Renaud

Un album, un artiste, un groupe à ne pas manquer. Partagez vos expériences musicales.
Répondre
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

10 mai 2003, 20:26

Vous aimez ? Vous aimiez et vous avez été déçus par son retour et l'effervescence médiatique qui s'en est suivi ? Vous trouvez qu'il est devenu rien d'autre qu'un alcoolo ordinaire? Vous savez pas qui c'est? Vous vous en foutez ? :)
Interested in what u think of him.
jarvis man

10 mai 2003, 21:10

L'ai vu en répétition à Amiens ce 22 avril.
L'étais sur un tabouret.
A pas bougé pendant 45 minutes de son tabouret.
A voulu voir personne dans sa loge ni avant, pendant, et après.
Est reparti comme il était venu.
:sm21:
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

11 mai 2003, 13:29

Il a l'air encore bien tourmenté quand il passe à la TV.Je sais pas trop quoi penser de son dernier album ,d'un coté il est touchant mais d'un autre ché pas je trouve ça un peu égoiste, il vient pleurer sur ses malheurs-ça arrive aussi aux ouvriers d'se faire plaquer- et à part Manhattan Kaboul pas une chanson sur la société.
Avatar du membre
Nikko95
Official Member
Official Member
Messages : 810
Enregistré le : 03 décembre 2002, 00:35
Localisation : Courbevoie
Contact :

11 mai 2003, 14:15

now_bx a écrit :Il a l'air encore bien tourmenté quand il passe à la TV.Je sais pas trop quoi penser de son dernier album ,d'un coté il est touchant mais d'un autre ché pas je trouve ça un peu égoiste, il vient pleurer sur ses malheurs-ça arrive aussi aux ouvriers d'se faire plaquer- et à part Manhattan Kaboul pas une chanson sur la société.
Le dernier album m'a decu sur la longeur.
Ca m'a fait plaisir de le réentendre, mais c'est vrai que l'entendre chialer sur ces problemes, a un moment ca gonfle.
Par contre, tout ce qu'il a pu faire avant, je suis carrément fan!
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

11 mai 2003, 16:10

Moi aussi Nikko en plus je m'appelle Nico aussi. :wink: Enfin pour moi c'est surtout le début des années 80 la grande époque,à partir de "putain de camion" je trouve que ça a un peu commencé à partir en vrille , en plus c'est à partir de ce moment là qu'il a commencé à bien écluser.Donc est ce qu'il devait vraiment revenir?Je pense que "Boucan d'enfer" a eu un effet thérapeutique pour lui donc ça peut etre que positif , mais je pense qu'il a perdu pas mal de fans avec cet album personnel.
jarvis man

11 mai 2003, 19:47

Je ne pense pas qu'il ait perdu beaucoup de public car à Amiens qui est une petite ville, c'est un des plus gros score (5400) avec Indochine et star academy cette année.
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

11 mai 2003, 20:16

En fait à Bordeaux aussi il a rempli la Patinoire -c'est la plus grande "salle" de concert.Je me suis mal exprimé je pense que son public est resté mais je pense qu'il a déçu pas mal de ceux qui aimaient son coté anar.Mais bon d'un autre coté on peut pas toujours avoir 20 ans , il vieillit comme tout le monde et il perd comme tout le monde ses illusions avec l'age.
Le seul truc qui m'enerve et c'est ce que je veux dire en fait-je sais j'ai du mal à etre court et concis :wink: -c'est que ses précédents albums sentaient bon le prolo et les bistrots de banlieue, alors que le dernier a plutot une ambiance Montmartre,plus d'argot ,rien que du compromis,tout le monde y trouve son compte, les anti-BHL, les anti-guerre, les défenseurs des nains de jardin,les indépendantistes corses,etc.
C'est sur qu'il a manqué à pas mal de monde pendant 5 ou 6 ans, moi le premier, mais en fait juste le concept du come back m'a fait plaisir , pas le contenu et encore moins l'exploitation médiatique.
Avatar du membre
Nikko95
Official Member
Official Member
Messages : 810
Enregistré le : 03 décembre 2002, 00:35
Localisation : Courbevoie
Contact :

11 mai 2003, 20:21

C'est clair que le dernier album manque d'un nouvel "Hexagone"!
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

11 mai 2003, 20:37

Si disant -c'est lui qu'il l'a dit dans une émission- que des personnes lui avaient tenu ce discours, et donc il a dit que son prochain aalbum serait plus "léger" que "boucan d'enfer".Mais bon entre la tournée-un an et demi- et l'écriture-si jamais il reste clean- je pense qu'on peut attendre...enfin faut bien qu'il se refasse la cerise le gars, il a zoné dans les bistrots tous les jours pendant 6 ans,ça doit couter bonbon ,en plus d'après ses dires c'était pas des bistros de banlieue, plutot des bistrots à 40 balles le ricard.
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

