2004, 01:16
Localisation : Paris

06 avril 2005, 22:30

Il ne s'agit pas d'un pirate. C'est une petite boîte qui a récupérer des enregistrement fait par Europe 1.
C'est donc un enregistrement soundboard. par contre sur le 1er titre, il y a des baisses de son un peu gênantes.
mais il y a des notes de pochettes par Fred Goaty !
A un peu plus de 7€ le cd, laissez-vous tentez. :D
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

06 avril 2005, 22:53

echevrot2 a écrit : A un peu plus de 7€ le cd, laissez-vous tentez. :D
J'abonde . :) En fait c'est un label qui a sorti une collection intitulé "Paris jazz concert" , reprenant comme son nom l'indique des enregistrements de concerts de jazz à ... Paris .
J'avais donné un lien vers une critique de cet album venant de "jazz asylum" , un site américain, là j'ai un peu la flemme de chercher , c'est dans le thread "sur votre platine ce mois ci " . :wink:
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

07 juillet 2005, 20:58

Quel est donc votre album préféré de miles ?
Comme Prince était un admirateur de ce trompettiste de talent, je me demandai quel album ou quelle période écoutait vous le/la plus?
Moi, j'adore la période electrique et plus particulierement en ce moment l'album "AGARTHA", c'est un double live de 1975 au japon. Le jeu de guitar de pete cosey est à tomber par terre. Trés longtemps j'ai cru que c'était Mc laughlin mais c'était pete cosey et reggie lucas. Jeu de guitar trés rythmique/funky. "PANGEA", double live enregistré le lendemain de "Agartha", ces deux live vont ensemble mais des plages totalement differentes.
A vous!!!
Big FUN & keep da funk alive! :lol:
jam
Official Member
Official Member
Messages : 950
Enregistré le : 12 janvier 2004, 22:49

07 juillet 2005, 22:45

J'aime beaucoup AGARTHA mais j'ai une préférence pour PANGAEA qui est un de mes albums préférés de Miles.
Quant à extraire un album plutôt qu'un autre je n'y arrive pas.
L'album avec Monk
Tous les albums avec Red Garland, Paul Chambers, Philly Joe Jones et Coltrane
Milestones & Kind Of Blue
Live 1960 avec Coltrane
Sketches In Spain avec Gil Evans
Nefertiti
Pangaea
We Want Miles
Avatar du membre
flop
Official Member
Official Member
Messages : 2284
Enregistré le : 19 mai 2002, 01:14
Localisation : Picpus
Contact :

08 juillet 2005, 01:20

Hors compet : "Live/evil", avec Gary Bartz, Airto Moreira, Hermeto Pascoal...

Sinon : le quintet acoustique avec Wayne Shorter, Herbie Hancock, Tony Williams et Ron Carter (notamment "Nefertiti", summum de raffinement, et "Sorcerer" parcequ'il y a la chanson chantée par Bob Dorough) et le début de la période électrique jusqu'à "big fun" (en particulier "in a silent way" et "on the corner").

Flop
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

08 juillet 2005, 02:53

"Votre" album ! UN SEUL album de Miles Davis !


Bon, je vais me coucher sur cette cruelle torture, en m'écoutant "In a silent way" (et oui, autant illm'est possible de nommer plusieurs de mes albums préférés de Miles, autant en écouter plusieurs...)

Sur cette réponse inutile, je vous salue
Avatar du membre
lastdecember
Official Member
Official Member
Messages : 403
Enregistré le : 20 septembre 2002, 16:59
fan depuis : 1987
Localisation : maisons-alfort

08 juillet 2005, 11:16

mes préférences vont à "bitches brew" planant, "kind of blue", merveilleux et "ascenseur pour l'échafaud" car tant d'intensité c'est vraiment incroyable.

voilà
peace
luc
Avatar du membre
MaNu
Official Member
Official Member
Messages : 90
Enregistré le : 02 avril 2003, 12:44
fan depuis : 1988
Localisation : NIMES

08 juillet 2005, 12:20

Pour l'instant, c'est "In A Silent Way".. mmmmmmm
Mais ca peut changer :wink:
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

08 juillet 2005, 15:17

- Kind of Blue fait un peu figure de hors concours

- Scketches of Spain

- Ascenseur pour l'échafaud

- La période du 2è quintet (hanckock, shorter, carter, williams) pour son iicomparable perfection formelle et ses richesses mélodiques (wayne shorter a composé tellement de standards pour ce quintet que c'en est indécent)

- In a silent way et Bitches Brew

Selon moi -et c'est un avis purement personnel- il ne peut y avoir UN album de Miles à distinguer parmi d'autres tant la figure et la musique de Miles Davis sont multiformes. Ce n'est sans douter pas le meilleur "technicien" de l'histoire du jazz, loin sans faut. Mais c'st incontestablement un formidable chef d'orchestre ou plutôt un catalyseur de talents. Il s'est entouré d'une telle richesse de ces talents au fil du temps, au service de sa quète, son oeuvre a pris de telles directions, qu'on finit par extraire quelques oeuvres phares de chaque période. Il y a certes une immense cohérence dans l'évolution de cette musique. Mais il n'en demeure pas moins que le fossé est immense entre "kind of blue" et "in a silent way", eux mêmes fort éloignés de "agartha", et que rares sont les oeuvres desquelles ressort une telle variété
odelay
Official Member
Official Member
Messages : 4083
Enregistré le : 07 décembre 2002, 12:11
fan depuis : 1988
Localisation : A Fraggle Rock

08 juillet 2005, 20:25

Scketches of Spain avec Gil Evans. Découvert en 91 grâce à Almodovar et "Talons Aiguilles"
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

08 juillet 2005, 21:38

Pour parler de 'in a silent way"' avez-vous le coffret? C'est un triple en cartonné. Le premier titre est totalement inspiré de "little wing" de Jimi hendrix. Artiste que sa femme de l'époque lui a fait rencontré et connaitre sa musique.
Sinon, je trouve l'album "on the corner" trés trés bon et novateur.
"Big Fun" est aussi un de mes préféré avec des influence indienne, trés joli. Un album a découvrir à plusieur au moment du dessert ou en repas en amoureux.
Viva miles, vavi la musica!!!
:lol:
Avatar du membre
thommy
Official Member
Official Member
Messages : 683
Enregistré le : 12 février 2004, 16:36

09 juillet 2005, 01:45

kind of blue & on the corner
:D
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

12 novembre 2005, 15:43

Pour ceux qui ont adorré la période electro de MILES, il y a un coffret 6 cd's qui va sortir normalement le 5-6 decembre.
Ce coffret comprend des sessions studio de l'album 'live-evil" donc de 1970.
Cela va faire du bien de retrouver ces sessions d'enregistrement. Il y avait les sessions de "jack jonhson" qui m'avait bien plu il y a + d'un an. Ce son funk-jazz, des jams de malades avec le bassiste pris à marvin gay.
Vivement Décembre.
C 8O 8O L
Avatar du membre
mescal(ito)
Official Member
Official Member
Messages : 977
Enregistré le : 27 décembre 2002, 15:43

12 novembre 2005, 21:01

Excellent ! Merci pour l'info... :wink:
echevrot2
Official Member
Official Member
Messages : 485
Enregistré le : 04 septembre 2004, 01:16
Localisation : Paris

21 novembre 2005, 16:31

Connais-tu le détail du contenu exact de ce coffret ? En tous les cas c'est une très bonne nouvelle, on a jamais assez de Miles électronique. :wink:
Avatar du membre
JonathanBibou
Official Member
Official Member
Messages : 2159
Enregistré le : 17 avril 2002, 14:24

21 novembre 2005, 17:41

Avatar du membre
Purple-Jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 3292
Enregistré le : 20 avril 2002, 12:41
fan depuis : 1994
Localisation : Paris

23 novembre 2005, 17:28

le coffret est à nouveau decalé au 30 janvier 2006 !!!

tracklisting :

CD 1 :
* Mercredi 16 decembre 1970 (1er set)
1- Directions
2- Yesternow
3- What I Say
4- Improvisation # 1
5- Inamorata

CD 2 :
* Jeudi 17 decembre 1970 (2eme set)
1- What I Say
2- Honky Tonk
3- It's About That Time
4- Improvisation # 2
5- Inamorata
6- Sanctuary

CD 3 :
* Vendredi 18 decembre 1970 (2eme set)
1- Directions
2- Honky Tonk
3- What I Say

CD 4 :
* Vendredi 18 decembre 1970 (3eme set)
1- Directions
2- Honky Tonk
3- What I Say
4- Sanctuary
5- Improvisation # 3 (Keith Jarrett)
6- Inamorata

CD 5 :
* Samedi 19 decembre 1970 (2eme set)
1- Directions
2- Honky Tonk
3- What I Say

CD 6 :
* Samedi 19 decembre 1970 (3eme set)
1- Directions
"Be cool Rover... Don't bite nobody"
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

23 novembre 2005, 20:49

Ben bad news, un vendeur Fnac vient de me dire que le coffret ne sortira pas : probleme de droits!!
Source fnac saint-lazare.
:?
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