11 mai 2003, 20:40

sOi disant... :wink:
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

27 octobre 2005, 10:33

http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud ... hp?t=10402

c'est vraiment dingue, je n'ai jamais vu cela, Renaud écrit chaque jour sur ce forum

http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud ... /index.php

sa superbe nouvelle chanson:

http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud ... hp?t=11653

SÉCHAN R.
Image

Salut !
Voilà le bébé (chose promise...) les projets de pochettes, la bonne étant la verte, aux couleurs du parti d'Ingrid "oxigene verde" les autre sont bien aussi mais font un peu "rasta" pub pour la coka ou le cannabis...
C'est Gerard Lo Monaco qui les a conçu, c'est Astrid qui a eu le "final cut" pour le choix définitif car j'hésitais...
Merci à Bloodi qui m'a grave aidé pour vous poster tout ça, les photos de pochettes sont pas terribles, pas réussi à les scanner avec mon imprimante-scan, me manque je crois une "carte" j'ai donc photographié les pochettes, intégré les photos dans mon I.Photos puis les ai mailées à Bloodi (comme les musiques en mp3) qui les a mises en liens et m'a mailé ces lien pour que je vous les poste. Clair ?
Alllez ! Bonne écoute, c'est parti !
Le frangin.
Le lien pochette fond noir:
http://www.freeuploader.com/download.ph ... c76ec.html

Le lien pochette fond blanc:
http://www.freeuploader.com/download.ph ... 7ae2a.html

Le lien interieur pochette:
http://www.freeuploader.com/download.ph ... 7ee06.html

Le lien verso pochette fond vert:
http://www.freeuploader.com/download.ph ... 70dd6.html

Le lien pour la version française:
http://www.freeuploader.com/download.ph ... 8a5b9.html

Le lien pour En la selva:
http://www.freeuploader.com/download.ph ... 4f17c.html

Le lien pour l'instrumental (pour les chorales...):
http://www.freeuploader.com/download.ph ... 1d53f.html
Avatar du membre
mescal(ito)
Official Member
Official Member
Messages : 977
Enregistré le : 27 décembre 2002, 15:43

27 octobre 2005, 14:50

Excellent ce dialogue entre Renaud et ses fans (et aussi ses detracteurs !) !! J'aime beaucoup. Et puis il y a une bonne dose d'humilité et de détachement de sa part... Bravo m'sieur Séchan :-)
Vous imaginez Prince venir parler ici avec nous...? ^^
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

27 octobre 2005, 15:19

Vous imaginez Prince venir parler ici avec nous...? ^^
Malheureusement non :lol: :wink: [/code]
Avatar du membre
Stoned
Official Member
Official Member
Messages : 1228
Enregistré le : 03 février 2003, 22:53
Localisation : paris

27 octobre 2005, 23:22

Renaud, ma première idole ex-équo avec Michael Jackson ("Thriller" et "Morgane de toi" sur les deux faces de la même cassette)! Ca me fait plaisir de le voir retrouver du mordant. Vas y Renaud ;-)!
Avatar du membre
Bob l'éponge
Official Member
Official Member
Messages : 3425
Enregistré le : 18 mars 2003, 23:45
fan depuis : 94
Localisation : Bikini Bottom

28 octobre 2005, 00:54

BIG UP à Renaud!!
Betakaroten99
Official Member
Official Member
Messages : 560
Enregistré le : 26 août 2005, 00:22
Localisation : La planète mauve
Contact :

28 octobre 2005, 03:09

Un extrait chopé au vol:
"Il est vrai que pas mal parmi les artistes que j'aime pas trop ou pas du tout m'aiment bien, mais je suis désolé, m'aimer ça justifie pas que je craque pour des voix, des textes ou des musiques qui me touchent pas. Bruel et moi on est vaguement potes, il m'aime beaucoup (il aime tout le monde) je l'aime "bien" et on a fait des trucs ensemble . C'est un gentil, pas dénué de talent, j'aime "bien" quelques trucs mais ni sa voix ni son côté "moi je", je vous aime, aimez-moi etc... démago, raccoleur"

Mort de rire...
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

28 octobre 2005, 09:40

haha c'est la description parfaite pour Bruel ça :D

Ceci dit il n'est plus aussi virulent quand on le voit é la télé hélas, mais aperement il a gardé son coté rebelle dans la vraie ville quand on voit son forum 8)
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

12 octobre 2006, 14:50

Magnifique nouveau double album, malgres mes craintes, je suis etonné tellement il est bien :!: :!: :!:

Image

C'est l'amour qui le porte (04/10/2006)


Rouge Sang, le dernier Renaud, est dans les bacs

BRUXELLES Renaud le dit haut et fort : il a retrouvé son flingue et dézingue à tour de bras. Il était temps. En quatre ans, on sent qu'il y a eu du changement dans sa vie. Alors que Boucan d'enfer parlait principalement de ses malheurs et était du coup triste, voire complètement déprimé, voilà que sur Rouge sang, Renaud retrouve, sur certains titres, sa verve, ses avis, sa plume acide. Et ça, c'est à l'amour qu'il le doit. C'est pour ça que d'amour il en est tellement question sur ce nouvel album. Romane est sur six chansons. Sur Ma blonde : Renaud taille un costard à tous les misogynes qui ont un problème avec les demoiselles, dont la sienne, aux cheveux d'or. Sur RS et RS évidemment : une belle coïncidence fait que leurs initiales sont identiques. On apprend plus loin que Romane Serda est l'anagramme de Danser à Rome mais aussi "Morne rasade" ou encore "Orna sa [MODERATION]"... Romane apparaît aussi, complètement mise à nu (et c'est peu de le dire !), dans Je m'appelle Galilée, que Renaud appelle sa "première chanson érotique" ! Il se fait explorateur et décrit les courbes de sa belle au fur et à mesure de ses découvertes. Par ailleurs, comme Renaud l'avait fait précédemment pour Lolita, il le fait aujourd'hui pour son dernier-né, son fils Malone : une jolie chanson lui est dédiée. À côté de son nouveau bonheur, Renaud épingle aussi des moments empreints de nostalgie (Adieu l'enfance) et de tristesse (Elsa, qui évoque le suicide d'un jeune homme de vingt ans).

Du côté de ceux qui en prennent pour leur grade, on parlera des Bobos évidemment, de Sarko ( Elle est facho ), de "George Bush et ses chiens de guerre" (J'ai retrouvé mon flingue) ou encore de la "foule anonyme que l'on voit dans les stades, vociférant sa haine, toujours prête à lyncher quelqu'un" (Sentimentale, mon cul). Arrêter la cloppe est la chanson la plus caustique tandis que Nos vieux, touchante, s'adresse à son papa, qu'il a perdu en juillet. Au final, Rouge Sang est par moments inégal mais il renferme quelques bons morceaux.

L'album, déjà disque d'or chez nous, n'est pas le meilleur de Renaud, mais qu'importe : ça faisait longtemps qu'il n'avait plus été dans une telle forme. Et ça fait plaisir de le revoir amoureux et remonté...

Renaud, Rouge Sang (EMI).
Avatar du membre
H.Nico
Official Member
Official Member
Messages : 52
Enregistré le : 26 mars 2006, 21:07
fan depuis : 1995
Localisation : Paris
Contact :

18 octobre 2006, 21:29

Ouais, il est vachement plus joyeux que "boucan d'enfer" ! J'ai acheté "Rouge sand" et je me régale à chaque écoute ! J'adore "J'ai retrouvé mon flingue", "Ma blonde", "Nos vieux"! Je conseille cet album à tout le monde, tatatsin !
Avatar du membre
flop
Official Member
Official Member
Messages : 2284
Enregistré le : 19 mai 2002, 01:14
Localisation : Picpus
Contact :

18 octobre 2006, 22:35

J'aime beaucoup le jeune Renaud.
Par exemple "Rita" sur son premier disque.
Plus on avance dans sa carrière et plus je trouve que c'est de la variète immonde avec des textes démagogiques.

Sinon, la pochette de Killoffer pour "rouge sang" est géniale. Ca donne presque envie de l'acheter.
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

19 octobre 2006, 13:37

«Le Renard est mort et enterré»



CHANSON – Libéré de son double maléfique, Docteur Renaud est de retour, tendre et en colère, comme on l’aime. Un homme heureux, même si la «presse parisienne bobo» assassine son nouvel album

«Une cravate, c’est un bout de tissu avec lequel on fait un nœud, c’est exactement la même chose qu’un bandana. Les gens qui pensent que la cravate engendre la récupération, l’embourgeoisement se trompent».»r. dumas


«Plus heureux que ça, tu meurs!» Renaud est en forme, il n’aurait même pas besoin de le dire, ça se voit. L’amour et l’inspiration retrouvés, ses démons alcoolisés domptés, le public fidèle, tout baigne. Les images du journal télévisé qu’il vient de voir et les attaques de certaines publications contre son nouveau disque, «Rouge sang», mais aussi contre sa personnalité, entament seules sa belle humeur. Entretien sans langue de bois avec un homme infiniment touchant.