23 novembre 2005, 21:25

ah, puisque te voilà revenu sur ton topic, ça t'aurait fait chié de remercier ceux qui avaient répondu (alors qu'effectivement c'était pas compliqué comme recherche)

Désolé de cette "sortie" un peu agressive mais quand on n'est meme pas foutu d'utiliser ses 10 doigts pour chercher un truc simple (un tracklisting, on essaie soit la fnac, soit amazon, soit un site d'info musicale soit le site de l'artiste ou de la maison de disque... enfin bref) et qu'on ne remercie même pas ceux qui vous répondent, ça me fout hors de moi... vais finir avec un ulcère moi
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

24 novembre 2005, 00:22

Gyzmo a écrit :ah, puisque te voilà revenu sur ton topic, ça t'aurait fait chié de remercier ceux qui avaient répondu (alors qu'effectivement c'était pas compliqué comme recherche)

Désolé de cette "sortie" un peu agressive mais quand on n'est meme pas foutu d'utiliser ses 10 doigts pour chercher un truc simple (un tracklisting, on essaie soit la fnac, soit amazon, soit un site d'info musicale soit le site de l'artiste ou de la maison de disque... enfin bref) et qu'on ne remercie même pas ceux qui vous répondent, ça me fout hors de moi... vais finir avec un ulcère moi
Si tu lis bien mon topic, j'annonce une info, c'est tout. Je ne demande rien à personne.
Faut pas s'enerver!!!
8O
odelay
Official Member
Official Member
Messages : 4083
Enregistré le : 07 décembre 2002, 12:11
fan depuis : 1988
Localisation : A Fraggle Rock

24 novembre 2005, 00:25

C'est vrai que je n'ai pas bien compris l'intervention de Gizmo, j'ai supposé que des échanges avaient été faits en mp mais apparemment non...
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

24 novembre 2005, 00:31

C'est pas bien grave!!!
Surtout que c'est purple-jérome qui donne le détails du coffret.
Moi aussi, je n'y comprend rien.
Life be so NICE :P
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

24 novembre 2005, 01:51

Je te fais toutes mes excuses, sincèrement. ça m'apprendra. J'ai lu trop vite et je t'ai confondu avec un autre. C ridicule. Shame on me

Désolé à nouveau
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

24 novembre 2005, 18:05

:D
Tu n'as pas de quoi t'excuser, y a pas de soucis.
Comme je l'crit plus haut, c'est po grave!!
En tout cas pour en revenir au coffret de Miles, je suis bien déçu qu'il soit annulé. J'etait bien préparé à ses live de 70. J'ai bien les boules (ahahaha c'est pas tout de suite noel)
CIAO CIAO.

LIFE BE SO NICE!!! :lol:
Avatar du membre
Purple-Jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 3292
Enregistré le : 20 avril 2002, 12:41
fan depuis : 1994
Localisation : Paris

24 novembre 2005, 19:10

tu sais, ce coffret ça fait deja la 3eme ou 4eme fois qu'il est décalé !!! ne soit pas trop pressé de le voir dans les bacs... il va prendre son temps :wink:

Merci Sony !!
"Be cool Rover... Don't bite nobody"
echevrot2
Official Member
Official Member
Messages : 485
Enregistré le : 04 septembre 2004, 01:16
Localisation : Paris

25 novembre 2005, 13:32

Gyzmo a écrit :Je te fais toutes mes excuses, sincèrement. ça m'apprendra. J'ai lu trop vite et je t'ai confondu avec un autre. C ridicule. Shame on me

Désolé à nouveau
C'est de moi que tu parles je pense. J'ai demandé des détails car je n'ai rien trouvé sur le site Sony de Miles (pour cause puisque la sortie est annulée). Et je n'étais pas revenu sur ce thread depuis.

Anyway, merci bibou pour le lien et merci purple-jérôme pour le détail du contenu du coffret.
Modifié en dernier par echevrot2 le 25 novembre 2005, 18:24, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Ben Grim
Official Member
Official Member
Messages : 1011
Enregistré le : 10 octobre 2003, 11:50
fan depuis : 1991
Localisation : Toulouse
Contact :

25 novembre 2005, 13:37

odelay a écrit :C'est vrai que je n'ai pas bien compris l'intervention de Gizmo, j'ai supposé que des échanges avaient été faits en mp mais apparemment non...
Je vous en prie, cessez de me confondre, moi Gizmo, avec Gyzmo!!! :lol:
Moi, je suis le gentil. :wink:

GIzmo
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

25 novembre 2005, 18:45

Gizmo a écrit :Je vous en prie, cessez de me confondre, moi Gizmo, avec Gyzmo!!! :lol:
Moi, je suis le gentil. :wink:

GIzmo
en même temps mon cher, faut pas trop s'étonner des confusions à choisir un pseudo aussi proche d'un pseudo déjà existant

désolé qu'on te prenne pour un "méchant" et pense à ce que je vis si on me prend pour le "gentil" ? ;-) j'sais pas où t'as trouvé que j'étais méchant moi,,franchement...
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

09 décembre 2005, 19:07

Repoussé puis annulé et maintenant encore repoussé au 31 janvier 2006.
Cool, mieux vaut tard que jamais!!
Nice be so life. :lol: :lol:
Philippe Nollet
Official Member
Official Member
Messages : 211
Enregistré le : 05 décembre 2005, 19:29
Contact :

13 décembre 2005, 12:07

Miles c’est l’oiseau de proie maigre, épris de lassitude, qui a inventé le silence du jazz. A première vue, une sorte de métèque comme on en voit sur les marchés vendre colifichets et bracelets et, trompette en main, ou plutôt en bouche, un aigle dont la majesté se cache toujours derrière une somptueuse chétivité un peu distante, cette classe folle des noirs qui ne tendent pas la deuxième joue à la gifle rédemptrice…

Il y a comme ça quelques musiciens que j’aime de toutes mes forces, Prince, Jimi Hendrix, Art Tatum ou Frank Zappa… Miles c’est le seul musicien de génie que j’idolâtre sans plus pouvoir l’écouter du tout ; trop d’émotions, trop d’intimité enfouie rattachée à la moindre note bouchée de sa trompette d’enfer, trop de temps mort entre les accords reliés par un fil invisible… Miles dès qu’on l’observe un peu c’est d’abord une tête, osseuse, brillante, noire comme on dit « je broie du noir », avec un crâne cabossé comme on n’en fait plus et une langue rose, mais rose, du malabar pour lippes dédaigneuses cette langue-là, apte à souffler des prodiges dans tous les trous de trompette languissante et complice – oui, juste comme la chair rose d’une femme qui pense toujours que la première pensée d’un homme est de la basculer…

Miles est un vrai noir, un noir même un peu trop noir pour la bienséance blanche, insoutenablement noir pour qui résume l’idiome culturel des nègres – ô combien j’aime ce mot nègre qui roule dans la bouche comme un manifeste à la gloire des culs-bénits en mal d’intégration – qui résume donc la culture noire à la musique de rythme et à la danse, ainsi ce noir aurait une âme ?! Mais la trompette carillonesque du titan émacié flotte mille lieues au-dessus de nos vicissitudes pâles et protège aussi nos âmes dans sa très grande mansuétude un peu méprisante… Miles, c’est celui qui aimera vous haïr… Sa détestation des blancs est au moins aussi grande que son mépris des autres jazzmen en activité (faites le compte, la plupart sont morts)… Oui, j’en parle au présent… Miles Davis mort ? Qui croira un seul instant qu’un colosse trempé dans le cirage des dieux puisse un jour mourir ? Miles n’est mort à la rigueur que pour les nécessités de l’état-civil… son âme prie pour nous et nous regarde agir avec un peu d’indulgence, beaucoup de commisération et énormément de compassion harassée – cette lassitude hautaine dont sa race a fait les plus belles passementeries…

La trompette de Miles est comme un organe vocal qui n’existe pas encore mais ne manquera pas d’être inventé tantôt… révolutionnaire ou basique, en tout cas c’est plus de la musique, c’est la splendeur incarnée dans le réel, le swing inné des molécules, le grand élan des toupies de l’espace en un seul son cuivré : l’unique note répétée à l’infini de tous les désirs coupables – émancipation raciale, sexualité touffue, misanthropie – de Miles… Il aura été celui qui donna le plus de fil à retordre à ses exégètes… un prince oriental mais sans harem ni temple ni loques chamarrées pour enjoliver quoi, de toute façon ? La profondeur abominable de la musique de Miles est tout entière contenue dans une note, prenez n’importe laquelle au hasard, vous n’en verrez que la partie émergée de l’iceberg, tout le reste qui grouille là-dessous est à jamais inconnu et échappe à l’entendement… tous les grands jazzmen ont ceci de commun que leurs plus grands faits d’armes resteront pour toujours dans l’ombre… l’ombre blanche des délires noirs impressionnistes du jazz éternel…