Trente ans de carrière

J’ai le sentiment d’avoir fait honnêtement mon boulot, toujours plus attaché au désir de plaire que de vendre, d’avoir fait des erreurs comme tous le monde. J’ai connu des immenses bonheurs, j’ai pris des coups dans la gueule, je les ai rendus parfois. J’ai eu à la fois l’amour des gens et le succès commercial, artistique, j’ai connu des excès d’honneur et des excès d’indignité...


Comme à 15 ans

J’ai gardé une âme d’enfant, une âme rebelle, totalement réfractaire à l’injustice, à la misère, à l’oppression. J’ai convenu à 15 ans que ce monde me plaisait par certains côtés et qu’il me déplaisait par d’autres. J’ai convenu de le juger, de l’écrire, de le décrire et de le critiquer dans mes chansonnettes. Je suis resté fidèle à ça, donc je suis resté moi-même. Je suis protestant – celui qui proteste – et je ne m’accommode pas de ce monde barbare, de la torture, de l’homophobie, du racisme, de l’antisémitisme, du trop grand écart entre les plus pauvres et les plus riches...


Des chiens sur un os

La presse bobo de gauche parisienne – «Le Nouvel Observateur», «Les Inrockuptibles», «Libération» – m’assassine. Ils sont comme des chiens sur un os à ronger. Ils voient peut-être dans mon acharnement à crier mes colères la preuve de leur propre renoncement, ils me reprochent d’être encore ce qu’ils ne sont plus... Apparemment, certains journalistes me préféraient malheureux. Ils ont écrit des louanges excessives sur «Boucan d’enfer» et aujourd’hui ils cognent de manière excessive aussi sur «Rouge sang». Mais comme disait je ne sais plus qui, les coupures de presse sont des blessures qui cicatrisent très vite.


Petites chansons colère

Je ne pense pas que ce soient de grandes chansons, parce qu’on est obligé d’utiliser des mots pas jolis comme Bush, Guantanamo, nucléaire, corrida. Les mots d’amour font des chansons qui durent plus longtemps; elles sont plus agréables à écrire et à chanter.

Jusqu’à l’impudeur

J’ai délibérément choisi de me livrer intégralement dans mes chansons, de livrer ma vie familiale, ma vie amoureuse. Si un jour on fait le bilan de mon répertoire, on verra que c’est une chronique de mon parcours sentimental, et parallèlement, d’une vie citoyenne, engagée. J’ai choisi de dire ma vérité jusqu’à une impudeur totale. Dans la dernière chanson de l’album (n.d.l.r.: «Je m’appelle Galilée»), non content de chanter ce qui se passe dans mon cœur, dans ma tête, dans mes tripes, je raconte ce qui se passe dans mon lit! Le protestant puritain qui sommeille en moi a été un peu choqué (rires)... Romane aussi!


Renaud et Renard

Il est mort et enterré, le Renard, sauf que je continue à penser que personne n’est tout noir ou tout blanc. Contrairement à l’image que je peux donner à certains, il m’arrive d’être cruel, en colère, pochtron, minable, bête et méchant. Mais j’espère que c’est l’aspect minoritaire de ma personnalité.


Un homme heureux

Plus heureux que ça, tu meurs, ce serait indécent! Dire que je ne le suis pas, ce serait indécent aussi.


Ils le livrent

C’est l’histoire d’un mec, racontée par sa tribu, sa famille de cœur. Ses copains, ses proches, et même des fans, reviennent sur le parcours du «chanteur énervant», dans un livre cosigné par son frère, Thierry Séchan, et Jean-Louis Crimon, journaliste à France Culture. «Fidèle à lui-même. En dépit de tous les chemins de traverse. Des erreurs et des errances. Un homme, conscient de toutes ses faiblesses. Mais aussi de toute sa force. Un homme, quoi. Fragile et fort à la fois», écrit Crimon. «C’est tout à fait ça», commente le principal intéressé.
«Renaud raconté par sa tribu», Editions de l’Archipel, 2006.

La Fondation Malone

Le projet lui tenait à cœur depuis longtemps, il est en passe de se réaliser. Renaud a créé la Fondation Malone, qui soutiendra financièrement des projets liés à l’enfance, à l’environnement et aux animaux. Elle sera alimentée par Renaud, qui lui versera 20% de ses revenus annuels, et par des dons. «Ça peut paraître mégalo, une fondation, mais à force d’essayer de donner des coups de main et de partager ce que j’ai reçu de la vie avec ceux qui n’ont rien, j’ai eu envie de structurer ça pour que ce soit plus efficace.»

Les causes sont nombreuses, le choix difficile. «Il est forcément affectif, irrationnel: pourquoi aider telle cause et pas telle autre? D’ailleurs, quand je m’occupe d’une cause, il y a toujours quelqu’un pour me le reprocher. Je m’occupe des taureaux, je ferais mieux de m’occuper des humains; je m’occupe des enfants qui souffrent, je ferais mieux de m’occuper des enfants qui meurent; je m’occupe de gens qui souffrent ici, je ferais mieux de m’occuper des gens qui souffrent encore plus en Afrique; je m’occupe des SDF parisiens, je ferais mieux de m’occuper de ceux de Bombay... Ces critiques émanent souvent de gens qui, eux, ne font rien.»
http://www.fondation-malone.fr/

Pas de haine

Poivrot, alcoolo, clodo sont quelques-uns des termes utilisés ces temps dans une certaine presse pour qualifier Renaud. Il est touché (on le serait à moins) par ce manque de compassion – faut-il rappeler que l’alcoolisme, comme la dépression dont il a aussi souffert, est une maladie – mais n’éprouve pas de haine.

«J’ai du mal à comprendre comment des gens peuvent éprouver une telle haine pour moi et comment on peut vivre heureux en ayant le cœur rempli de haine. J’ai de la peine pour eux. Moi, mon cœur est rempli d’amour, parfois il est plein de colère, mais jamais de haine. Je n’ai pas de haine même pour mes ennemis. Que voulez-vous, j’ai reçu une éducation chrétienne...»


Déjà quand je me lève le matin et qu’il fait jour, que l’hiver nucléaire ne s’est pas répandu sur la planète, je suis heureux... Quand je suis trop heureux, je m’inquiète grave. Je suis un être fondamentalement paranoïaque, un perpétuel inquiet, hypocondriaque. Bon, je suis un esprit un peu torturé, mais globalement très heureux.


Malone, 3 mois le 14 octobre

Ses sourires illuminent ma vie plus que tout au monde. Il est du 14 juillet; ben oui, le fils de Renaud est obligé d’être un petit révolutionnaire, ou tout au moins un vrai petit républicain! Il va très bien, la maman aussi, même si les nuits sont courtes. Toutes les deux heures, il faut qu’il aille s’abreuver à la plus belle laiterie du monde, au sein de sa mère. Je suis jaloux: j’aimerais être à la place à lui et à sa place à elle.



«Rouge sang», Virgin / EMI.
En concert le 29 mai 2007 à Genève (Arena); location TicketCorner, Fnac.
Le Nouvelliste 13/10/06


Image
Avatar du membre
now_bx
Official Member
Official Member
Messages : 1500
Enregistré le : 29 janvier 2003, 00:46
Localisation : Paris

20 octobre 2006, 23:47

Suis en train de me faire l'album susnommé pour la premiere fois . C'est quand meme dégoulinant de démagogie , de bien-pensance , de rimes simplistes .... le pire c'est que "les bobos" ou les banlieusardes qui votent sarko ( "elle est facho" ) en deviendraient presque sympathiques , tant leur dénonciation semble vaine , hyper simpliste et peu pertinente . Le seul truc encore un peu attachant c'est qu'il a pas changé, c'est toujours ce grand enfant qui en veut à Bush et aux Etats Unis , " ce pays dégeneré" - wow le raccourci , quand meme . Donc voilà, on écoute ces chansons avec tendresse, un sourire en coin, un peu comme si on ecoutait son enfant jouer maladroitement de la guitare , avec un peu de compassion quand meme .
Avatar du membre
Gyzmo
Official Member
Official Member
Messages : 3105
Enregistré le : 02 septembre 2002, 22:33
Localisation : Paris

21 octobre 2006, 00:48

now_bx, voici des mots que je partage

mise à part la "tendresse" à écouter ça que je n'ai pas eu, et le fait d'écouter ça comme si "on écoutait un enfant". Un ado, le terme serait plus adéquat non ? Parce qu'un enfant, tout de même pas ;-)
Modifié en dernier par Gyzmo le 21 octobre 2006, 13:37, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Harry
Official Member
Official Member
Messages : 1507
Enregistré le : 27 octobre 2002, 20:06
fan depuis : 1986
Localisation : Elsass

21 octobre 2006, 11:43

Je partage également ce point de vue.
Néanmoins, cette démagogie et cette bien-pensance sont très en vogue ces derniers temps...
"Société tu m'auras pas" disait-il ?
Je crois bien que si...
"Si vous le voulez, alors ce ne sera pas un rêve"... T. Herzl
Avatar du membre
fabienne
Official Member
Official Member
Messages : 1034
Enregistré le : 03 janvier 2006, 03:35

21 octobre 2006, 11:53

Je n'ai pas encore écouté l'album, je ne connais que la chanson "les Bobos".