La trompette de Miles donc… ni redondante ni fluette, au premier abord c’est quelque chose qu’on n’a jamais entendu avant et, ce qui rend la chose plus palpitante encore, qu’on n’entendra plus jamais après… au tout premier millième de seconde de la première écoute, quand vos sens sont encore miraculeusement puceaux de tous ces prodiges à venir – et quel bol vous avez de pouvoir pour la première fois découvrir cette musique-là – la trompette de Miles charge l’atmosphère d’une moiteur jouissive, d’un sens de la dramaturgie effarant, d’une élégance d’archiduc donnant d’un coup, pour la simple beauté du geste, dans la voyoucratie… la trompette de Miles n’a aucune borne, on n’arrive pas à imaginer que ce qu’on entend soit même possible, il y a d’évidence un dictionnaire en dix tomes à écrire sur le pouvoir de cet instrument-là sur l’âme humaine et le corps aussi bien sûr, une sorte de «Vingt mille lieues sous les mers » jazzy à balancer aux félons qui croient encore que le jazz est une musique d’ascenseur à renvoyer d’urgence au premier qui passe… Oui la trompette de Miles est une ruche bourdonnante distillatrice de formes alambiquées – tout en outrecuidance rythmique et arabesques vives – tout est suave et bordélique et luisant comme la peau sainte d’un noir qui joue de la musique, tout nous ramène une fois encore à une plus juste connaissance du fond de l’âme, de la fureur à la sérénité, comme la musique de Miles mène au silence…

On a tellement parlé du silence de Miles… pas seulement le vide placé dans les interstices de la portée, subrepticement, entre deux notes, mais celui inhérent à la gamme même, et qu’on ENTEND derrière chaque frottis de fa dièse pulsatile ou chaque glissando vicieux d’un quelconque bémol plaqué pour gagner du temps mais réarrangé sous le coude entre deux lignes de coke… la drogue c’est de la merde, mais celle du jazz est sainte entre toutes les sources inspiratoires, sincèrement Miles sans sa coke c’est Art Blakey sans charleston, on devrait peut-être arrêter de tout voir sous l’angle manichéen quand on parle d’art et se contenter de jouir de celui-ci malgré tout…

C’est que Miles n’utilise pas le silence pour donner le change ou gagner du temps, il joue du silence comme on joue de la trompette, du biniou ou de la corde sensible, chacun trouve sa matière là où guette le sens, puisque la musique n’est pas un amas bien orchestré de notes, mais l’absence au contraire de la moindre note dans le carrousel des blanches et des noires tout à la fois rationnelles et répondant aux puissances occultes… Miles Davis c’est, aussi, un sorcier profanateur de toute l’histoire du jazz, il n’a pas choisi son fulminant destin mais c’est ce destin même qui l’a happé, dans la transe cinglée du derviche tourneur qu’il n’était peut-être pas mais auquel il ressemblait quand même pas mal, dans ses grands jours… Mort et vivant, sonore et silencieux, absent et présent, ces petits paradoxes mis bout à bout débouchent sur une évidence éclatante mais, rocambolesque contresens encore, qui a échappé tristement à la plupart des « spécialistes » : la présence de Miles Davis prouve par l’exemple notre propre absence à nous-mêmes.
Avatar du membre
Return Of the Bump Squad
Official Member
Official Member
Messages : 1077
Enregistré le : 16 novembre 2005, 19:41
Localisation : près du comptoir

13 décembre 2005, 13:34

je vais écouter quelques notes de silence... :ange: :ange:

jolie prose M.Nollet
jam
Official Member
Official Member
Messages : 950
Enregistré le : 12 janvier 2004, 22:49

13 décembre 2005, 22:37

Pas tout compris Philippe Nollet.
Miles et la haine des blancs. Un peu simpliste je pense. Quid de Bill Evans et surtout de Gil Evans.
Pas d'accord avec ton passage sur le jazz et la drogue. Elle a détruit Charlie Parker, Art Pepper et tant d'autres. Maintenant cela fait partie de certaines idées comme un bon jazzman est camé ou bien qu'un bon bluesman est un poivrot avec un chapeau de paille.
Philippe Nollet
Official Member
Official Member
Messages : 211
Enregistré le : 05 décembre 2005, 19:29
Contact :

14 décembre 2005, 12:46

jam a écrit :Pas tout compris Philippe Nollet.
Miles et la haine des blancs. Un peu simpliste je pense. Quid de Bill Evans et surtout de Gil Evans.
Pas d'accord avec ton passage sur le jazz et la drogue. Elle a détruit Charlie Parker, Art Pepper et tant d'autres. Maintenant cela fait partie de certaines idées comme un bon jazzman est camé ou bien qu'un bon bluesman est un poivrot avec un chapeau de paille.

"Qu'un blanc fasse du jazz me paraît toujours un peu invraisemblable, exactement comme si un noir prenait un esclave noir chez lui... d'ailleurs je hais les blancs, leur attitude, leur musique et leur culture..."

(Miles Davis - 1972)

et je ne me positionne pas par rapport à la drogue, il n'y a aucune démarche manichéenne dans mon texte, la came existe, c'est tout, c'est un élément essentiel de l'histoire du jazz, en bien ou en mal - comme la picole chez les vieux bluesmen, c'est vrai (il y a beaucoup de clichés qui sont justes et avérés, en fait, c'est là tout le problème entre le préjugé et le méjugé).

:wink:
echevrot2
Official Member
Official Member
Messages : 485
Enregistré le : 04 septembre 2004, 01:16
Localisation : Paris

14 décembre 2005, 15:34

Philippe Nollet a écrit :
la came existe, c'est tout, c'est un élément essentiel de l'histoire du jazz, en bien ou en mal - comme la picole chez les vieux bluesmen, c'est vrai (il y a beaucoup de clichés qui sont justes et avérés, en fait, c'est là tout le problème entre le préjugé et le méjugé).

:wink:
Si je peux me permettre, tu nous aligne quand même 2 clichés qui sont faux. Et les exemples sont légions. A commencer par Prince, non ? C'est le genre de pseudo-vérités qui maintiennent les gens dans leurs petits ghetto et ne risquent pas de faire beaucoup avancer le chmilblick.

En dehors de ça, j'aime bien tes interventions (pas toujours le temps de les lire jusqu'au bout malheuseument). :wink:
jam
Official Member
Official Member
Messages : 950
Enregistré le : 12 janvier 2004, 22:49

14 décembre 2005, 23:09

Philippe Nollet a écrit :
jam a écrit :Pas tout compris Philippe Nollet.
Miles et la haine des blancs. Un peu simpliste je pense. Quid de Bill Evans et surtout de Gil Evans.
Pas d'accord avec ton passage sur le jazz et la drogue. Elle a détruit Charlie Parker, Art Pepper et tant d'autres. Maintenant cela fait partie de certaines idées comme un bon jazzman est camé ou bien qu'un bon bluesman est un poivrot avec un chapeau de paille.

"Qu'un blanc fasse du jazz me paraît toujours un peu invraisemblable, exactement comme si un noir prenait un esclave noir chez lui... d'ailleurs je hais les blancs, leur attitude, leur musique et leur culture..."

(Miles Davis - 1972)

et je ne me positionne pas par rapport à la drogue, il n'y a aucune démarche manichéenne dans mon texte, la came existe, c'est tout, c'est un élément essentiel de l'histoire du jazz, en bien ou en mal - comme la picole chez les vieux bluesmen, c'est vrai (il y a beaucoup de clichés qui sont justes et avérés, en fait, c'est là tout le problème entre le préjugé et le méjugé).

:wink:
Pour répondre à la citation de Miles j'en ai une autre extraite de sa bio : " Certaines des raisons du départ de Bill (Evans) me faisaient mal. Par exemple cette merde que certains Noirs lui balançaient parce qu'il était blanc et jouait dans notre orchestre. Beaucoup estimaient que puisque j'avais la meilleure formation de jazz, puisque j'étais celui qui payait le mieux, il me fallait un pianiste noir. Je ne marche pas dans ces conneries ; j'ai toujours voulu avoir les meilleurs musiciens, et je me fous bien qu'il soit noirs, blancs, bleus, rouges ou jaunes. Pourvu qu'ils sachent jouer ce que je veux".
Maintenant il est évident que l'immense majorité des créateurs du jazz (sauf bien sur le courant européen) appartiennent à la communauté afro-américaine. Ils se sont souvent senti voler par les blancs. Les témoignages abondent en ce sens. Peut être que Miles a voulu exprimer cela.
Miles hait la musique des blancs : complètement faux. Dans sa bio il n'hésite pas à reconnaître l'influence qu'a exercé sur lui des musiciens blancs comme Stockhausen par exemple. Que Miles ait revendiquer l'importance créatrice de sa communauté est évident. Il a combattu le pouvoir blanc. Mais le traiter de raciste est complètement faux.
J'ai aussi une citation de BB King en magasin : "Oui je suis un chanteur de blues et fière de l'être tant qu'on le dit sans mauvaises intentions. Beaucoup de gens, quand ils pensent à un chanteur de blues, évoquent un alcoolique ignorant qui pousse sa goualante dans un caniveau quelconque. Je suis persuadé au contraire qu'un bluesman qui vit normalement et qui étudie la musique a droit au respect de tous."
Avatar du membre
mescal(ito)
Official Member
Official Member
Messages : 977
Enregistré le : 27 décembre 2002, 15:43

02 février 2006, 07:16

L'immense Miles Davis rejoindra donc Prince (certes de manière posthume) en cette année 2006. Un discours hommage de Prince ?
Plus d'infos - concernant aussi la liste des autres nommés - sur son site officiel : http://www.milesdavis.com

8)

Pour les passionnés : la discographie exhaustive du maître (Side-man - Lead - Guest - Compilations - Raretés promotionnelles) + videos et DVDs

nda : le mot "cover" présent à chaque fin de ligne renvoie bien sûr à la jaquette du disque, sur le site officiel, où ces liens fonctionnent...

MILES DAVIS OFFICIAL DISCOGRAPHY
by Enrico Merlin

On this list you’ll find all the records and videos to have a complete Miles Davis official discography.
The content of every release will follow soon.


1 Masters Of Jazz MJCD 131 - MILES DAVIS: Young Miles, vol. 1 - 1945-1946 cover
2 Masters Of Jazz MJCD 151 - MILES DAVIS: Young Miles, vol. 2 - 1946 cover
3 Queen 009 - BENNY CARTER 1945 plus THE METRONOME ALL-STARS cover
4 HEP Records CD 15 - BENNY CARTER - WILBERT BARANCO - GERALD WILSON - JIMMY MUNDY & their Orchestras: Groovin' high in L.A. 1946 cover
5 Savoy WL 70522 - BILLY ECKSTINE: Mr. B and the band (2 LP) cover
6 Savoy COCY 75294 - BILLY ECKSTINE ORCHESTRA: Roots of early soul on Savoy, vol. 4 cover
7 Rnd EP 109/ EmA EP1-6040/ MG 26025
8 Masters Of Jazz MJCD 187 - MILES DAVIS: Young Miles, vol. 3 - 1946-1947 cover
9 The Chronological Classics 1019 - ILLINOIS JACQUET: 1946-47
10 Philology W 843.2 - CHARLIE PARKER: Bird's eyes, vol. 13 cover
11 EMI/ Capitol CDP 7 92596 2 - COLEMAN HAWKINS: Hollywood stampede cover
12 Definitive Record DRCD 11148 - CHARLIE PARKER: The complete Savoy sessions (4 CD) cover
13 Definitive Records DRCD 11152 - CHARLIE PARKER: The Complete Dial Sessions (4 CD) cover
14 Philology W 844.2 - CHARLIE PARKER: Bird's eyes, vol. 14 cover
15 Philology W 5/18 - CHARLIE PARKER: Bird's eyes, vol. 1/4 cover
16 Mosaic MD7-129 - CHARLIE PARKER: The complete Dean Benedetti recordings of Charlie Parker (7 CD) cover
17 Philology W 19/29 - CHARLIE PARKER: Bird's eyes, vol. 5/6 cover
18 Stash STB-2500 - CHARLIE PARKER: The unheard Charlie Parker, Bird seed cover
19 EMI/ Capitol 494550-2 - MILES DAVIS: The complete birth of the cool cover
20 Definitive Records DRCD 11153 - CHARLIE PARKER: The Complete Savoy Live Recordings cover
21 Fresh Sound FSCD-1000 - MILES DAVIS QUINTET with LEE KONITZ & SEXTET with JACKIE Mc. LEAN cover
22 BMG/ RCA Bluebird 66528 - DIZZY GILLESPIE: The Complete RCA Victor Recordings cover
23 Jeal Royal RJD 514 - MILES DAVIS: Nonet 1948 - Jam 1949 cover
24 Fresh Sound FSCD-1008 - MILES DAVIS: Cool Boppin' cover
25 Jung Cat RBD948 - The great Jazz concerts at the original "Royal Roost" cover
26 EMI/ Blue Note CDP 7243 8 33373 2 3 - FATS NAVARRO AND TADD DAMERON: The complete Blue Note and Capitol Recordings (2 CD) cover
27 CBS 82100 (CBS/ Sony 32DP 721) - MILES DAVIS & THE TADD DAMERON QUINTET: The Paris Festival International cover
28 Philology W 849.2 - CHARLIE PARKER: Bird's eyes, vol. 19 cover
29 Philology W 842.2 - CHARLIE PARKER: Bird's eyes, vol. 12 cover
30 JASS Records J-CD-16 - CHARLIE PARKER AND THE STARS OF MODERN JAZZ: At Carnegie Hall, Christmas 1949 cover
31 Stash ST-260 - CHARLIE PARKER: Birth of Bebop/ Bird on tenor cover
32 Fresh Sound FSR CD-124 - MILES DAVIS: Birdland days, featuring S. GETZ cover
33 Jazz Music Yesterday JMY ME 6401 - MILES DAVIS: The last bebop session cover
34 Columbia/ Legacy CK 65117 - SARAH VAUGHAN: In Hi-Fi cover
35 Verve 837149-2 - CHARLIE PARKER: Complete Bird on Verve vol. 6 cover
36 Prestige PCD-012-2 - MILES DAVIS: Chronicle, the complete Prestige recordings, 1951-1956 (8 CD) cover
37 EMI/ Capitol CDP 98935 - AA.VV.: Birth Of The Cool, vol. 2 cover
38 Le Jazz CD 45 - MILES DAVIS: At the Royal Roost 1948 - At Birdland 1950, 1951 & 1953 cover
39 Prestige PCD-24117-2 - MILES DAVIS/ JIMMY FORREST: Our delight cover
40 EMI/ Blue Note CDP 7 81501 2 - MILES DAVIS: Volume 1 cover
41 EMI/ Blue Note CDP 7 81502 2 - MILES DAVIS: Volume 2 cover
42 Contemporary C-7645 (OJC-480) - MILES DAVIS AND THE LIGHTHOUSE ALL-STARS: At last! cover
43 OJC OJCCD-347-2 (Prestige 7150) - MILES DAVIS AND THE MODERN JAZZ GIANTS cover
44 Fantasy/ Debut DEB120 (OJC-043) - MILES DAVIS: Blue moods cover
45 Columbia/ Legacy C6K 65833 - MILES DAVIS & JOHN COLTRANE: The Complete Columbia Recordings 1955-1961 (6 CD) cover
46 Columbia/ Legacy CK 64929 - VV.AA.: Birth Of The Third Stream cover
47 DCC Jazz GZS 1052 - MILES DAVIS: Relaxin' cover
48 DCC Jazz GZS 1044 - MILES DAVIS: Cookin' cover
49 Columbia/ Legacy CXK 67397 - MILES DAVIS & GIL EVANS: The Complete Columbia Studio Recordings (6 CD) cover
50 CBS 460606 2 - MILES DAVIS + 19, ORCHESTRA UNDER THE DIRECTION OF GIL EVANS: Miles Ahead cover
51 Columbia 53225 (USA)/ 474370 2 (Europe) - MILES DAVIS + 19, ORCHESTRA UNDER THE DIRECTION OF GIL EVANS: Miles Ahead cover
52 Fontana 836 305-2 MILES DAVIS: Ascenseur pour l'échafaud cover
53 EMI/ Blue Note CDP 7 46338 2 - JULIAN "CANNONBALL" ADDERLEY: Somethin' Else cover
54 Columbia CK 47835 (USA)/ 467918 2 (Europe) - MILES DAVIS: '58 Sessions cover
55 Philips Germany 830 074-2 - MICHEL LEGRAND: Legrand Jazz cover
56 CBS 450985 2 - MILES DAVIS: Porgy And Bess (Orchestra Under The Direction Of Gil Evans) cover
57 Warner Music Video; Jazz Masters 9031 74507-3 - VV.AA.: Vintage collection, Vol. 2, 1960-61 cover
58 Trema/ Europe 1 710455 - MILES DAVIS: En concert avec Europe 1 (4 CD) cover
59 Dragon DRCD 228 - MILES DAVIS with JOHN COLTRANE & SONNY STITT: In Stockholm 1960 Complete (4 CD) cover
60 Columbia/ Legacy CK 65919 - MILES DAVIS - Someday My Prince Will Come cover
61 Columbia C4K 45000 - MILES DAVIS: The Columbia Years 1955-1985 (4 CD) cover
62 Sony SRCS 9317 - MILES DAVIS: In Person, Friday Night At The Blackhawk, San Francisco, vol. 2 cover
63 Columbia CK 44425 - MILES DAVIS: In Person, Saturday Night At The Blackhawk, San Francisco, vol. 2 cover
64 CBS/ Sony CSCS 5135/6 - MILES DAVIS: Directions (2 CD) cover
65 Columbia/ Legacy C2K 65027 - MILES DAVIS: At Carnegie Hall - The Complete Concert cover
66 Columbia/ Legacy CK 48827 - MILES DAVIS: Seven Steps To Heaven cover
67 Columbia/ Legacy CK 65293 - MILES DAVIS: Quiet Nights (Arranged And Conducted By Gil Evans) cover
68 Sony SRCS 9303 - MILES DAVIS: In Europe cover
69 Columbia/ Legacy C2K 48821 - MILES DAVIS: The complete concert: 1964 cover
70 CBS/ Sony (J) CSCS 5146 - MILES DAVIS: Miles in Tokyo cover
71 CBS CDCBS 62976 - MILES DAVIS: In Berlin cover
72 Columbia/ Legacy C6K 67398 - MILES DAVIS: The Complete Miles Davis Quintet 1965-'68 (6 CD) cover
73 Columbia/ Legacy CXK 66955 - MILES DAVIS: The Complete Live At The Plugged Nickel 1965 (8 CD) cover
74 Columbia C2K 46862 - MILES DAVIS - Circle In The Round (2 CD) cover
75 Columbia Legacy - MILES DAVIS: The Complete In A Silent Way Sessions (3 CD) cover
76 Columbia ACK 67909 - MILES DAVIS: Panthalassa: The music of Miles Davis 1969-1974 cover
77 Sony SRCS 6843 - MILES DAVIS: 1969 Miles - Festiva de Juan Pins cover
78 GRP GRD-5-9819 - CHICK COREA: Music forever & beyond, The selected works of Chick Corea 1964-1996 (5 CD) cover
79 Columbia/ Legacy C4K 65570 - MILES DAVIS: The Complete Bitches Brew Sessions (4 CD) cover
80 CBS 66236 - MILES DAVIS: Bitches brew (2 LP) cover
81 Columbia CK 47036 - MILES DAVIS: A Tribute To Jack Johnson cover
82 Jack Johnson - Breaking Barriers (Movie) cover
83 Columbia/ Legacy C2K 63973 - MILES DAVIS: Big fun (2 CD) cover
84 CBS 450472 1 - MILES DAVIS: Isle of Wight cover
85 Columbia/ Legacy C2K 85191 - MILES DAVIS: Fillmore East, New York - March 7th 1970 (2 CD) cover
86 Columbia/ Legacy C2K 65138 - MILES DAVIS: Black Beauty: Miles Davis Live At Fillmore West (2 CD) cover
87 Columbia/ Legacy C2K 63970 - MILES DAVIS: Get up with it (2 CD) cover
88 BMG "Bluebird" ND88310 - LOUIS ARMSTRONG: What a wonderful world cover
89 Columbia/ Legacy C2K 65135 - MILES DAVIS: Live-Evil (2 CD) cover
90 Sony SRCS 9121/2 - MILES DAVIS: At Fillmore (2 CD) cover
91 Sony/ Castle Communications EDF CD 327 - VV.AA.: Message to love - The Isle of Wight Festival 1970 cover
92 Sony/ Castle Communications - VV.AA.: Message to love - The Isle of Wight Festival 1970 (Video) cover
93 Columbia/ Legacy CK 63980 - MILES DAVIS: On The Corner cover
94 Columbia CK 69897 - MILES DAVIS/ VARIOUS DJ's: Panthalassa: The Remixes cover
95 Columbia/ Legacy C2K 65140 - MILES DAVIS: In concert - Live At The Philharmonic Hall (2 CD) cover
96 Warner Music 8573-89895-2 - MILES DAVIS: Highlights from the Complete Miles Davis at Montreux cover
97 Trema/ Europe 1 710460 - MILES DAVIS: En concert avec Europe 1 cover
98 CBS/ Sony 50DP 719/20 - MILES DAVIS: Dark Magus (2 CD) cover
99 Island ILPS 9329 - BETTY DAVIS: Nasty gal cover
100 Sony SRCS 9128/9 - MILES DAVIS: Agharta (2 CD) cover
101 Sony SRCS 9130/1 - MILES DAVIS: Pangaea (2 CD) cover
102 Columbia CK 36790 - MILES DAVIS: The Man With The Horn cover
103 Columbia AS 1274 (12") - MILES DAVIS: Shout (2 takes) cover
104 Sony SRCS 9133/4 - MILES DAVIS: We want Miles cover
105 Columbia AG 1367 (Promo White Label) - AA.VV. - Jazz Beau Coup cover
106 Sony SRCS 6513-14 - MILES DAVIS: Miles! Miles! Miles! - Live in Japan '81 (2 CD) cover
107 CBS CDCBS 25395 - MILES DAVIS: Star people cover
108 Columbia CO 38-03605
109 Columbia AS 1629 (12")
110 Columbia CK 38991 - MILES DAVIS: Decoy cover
111 CBS/ FOX 7114-88 - VV.AA.: Prime Cuts - Jazz & Beyond (VHS)
112 CBS TA 4871 - MILES DAVIS: Time after time/ Katia (12") cover
113 Columbia CK 40023 - MILES DAVIS: You're Under Arrest cover
114 Columbia/ Legacy CK 63962 - MILES DAVIS: Aura cover
115 Pioneer LDC/ SMO35-3369 - MILES DAVIS: In Montreal 1985 cover
116 EMI/ Manhattan 2404672 - ARTISTS UNITED AGAINST APARTHEID: Sun City cover
117 Karl Lorimar Homevideo VHS 012 - ARTISTS UNITED AGAINST APARTHEID: Sun City (Video) cover
118 Columbia CK 40273 - TOTO: Fahrenheit cover
119 Warner Bros. 925 490-2 - MILES DAVIS: Tutu cover
120 Warner Bros. 925 655-2 - MILES DAVIS & MARCUS MILLER: Music from Siesta cover
121 Virgin CDV 2515 - SCRITTI POLITTI: Provision cover
122 A&M 393921-2 AA.VV.: Scrooged O.S.T. cover
123 Phonogram 836 002-2 CAMEO: Machismo cover
124 Warner Bros. 92 57072 - CHAKA KHAN: C.K. cover
125 Toshiba/ EMI - MILES DAVIS: Jazz in Munich (Laser Disc/ VHS)
126 Warner Bros. 9 46032-2 - MILES DAVIS: Live around the world cover
127 Warner Bros. 925 873-2 - MILES DAVIS: Amandla cover
128 Dreyfus FDM 36560-2 - MARCUS MILLER: The sun don't lie cover
129 Atlantic Jazz 7 82046-2 - KENNY GARRETT: Prisoner of love cover
130 Warner Bros./ Qwest 926 020-2 - QUINCY JONES: Back on the block cover
131 Warner Home Video PIV 12047 - Listen up: The lives of Quincy Jones (Video) cover
132 Warner Bros. 1967-10000-2 - VV.AA.: Montreux Jazz Festival, 25ème anniversaire (4 CD) cover
133 Videoarts VAVJ-388 - VV.AA.: Tribute to Nesuhi Ertegun (Video) cover
134 Warner Bros. WWL5-7002 - MILES DAVIS: Miles in Paris (Laser Disc/ DVD) cover
135 Warner Bros. 9 26438-2 - MILES DAVIS & MICHEL LEGRAND: Dingo, Selections from the motion picture soundtrack cover
136 Antilles 261 140 - JOHN LEE HOOKER, MILES DAVIS, TAJ MAHAL... - The hot spot O.S.T. cover
137 MGM "Movie Time" - DENNIS HOPPER: The hot spot (Movie) cover
138 Polygram/ Changes 513 415-2 - PAOLO RUSTICHELLI: Mystic jazz cover
139 Guts & Grace 161-531 065-2 - PAOLO RUSTICHELLI: Mystic man cover
140 Verve 847482-2 - SHIRLEY HORN: You won't forget me cover
141 Warner Music Vision 7599 38342-3 - MILES DAVIS & QUINCY JONES: Live at Montreux (Video) cover
142 Warner Bros. 9 45221-2 - MILES DAVIS & QUINCY JONES: Live at Montreux cover
143 Warner Bros. 9 26938-2 - MILES DAVIS: Doo-bop cover
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