Mais dans cette chanson, il l'avoue bien : lui aussi, il est aujourd'hui un "bobo", un rebelle embourgeoisé...

Alors, finalement, il ne faut pas vous étonner si les autres chansons sont gentiment démagos.

Mais bon, je vous donnerais un avis plus circonstancié lorsque j'aurais l'album.
Avatar du membre
Purple Girl
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Enregistré le : 14 décembre 2005, 15:50
fan depuis : 1989

26 octobre 2006, 14:06

Quand je pense à Renaud, je ne peux m'empecher de penser à cet article du très caustique fanzine "Tant pis pour vous".

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, jugez-en par l'article écrit par Grégory Protche et qui a valu à cet auteur et à son fanzine, un procès intenté par Renaud, par la suite, ils ont intitulé leur droit de réponse par "le rebelle appelle la police".

Voici l'article:

Tant pis pour vous n°1,
mars-avril 2004, pp. 16-17





Les Ulis. 1980. J'ai 18 ans.
Philippe Millet, fils de flic, me fait écouter "Marche À l’Ombre". Coup de foudre. Depuis j’essaie de pardonner à Renaud ce qu'il est devenu. Son dernier album est venu à bout de ma compassion.


I - De l'Hexagone à la Révolution Nationale

"Moi j'aime encore les pissotières, j'aime encore l'odeur des poubelles. Je me parfume pas à l'oxygène, le gaz carbonique c’est mon hygiène." ("Amoureux De Paname", 1975). Tout ça pour finir en répugnant réac blasé. Adorateur des rivières de France. La terre ne ment pas. Sevran le dit. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Mais, comme l'écrit Siné, c'est toujours des renégats qui le disent. Ça leur fait quoi, à tous les péquenots qu'il a sucés, de savoir que ce grand amoureux de la terre, de la mer, des baleines, des enfants et de l'eau, aura passé les vingt dernières années à essayer d'oublier la chienne qu'il devenait, à la Closerie des Lilas. Avant de rentrer chez lui, dans l'ancien appartement de Georges Hesse, le patron de Renault, exécuté par Action Directe ?

II - Les femmes, c'est mieux

"T'iras pas à l'école, j't'apprendrai des gros mots. On jouera au football, on ira au bistrot. " ("Chanson Pour Pierrot", 1979). Renaud parle bien de ce qu'il n'a pas vécu. La grotesque "Morgane De Toi", et, derrière, toutes les trop nombreuses et ridicules chansons qu'il a consacrées à sa fille achèveront de nous le démontrer. Comme tous les cons qui chantent, il trouve évidemment que sa gamine, c'est ce qu'il a fait de mieux. Pourquoi ne pas s'être arrêté de chanter alors ? À moins que ce ne soit parce que Renaud s'est mis, pour le plus grand bonheur de sa maison de disques, à chanter pour les femmes, vraies consommatrices culturelles... "Chanson Pour Pierrot", évocation fantasmée de la naissance d'un petit garçon, manifestement destinée aux hommes = à peine un disque d'or. "Morgane De Toi", guimauve atrocement sentimentale, vulgaire et clippée par Gainsbourg (vases qui se cassent au ralenti et filles nues qui courent sur la plage) = 1 million d'albums. Les femmes achètent plus que les hommes. BHL ne fait pas un autre calcul.

III – L’ère des repentis

"C'est pas d'main qu'on me verra marcher avec les connards qui vont aux urnes..." ("Où c'est que j'Ai mis mon flingue ?" 1980). 1987, Renaud achète une page dans Libé, demandant à Tonton de pas laisser bé-ton... Prostitution du verlan. Inculture crasse lui faisant tenir Mitterrand pour un type cultivé (parce qu'il lisait Chardonne !). Mépris de l'étudiant 68-tard pour le prolo qui croit que le vote et le combat politique le regardent. Stigmatisation de l’anarchisme comme passage obligé dans le développement et la croissance de l’enflure; crise d'adolescence du bientôt adulte, qui se repentira, et passera à la caisse. Arthur démarre en animateur le plus con de la télé. Ardisson finit en sympa catho tolérant. La repentance est le point commun tous les dominants d'aujourd'hui.