02 octobre 2006, 20:44

Envie de faire un "up" à ton sujet ! (navré de ne pas l'avoir fait rebondir plus tôt : à ce moment je ne l'avais pas vu et qd ce fut le cas j'avais zappé le post)

Immense concert !
Quant à la vidéo, c'est une grande réussite

Il y aurait tellement à dire sur ce concert, sur les musiciens, sur les archives et interviews), ou même sur une des forces "essentielles" du jazz à savoir des musiciens tellement à l'écoute de la musique de l'autre qu'impregnés à la fois des fondements techniques de leur art et du morceau en cours, créent instantanément une musique nouvelle, oui, il y a tellement à dire que le mieux est encore de regarder ce DVD.
fred b
Official Member
Official Member
Messages : 375
Enregistré le : 05 février 2005, 22:40
Localisation : paris
Contact :

03 octobre 2006, 15:03

De même pour moi, c’est un Live excellent.
Les hommages des anciens musiciens et tout particulièrement du percussionniste nous donne à croire que Miles est toujours vivent.
Du vrais bonheur.
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

03 octobre 2006, 15:40

Je n'ai pu m'empecher de sourire à la remarque d'Airto Moreira justement racontant, outre ces "dialogues" musicaux avec Miles, leur arrivée sur scène etc... et concluant qu'il s'étonne de s'en souvenir car à l'époque il était sacrément perché ("i was pretty out")

Outre le profond respect qu'ils ont pour lui, à certains moments du doc, ils ont des regards d'enfants émerveillés. Voir ces pointures s'illuminer comme ça, c'est agréable à voir