IV – 1er prix de poésie Leader Price

"Adieu fillette, nous n'étions pas du même camp. Adieu minette, bonjour à tes parents. " ("Adieu Minette", 1977). Merveille d'écriture, d'amertume et de justesse (la petite bourge qui mouille pour l'Apache). Après "Morgane De Toi", plus de misogynie, de salopes avec le coeur planté en haut des cuisses, de frustration. Place aux portraits de femmes. Quasi-racistes ("La Doudou"). Geignardes ("Me Jette Pas"). Ironiques ("La Pépette"). Dégoulinantes (n'importe laquelle). De jeune fils de prof-romancier protestant, réfractaire et viril parce que se mettant dans la peau du voyou, on passe au vieil imbécile convaincu que ses échecs sentimentaux font de lui un observateur lucide de la connerie masculine fondamentale. Se pisse désormais dessus une poésie leader price. Au bonheur de la connasse chroniqueuse, qui n'aime rien tant qu'une bite en berne.

V - "P'tit Fada"

"L'information pour ces mecs-là, c'est d'effrayer le prolo, le bourgeois, à coups de chars russes, d'ayatollah... " ("J'ai Raté Téléfoot", 1981). Les médias ne manipulent plus ? Passons sur "P'tit Fada", pour parler de l'intifada sans en parler tout en en parlant. Et sur son lâche silence, chez Fogiel, lorsque celui-ci s'excusait des propos tenus par Dieudonné. Pourtant, Dieudonné, il est comme Renaud : athée, de gauche et anticommunautarisme. Pas un mot de soutien, de relativisation des griefs retenus contre l'humoriste pas tout blanc. Mieux : à la question de savoir si, au fin fond de sa rentable dépression, il ne trouve pas au moins une cause qui vaudrait de se mouiller, Renaud répond que non. Même pas José Bové ? Non: "Il est allé lécher le museau d'Arafat." ("Palestiniens et Arméniens témoignent du fond de leur tombeau, qu'un génocide, c'est masculin, comme un SS, un torero.", "Miss Maggie", 1985)

VI - De l'empathie à l'égoïsme

"Il bosse toujours à l'atelier, assis sur un fauteuil roulant. Tu me dis qu'il chiale de temps en temps. Tu vois, je m'en serais un peu douté... " ("La Bande À Lucien", 1977). Le rap repose sur un malentendu : l'authenticité. Il faut être un vrai voyou pour rapper. Alors que les vrais voyous font des casses, pas des raps. Ce sont les accompagnateurs, les envieux de la délinquance, les petits frères puceaux qui rappent. Par la distance même qu'il y a entre ce qu'ils décrivent et ce qu'ils vivent, ils peuvent dépeindre, non pas une réalité sociale (il faut être intelligent, réfléchir et travailler), mais les explosions haineuses individuelles qu'entraînent les frustrations, mensonges et complexes d'infériorité (voir le génial "Flirt Avec Le Meurtre" de Ministère AMER, 1994). Et plus l'authenticité aura été revendiquée, plus le mensonge aura régné. Chacun sait que Joey Starr et le fils de gardien Kool Shen passèrent plus de temps, dès 90, aux Bains Douches, avec Mondino et Rita Mitsouko, ou au ministère de la Culture, qu'en garde à vue. Le rapport avec Renaud ? Tant que Renaud a raconté des vies qui n'étaient pas la sienne, par sa qualité d'écriture, nourrie de fidélité trouillarde, d'envie malsaine, de fantasmes de puissance primaire, d'excitation quasi sexuelle pour les destins douloureux et les vies cramées, il a été bon. Lyrique. Esthétisant ce qu'il faut. Et empathique comme Moati face à Le Pen. Le drame, c'est qu'un jour il a voulu ne plus parler que de lui. Là, non seulement, on s'est aperçu qu'il ne vivait rien d'intéressant, mais qu'en plus c'était pas Verlaine.

VII – Rouge, oui, mais de honte.

"Pauvre Dédé, aujourd'hui, l'est au cimetière de Pantin. Sur sa tombe, on a peint deux bandes blanches, c'est super : Sa bagnole crève doucement, tout au fond du jardin, d'un pavillon de banlieue, près de la ligne de chemin de fer." ("La Tire à Dédé", 1979). Pour qui a vécu en banlieue dans les années 70, quand les Français y étaient majoritaires, que le HLM était un luxe, que le rap n'avait pas encore infesté de son discours, faussement politique et vraiment aliéné, le champ de la revendication, cette chanson représente un sommet. Que Renaud l'ait ou pas vécu compte peu. Ceux qui l'ont vécu s'y sont cru, ça suffit. En 1988, après les succès de "Morgane De Toi" et "Mistral Gagnant" (loin encore des catastrophes à venir), conscient d'avoir à donner des gages, en quête de street-credibility, sur l'album "Putain De Camion" (l'hommage à Coluche, représentant, lui aussi, un sommet, mais de nullité), Renaud chie deux bluettes infectes: "Rouge Gorge", obscène hommage à Doisneau et frelatée prise de conscience de la dépopularisation de Paris (accordéon, imagerie Amélie Poulain, mais pas un mot sur la bobo-isation qui s'annonce), et "La Mère à Titi", sordide remake parodique et déconnectée, de "Baston" ou de "La Teigne".