Quant au mot de la fin d'Herbie, il est tout simplement émouvant
Avatar du membre
Moi
Official Member
Official Member
Messages : 2506
Enregistré le : 24 novembre 2005, 17:58
fan depuis : 1993
Localisation : Novillars (Doubs)

03 octobre 2006, 16:35

Ca y est, je les commandé chez mon disquaire le plus proche vu qu'il l'avait pas en rayon. Vu que ça à l'air d'un moment mémorable, j'attends avec impatience.
Mieux vaut régner en enfer qu'être esclave au paradis-John Milton
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

04 mars 2007, 00:48

Allez hop, un petit remontage

On ne parlera jamais assez de Miles Davis.
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

04 mars 2007, 01:00

Juste un "reminder"
Sheik Yerbouti
Official Member
Official Member
Messages : 11
Enregistré le : 02 février 2007, 02:04

04 mars 2007, 23:36

Pour cette période "Deepfunkjazz" de Miles, il vaut mieux commencer par les deux lives de 1975, Agharta et Pangaea (la musique et le son sont un poil au-dessus). Mais une fois que vous aurez chopé le virus (en ce qui me concerne, ça s'est produit dès la première écoute), ce live de 1973 vous deviendra vite indispensable, tout comme Dark Magus, live au Carnegie Hall de 1974, et le Live at the Philharmonic Hall de 1972. :D

Questions pour les connaisseurs d'entre les connaisseurs: y-a-t'il des pirates de concerts de cette période? Et si oui, que valent-ils? :?: En vous remerciant...
Modifié en dernier par Sheik Yerbouti le 10 mars 2007, 12:41, modifié 1 fois.
echevrot2
Official Member
Official Member
Messages : 485
Enregistré le : 04 septembre 2004, 01:16
Localisation : Paris

08 mars 2007, 18:18

Il y a plusieurs boots qui circulent sur la période 1970-75 en son soundboard et quelques audience avec une qualité sonore plutôt bonne.

Egalement 2 DVD provenant de diffusion tv dont un concert à Berlin que je regarde régulièrement et qui m'hypnotise à chaque fois.

Bref, si tu aime cette période particulière de Miles, il y a pas mal de bonnes choses disponibles... :wink:

PS : Agharta était un des disques de chevet de mon père et c'est lui qui m'a filé" le virus du Miles jazzfunk de cette époque. A écouter au moins une fois dans sa vie, vous pourriez tomber amoureux.
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

08 mars 2007, 20:42

Tu fais envie echevrot2 avec ce DVD Berlin 73.

Parce qu'autant je dois avoir une très grande partie de l'officiel CD (hors compiles, ouf), autant je crois bien n'avoir absolument aucun boot de Miles. Si si c'est possible, d'autant qu'il y a de quoi faire avec l'officiel.

C'est aussi pour cela que je n'avais pas rebondi après le post de Sheik Yerbouti.
Avatar du membre
anhonestman
Official Member
Official Member
Messages : 606
Enregistré le : 16 janvier 2003, 20:15
fan depuis : 1988
Localisation : paris

29 septembre 2007, 19:35

Paris, what time is it?
It's time to get funky!!
Avatar du membre
reflection
Official Member
Official Member
Messages : 2790
Enregistré le : 10 juin 2005, 23:33
fan depuis : 1986
Localisation : RENNES

03 octobre 2007, 00:04

sortie il y a quelques semaines, indisponible dpuis des lustres, epuisé en poche pocket, la voilà enfin.

Fort conseillée évidemment . On ne lache pas le bouquin une fois commençé.
" il a mis du beatles sur du funk, c'est ça la grande idée' bashung
Sheik Yerbouti
Official Member
Official Member
Messages : 11
Enregistré le : 02 février 2007, 02:04

04 octobre 2007, 00:23

Dans l'original, il y a un "mother fucker" à peu près toutes les trois lignes, je serais curieux de voir ce que ça donne en traduction française. Au choix, c'est soit un compliment ("Charlie Parker was a mother fucker, this dude could play his ass off, man!") ou une insulte ("this policeman was a mother fucker!"). Il y a pas mal de "bitch" aussi, et ça participe au ton oral et au charme de l'ensemble. Miles le Gangsta Jazzman!
Sheik Yerbouti
Official Member
Official Member
Messages : 11
Enregistré le : 02 février 2007, 02:04

04 octobre 2007, 10:38

anhonestman a écrit :du Miles electrique ici:
:wink:

http://catastosfriendlyfire.blogspot.com/
Merci pour l'adresse. Pour ma part, j'avais déniché celle-ci: http://www.darkfunk.com/latest_shows/. Cf aussi le boot "Another bitches brew" , qu'on trouve facilement.
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

11 mai 2009, 02:32

Avatar du membre
LeBaronP
Official Member
Official Member
Messages : 888
Enregistré le : 10 août 2006, 17:57

14 octobre 2009, 10:08

Avatar du membre
funkygemini69
Official Member
Official Member
Messages : 973
Enregistré le : 04 juin 2008, 18:17
Localisation : bel air

14 octobre 2009, 13:35

merci magnifique
je prendrais le temps de lire vos articles
miles un visionnaire toujours en avance sur son temps et toujours populaire
loin de l elite pseudo intellectuelle consanguine et masturbatoire du jazz
“If you want to find the Secrets of the Universe, think in terms of Energy, Frequency and Vibration.” – Nikola Tesla
BUS DE NUIT
Official Member
Official Member
Messages : 279
Enregistré le : 02 septembre 2003, 15:39
Localisation : Paris
Contact :

17 octobre 2009, 14:53

et je rajouterai qu'en ce moment il y a une expo sur Miles à la cité de la musique. 8 euros. Jusqu'à 18 heures du mardi au dimanche sauf le vendredi jusqu'à 22 heures.

Là-bas, ce sont toujours de belles expo. J'y vais cet après-midi.
videogangster
Official Member
Official Member
Messages : 110
Enregistré le : 17 avril 2002, 13:54
Localisation : Paris

20 octobre 2009, 14:43

71 cd de Miles pour à peine plus cher qu'une place de Prince en concert, je dis bravo !
sim theury
Administrateur
Administrateur
Messages : 6098
Enregistré le : 08 août 2002, 18:18
fan depuis : 1989

20 octobre 2009, 14:58

videogangster a écrit :71 cd de Miles pour à peine plus cher qu'une place de Prince en concert, je dis bravo !
En pré-commande

Ca fait envie ! :P

Image

http://musique.fnac.com/a2752723/Miles- ... um?PID=559
Avatar du membre
JpweB
Administrateur
Administrateur
Messages : 3256
Enregistré le : 23 avril 2002, 12:11
fan depuis : 1987
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

20 octobre 2009, 15:58

C'est ça qui est bien avec la chute programmée du Cd, les maisons de disques se mettent à sortir des coffrets à des prix abordables (sauf les Beatles bien sur...). entre le coffret Miles à 200 euros et l'intégrale Bashung à 100 euros, ça devient intéressant d'etre complétiste :D
We are the New Power Forum !
mersav
Official Member
Official Member
Messages : 761
Enregistré le : 03 avril 2003, 19:11
Contact :

20 octobre 2009, 16:08

sim theury a écrit :
videogangster a écrit :71 cd de Miles pour à peine plus cher qu'une place de Prince en concert, je dis bravo !
En pré-commande

Ca fait envie ! :P

Image

http://musique.fnac.com/a2752723/Miles- ... um?PID=559
attention 199 € à la fnac et 168€ sur Amazon. :wink:

http://www.amazon.fr/gp/product/B002EOF ... d_i=405320
xobaxoba
Official Member
Official Member
Messages : 23
Enregistré le : 02 décembre 2002, 12:06

20 octobre 2009, 16:10

magnifique ce coffret Miles Davis...

si un jour on pouvait avoir des éditions SACD 5.1 de Prince... ce serait extra. Je viens de réécouter Lovesexy, typiquement un disque qui pourrait se transformer en expérience auditive extraordinaire avec un remixage 5.1 aux petits oignons..

m'enfin avec warner on peut toujours rêver...
Avatar du membre
reflection
Official Member
Official Member
Messages : 2790
Enregistré le : 10 juin 2005, 23:33
fan depuis : 1986
Localisation : RENNES

21 octobre 2009, 11:15

pour les cds de Miles..ça m'a tout l'air ,vu le prix , d'être juste des pochettes en carton sans aucun livret...ce qui gâche un peu le plaisir.
" il a mis du beatles sur du funk, c'est ça la grande idée' bashung
benito
Official Member
Official Member
Messages : 1736
Enregistré le : 18 mars 2008, 00:24
fan depuis : 2001
Localisation : Montpellier

21 octobre 2009, 11:25

un livret général de 250 pages quand même.
sleazy
Official Member
Official Member
Messages : 146
Enregistré le : 09 mai 2007, 11:41
Localisation : lille

29 octobre 2009, 22:09

en ce moment, un concert en direct de la salle Pleyel diffusé sur Internet:

Wayne Shorter Quartet
Tribute to Miles Davis
sleazy
Official Member
Official Member
Messages : 146
Enregistré le : 09 mai 2007, 11:41
Localisation : lille

29 octobre 2009, 22:12

Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

29 octobre 2009, 22:25

Merci beaucoup Sleazy !
J'étais justement dans l'impossibilité de m'y rendre aujourd'hui, ce direct atténue un peu la déception depuis que j'avais vu la date
Merci encore
Enjoy !
sleazy
Official Member
Official Member
Messages : 146
Enregistré le : 09 mai 2007, 11:41
Localisation : lille

29 octobre 2009, 22:28

avec plaisir Gyzmo :wink:
Avatar du membre
Purple Girl
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Enregistré le : 14 décembre 2005, 15:50
fan depuis : 1989

10 novembre 2009, 22:53

sleazy a écrit :avec le lien ca serait mieux:
http://www.cite-musique.fr/video/live091029.aspx
Je ne dois pas louper cette expo... :lol:

J'ai fini l'autobio de Miles et j'ai été enchantée, irritée, bouleversée, émue, agaçée, charmée... Bref
Quel personnage! je n'avais jamais vraiment compris cette lueur et cette grande émotion dans les yeux d'un ami de mon père quand il me contait l'oeuvre de Miles mais désormais je les comprends et les partagent.
Je redécouvre avec une oreille neuve certains disques et j'en découvre d'autres.
Son éclectisme, son ouverture musicale, cette capacité à se renouveler et à toujours très bien s'entourer est tout bonnement extraordinaire.
Comme l'a dit Marcus Miller, the king is gone et ce mec est irremplaçable, il n'y en a pas eu deux comme lui et il n'y en aura plus de ce calibre...

Le passage sur le free jazz m'a beaucoup intrigué, je me suis mis à Albert Ayler très récemment et c'est assez corsé... :lol:
Marrant la façon dont Miles pense que c'est en quelque sorte le free jazz qui a contribué à "enterrer" le jazz aux yeux du grand public... Les critiques virulentes envers Ornette Coleman, Archie Shepp et même envers Coltrane dans sa dernière période...
"Rock n' Roll is the most brutal, ugly, desperate, vicious form of expression it has been my misfortune to hear"

Frank Sinatra
stephan
Official Member
Official Member
Messages : 428
Enregistré le : 31 octobre 2002, 03:33
Localisation : 92

26 novembre 2009, 00:22

sim theury a écrit :
videogangster a écrit :71 cd de Miles pour à peine plus cher qu'une place de Prince en concert, je dis bravo !
En pré-commande

Ca fait envie ! :P

Image

http://musique.fnac.com/a2752723/Miles- ... um?PID=559
Un coffret en carton assez fragile. J'ai eu 2 mauvaise surprise en enlevant l'emballage Cellophane. Possédant les autres coffrets de Miles, sur ce dernier on remarque qu'il manque cette touche de coffret luxueux. Pas d'attention particulière, il manque je trouve une touche d'originalité. Ce qu'il y a de positif, c'est un livret moitié Anglais, moitié français. Il n'y a rien de nouveau, le coffret est constitué des fac-similé des vinyles à leur sortie. Il y a quelques albums live moins évident à retrouver en CD mais pas d'inédits pour les possesseurs des ressent coffrets.
Il est proposé dans certaines FNAC à 170 E et d'ans d'autres à 195 E.
Un achat pour les amoureux de Miles.
Petite parenthèse, je redécouvre l'album "the man with lthe horn" avec son titre du même nom, un Mike Stern tranchant sur "Fat time".
:P
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

18 décembre 2009, 04:00

Avatar du membre
2gether
Official Member
Official Member
Messages : 1519
Enregistré le : 26 avril 2005, 11:37
Localisation : lorient

27 décembre 2009, 09:28

2gether a écrit :Un extrait du film Dingo , avec Miles Davis... :wink:
http://www.dailymotion.com/video/xbnd2x ... iles-davis
sim theury
Administrateur
Administrateur
Messages : 6098
Enregistré le : 08 août 2002, 18:18
fan depuis : 1989

27 décembre 2009, 12:40

stephan a écrit :
sim theury a écrit :
videogangster a écrit :71 cd de Miles pour à peine plus cher qu'une place de Prince en concert, je dis bravo !
En pré-commande

Ca fait envie ! :P

http://musique.fnac.com/a2752723/Miles- ... um?PID=559
Un coffret en carton assez fragile. J'ai eu 2 mauvaise surprise en enlevant l'emballage Cellophane. Possédant les autres coffrets de Miles, sur ce dernier on remarque qu'il manque cette touche de coffret luxueux. Pas d'attention particulière, il manque je trouve une touche d'originalité. Ce qu'il y a de positif, c'est un livret moitié Anglais, moitié français. Il n'y a rien de nouveau, le coffret est constitué des fac-similé des vinyles à leur sortie. Il y a quelques albums live moins évident à retrouver en CD mais pas d'inédits pour les possesseurs des ressent coffrets.
Il est proposé dans certaines FNAC à 170 E et d'ans d'autres à 195 E.
Un achat pour les amoureux de Miles.
Petite parenthèse, je redécouvre l'album "the man with lthe horn" avec son titre du même nom, un Mike Stern tranchant sur "Fat time".
:P
C'est vrai que le carton de la boite aurait pu être un poil renforcé ou protégé. Mais il va se patiner avec le temps.

Pour le fond, il y a quand même les inédits présents sur les derniers cds individuels sortis chez columbia (pas les "complete sessions") mais ils n'apparaissent que dans le livret et pas sur les pochettes des albums.

Il ne me reste plus qu'à revendre ma collection.

PS : il est plus à 160 € chez Amazon
Avatar du membre
2gether
Official Member
Official Member
Messages : 1519
Enregistré le : 26 avril 2005, 11:37
Localisation : lorient

27 décembre 2009, 12:47

:?
je cite le message reçu de dailymotion :
"Votre vidéo "From Dingo with Miles Davis" contient des éléments portant atteinte à des droits de propriété intellectuelle (droits des auteurs, des producteurs, des artistes, etc.) et a été supprimée à la demande de certains des titulaires de ces droits"
Ce n'était qu'un passage musical... :(
Avatar du membre
2gether
Official Member
Official Member
Messages : 1519
Enregistré le : 26 avril 2005, 11:37
Localisation : lorient

28 décembre 2009, 10:10

Avatar du membre
Lodger
Official Member
Official Member
Messages : 1627
Enregistré le : 05 avril 2003, 00:01
fan depuis : 1979
Localisation : Paris

06 janvier 2010, 11:24

I've loved all I've needed love
Sordid details following"
Avatar du membre
niko67
Official Member
Official Member
Messages : 2000
Enregistré le : 20 septembre 2002, 00:46
Localisation : Ménilmontant

06 janvier 2010, 12:47

Pas encore mais cela ne serait tarder, avant que l'expo ne ferme ses portes ce qui ne serait, là aussi, tarder.
Avatar du membre
èmedé
Official Member
Official Member
Messages : 75
Enregistré le : 19 août 2005, 22:41
Localisation : Paris

06 janvier 2010, 14:18

J'y suis allé ce we, et je pense que ça vaut le coup quel que soit son degré de familiarité avec la discographie et la vie de miles davis.

Ceux qui comme moi méconnaissent des pans entiers de sa carrière ressortiront avec l'envie d'approfondir. Les spécialistes ne s'attarderont peut-être pas sur les extraits audio ou video les plus connus, mais auront de quoi faire tout de même entre les videos de concerts/interviews, les instruments, les photos, partitions... Bref on est vraiment immergé et on ne voit pas le temps passer. D'ailleurs un conseil, prévoyez large pour les horaires, car il y a du monde et on circule parfois difficilement (en tout cas le we), et l'expo est riche (j'y suis resté quasiment 4h, alors que j'ai négligé les videos du second quintet et du concert de 1970).

Dernière info: devant le succès de l'expo, j'ai entendu que les portes fermaient à minuit les 3 derniers soirs.

Voilou.
Avatar du membre
GetWildHornyPony
Official Member
Official Member
Messages : 2624
Enregistré le : 16 avril 2009, 13:19
fan depuis : 1984
Localisation : Val d'Oise

06 janvier 2010, 14:23

je termine d'abord le beau-livre sur Miles Davis ensuite j'irai à l'expo avec ma femme... ça me permettra d'être à l'actualité!
fred b
Official Member
Official Member
Messages : 375
Enregistré le : 05 février 2005, 22:40
Localisation : paris
Contact :

07 janvier 2010, 16:01

Posté le: 14 Nov 2009 0:11 Sujet du message: James BROWN, Jimi HENDRIX, Marvin GAYE et Charlie CHAPLIN

--------------------------------------------------------------------------------

Actuellement le DVD du concert de Miles à La Villette est en vente à la boutique de la cité de la musique à 20euro.
Vous pourrez revoir et réécouter PETRATION dans la dernière salle de l expo consacrée à Miles Davis.

D’ailleurs l’expo est superbe, j’ai retrouvé tout le son de Miles que j’aime. Tout est bon chez lui.

J’ai découvert cette interview faite pour les enfants du rock.

http://www.ina.fr/video/I09286997/miles ... ix.fr.html


Le point de vue de Miles est assez troublant, mais si vous écoutez l’intégralité de l’interview vous pourrez remarquer qu’il n’est pas dans son état normal.
Miles et Prince ont le même humour.

Un petit conseille réservé vos place par Internet pour éviter de faire la queue (le vendredi à 12h00, 30 minutes d attente).

Autre conseil pour ne pas vous perdre dans le labyrinthe temporel qu’est l’œuvre de Miles Davis munissez vous de l’historique de sa discographie.

Gageons que je vive assez longtemps pour découvrir l’expo 2051 de la cité de la musique consacrée à Prince
Pour info, il y a de plus en plus de monde à l'expo sur Miles.
Pour être sûre de rentré réserver vos place sur le net.
sim theury
Administrateur
Administrateur
Messages : 6098
Enregistré le : 08 août 2002, 18:18
fan depuis : 1989

10 janvier 2010, 16:44

Je viens d'aller sur le site officiel et c'est vraiment la pitié.
Des bandeaux de pubs à la con, peu d'infos, et un forum complétement à l'abandon squatté par de la pub pour du viagra.

En fait, je cherchais une liste des concerts de Miles durant les 80"s.
J'ai trouvé la liste des concerts enregistrés uniquement.

Quelqu'un aurait un piste ?
sim theury
Administrateur
Administrateur
Messages : 6098
Enregistré le : 08 août 2002, 18:18
fan depuis : 1989

24 janvier 2010, 17:27

J'ai enfin trouvé l'origine d'une partie des samples de Substances de Dj Cam.
Image

Essence pt3 : sample de Vonetta sur "Sorcerer" ( vers 1:44)
Essence pt4 : sample de Circles sur "Miles Smiles" (vers 5:18)
Alexandra's Interlude : sample de Pee Wee sur "Sorcerer" (vers 3:01)

Je suppose que tous les Essence pt 1-2 / 5-6 sont aussi des samples de Miles mais je cherche encore.
Modifié en dernier par sim theury le 24 janvier 2010, 21:42, modifié 1 fois.
Avatar du membre
4U
Official Member
Official Member
Messages : 166
Enregistré le : 20 novembre 2003, 23:42

24 janvier 2010, 17:34

Lodger a écrit :Quelqu'un y est allé ? http://www.citedelamusique.fr/minisites ... /main.aspx
Très belle exposition que je suis allé voir fin de l'année dernière.
Le livre de l'exposition est également très intéressant!
Avatar du membre
Ben Grim
Official Member
Official Member
Messages : 1011
Enregistré le : 10 octobre 2003, 11:50
fan depuis : 1991
Localisation : Toulouse
Contact :

24 janvier 2010, 21:27

Ma femme m'a offert l'intégrale pour mes 30 ans ! :D

Ben Grim
sim theury
Administrateur
Administrateur
Messages : 6098
Enregistré le : 08 août 2002, 18:18
fan depuis : 1989

24 janvier 2010, 21:40

Ben Grim a écrit :Ma femme m'a offert l'intégrale pour mes 30 ans ! :D

Ben Grim
La mienne pour Noël ^^ .

J'arrive à peine à "We want Miles" aprés un mois d'écoute soutenue.
Avatar du membre
GetWildHornyPony
Official Member
Official Member
Messages : 2624
Enregistré le : 16 avril 2009, 13:19
fan depuis : 1984
Localisation : Val d'Oise

25 janvier 2010, 11:20

oh purée, il y en a qui ont la chance d'avoir ce coffret! moi je n'ai eu que le beau-livre! :P :lol:
Avatar du membre
dita08
Official Member
Official Member
Messages : 1226
Enregistré le : 15 novembre 2009, 18:47
fan depuis : 2009
Localisation : Lille

12 août 2010, 23:41

Il y a une émission sur Arte en ce moment, ils parlent de Miles Davis et du jazz en général. J'aurai voulu posté ça dans un topic "émissions de tv" mais je n'ai pas trouvé :s
L is 4 lust
O is 4 obsession
V is 4 the vast way u envelop my soul
Avatar du membre
CycoZora
Modérateur
Modérateur
Messages : 3832
Enregistré le : 13 mars 2004, 13:36
fan depuis : 1987

12 août 2010, 23:43

dita08 a écrit :Il y a une émission sur Arte en ce moment, ils parlent de Miles Davis et du jazz en général. J'aurai voulu posté ça dans un topic "émissions de tv" mais je n'ai pas trouvé :s
Dans tous les cas merci! Je viens de passer dessus.
« Sans musique, la vie serait une erreur »
Friedrich Nietzsche 'Crépuscule des idoles' ©1888
Avatar du membre
Nevermind2b
Official Member
Official Member
Messages : 377
Enregistré le : 12 mai 2010, 16:40
fan depuis : 1984
Localisation : Breizh Île 56

12 août 2010, 23:52

Je suis entrain de suivre l'émission, super intéressant ! J'aurais rêvé d'avoir la vingtaine en 50-55 et être étudiant à Panam'… :]
Avatar du membre
Nevermind2b
Official Member
Official Member
Messages : 377
Enregistré le : 12 mai 2010, 16:40
fan depuis : 1984
Localisation : Breizh Île 56

13 août 2010, 00:03

Et là je suis comblé avec le lien fait avec la musique sud-américaine, notamment brésilienne, mon autre passion, qui prend parfois le pas d'ailleurs sur celle de MPLS ; peut-être parce que plus fraîche pour moi (dans la découverte) ! :langue2:
Avatar du membre
jimkoni
Official Member
Official Member
Messages : 170
Enregistré le : 06 juillet 2009, 22:55
Localisation : Paris Funky City

17 août 2010, 12:46

Quelqu'un saurait-il où je pourrais trouver l'autobiographie avec Quincy Troupe en français ?
Je voudrais l'offrir à quelqu'un et ca a l'air épuisé y compris sur amazon and co.
Jcrois qu'il ne me reste plus que les bouquinistes non ?!
Merci
Avatar du membre
Gillouf
Official Member
Official Member
Messages : 172
Enregistré le : 11 octobre 2002, 14:56

17 août 2010, 22:01

jimkoni a écrit :Quelqu'un saurait-il où je pourrais trouver l'autobiographie avec Quincy Troupe en français ?
Je voudrais l'offrir à quelqu'un et ca a l'air épuisé y compris sur amazon and co.
Jcrois qu'il ne me reste plus que les bouquinistes non ?!
Merci
Oui il est épuisé depuis belle lurette (quoiqu'il y'a eu une réédition, il y'a peu je crois)

Tu peux tenter le coup chez Gibert (moi c'est là que j'avais trouvé le mien en occas', mais c'était il y'a bien 15 ans !)
Avatar du membre
jimkoni
Official Member
Official Member
Messages : 170
Enregistré le : 06 juillet 2009, 22:55
Localisation : Paris Funky City

18 août 2010, 10:37

Merci Gillouf !
Jvais essayer les vendeurs de livres d'occaz alors !
Y'a celui pas loin de Beaubourg aussi dont je ne me rappelle plus du nom
Avatar du membre
Purple Girl
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Enregistré le : 14 décembre 2005, 15:50
fan depuis : 1989

18 août 2010, 12:50

jimkoni a écrit :Quelqu'un saurait-il où je pourrais trouver l'autobiographie avec Quincy Troupe en français ?
Je voudrais l'offrir à quelqu'un et ca a l'air épuisé y compris sur amazon and co.
Jcrois qu'il ne me reste plus que les bouquinistes non ?!
Merci
L'an dernier, je l'avais trouvé sans problème (sans vraiment le chercher) au Virgin Megastore de Barbès. Il n'est pas vraiment introuvable...
"Rock n' Roll is the most brutal, ugly, desperate, vicious form of expression it has been my misfortune to hear"

Frank Sinatra
Avatar du membre
jimkoni
Official Member
Official Member
Messages : 170
Enregistré le : 06 juillet 2009, 22:55
Localisation : Paris Funky City

19 août 2010, 12:41

Purple Girl a écrit :
jimkoni a écrit :Quelqu'un saurait-il où je pourrais trouver l'autobiographie avec Quincy Troupe en français ?
Je voudrais l'offrir à quelqu'un et ca a l'air épuisé y compris sur amazon and co.
Jcrois qu'il ne me reste plus que les bouquinistes non ?!
Merci
L'an dernier, je l'avais trouvé sans problème (sans vraiment le chercher) au Virgin Megastore de Barbès. Il n'est pas vraiment introuvable...
Merci. Jvais regarder ca ce WE
Avatar du membre
Gillouf
Official Member
Official Member
Messages : 172
Enregistré le : 11 octobre 2002, 14:56

22 septembre 2010, 00:36

Une petite "analyse" de Prince par Miles (où comment dire l'essentiel en quelques mots) :

http://www.ina.fr/art-et-culture/musiqu ... ix.fr.html

(Don't act si cela a déjà été posté)
Répondre

Retourner vers « Musique »