VIII - Renaud, Mitterrand et les Arabes

"La France est une banlieue merdique, comme dit mon copain Mohamed... aux flics." ("La Chanson du Loubard", 1977). 1983, début du coma intellectuel de Renaud. Sur l'album "Morgane De Toi", le terrible "Deuxième Génération". Renaud a compris que, dorénavant, la figure du prolo de banlieue se confond avec celle de l'Arabe. Vu le titre, il s'agit d'une chanson à prétention sociologique. Son héros s'appelle Slimane, il a 15 ans, vit chez ses vieux à La Courneuve, a son CAP de délinquant (sic). "J'ai mis une annonce dans Libé, pour me trouver une gonzesse sympa..." Un lecteur de Libé, dans une cité, âgé de 15 ans, qui aurait compris, en 1983, que LE grand journal de la gauche n'est déjà plus qu'un adroit et droitier pousse-à-la-conso pour bobos...?
Quelques formules heureuses cependant : "On va aux putes, juste pour mater, pour s'en souvenir le soir dans notre pieu." Puis, soudain, au détour d'une strophe, LA faute. L'erreur d'observation du faux témoin : "Avec des potes, on a fait un groupe de hard-rock." Un Arabe, dans les années 80, qui fait du hard-rock... Je sais, il y avait un Arabe dans Trust. Le simple fait qu'on s'en souvienne prouve que c'était exceptionnel. Renaud ne reparlera plus des Arabes. Il célébrera une "Petite", qui porte "une main jaune au revers du son-blou." On ne peut pas soutenir Mitterrand et cette gigantesque entreprise de sodomie des Arabes qu'aura été SOS Racisme, et avoir un discours honnête sur la banlieue.

IX - L'estime de Jean-Luc Delarue

"La Marseillaise, même en reggae, ça m'a toujours fait dégueuler, Les marches militaires, ça me déglingue. Et votre République, moi je la tringle!" ("Où C'Est Que J'Ai Mis Mon Flingue", 1980). Invité aux Restos du Coeur (l'académie française de la chanson), entouré par les vainqueurs de la coupe du monde 1998, Renaud chante... la Marseillaise ! ! ! Et pas en reggae. Quelques mois plus tard, comme à tous les mourants, on lui remet une Victoire de la Musique, "pour l'ensemble de son oeuvre". Scène sublime. Delarue déclare que tout le monde adore, admire et apprécie Renaud. La règle des trois A. La marque, la griffe, et la punition du chanteur énervant devenu nerveux. Il dit, "Je crois pas que tout le monde m'aime." Si, si, lui répond Delarue.

Renaud n'avait qu'un seul talent : ses yeux. Sa femme est partie avec.


X. La punition Axelle Red

""Et s'ils prenaient ta mère comme otage, ou ton frère ? ", dit un père béret basque à un jeune blouson de cuir. "Et si c'était ton fils qu'était couché par terre, le nez dans sa misère...", répond le jeune pour finir." ("Les Charognards", 1977). On est loin de cette habile rhétorique dans l’impardonnable duo de maison de disques "Manhattan-Kaboul" (Axelle Red est chez Virgin aussi). Renaud n'est même plus aux fraises : il les sucre complètement ! "Petit Porto-Ricain, bien intégré (sic), quasiment newyorkais. Dans mon building plein de verre et d'acier, je prends mon job, un rail de coke, un café." Les Guignols, on peut comprendre qu'ils ne soient pas tous les soirs inspirés. Mais un mec qui n'a pas fait de disques depuis plusieurs années ? Le Porto-Ricain en trader de Wall Street... Abruti va! Déjà, chanter avec Axelle Red (et maintenant écrire pour la Marlene Dietrich de Forbach, P. Kaas), c'est inadmissible. Mais bêler : "Ils t'imposaient l'islam des tyrans. Ceux-là ont-ils jamais lu le Coran ?", ça mérite le pal. C'est qui son parolier, Alain Duhamel, Arlette Chabot ?

XI - Pauvre Lolita

"D'toute façon, t'en fais pas, m'avaient dit les copains, des nénettes, y' en aura beaucoup plus que des mecs. Le quart d'heure américain, ça va tripoter sec! Des filles, y' en avait que 12, pour 80 poilus. On fait mieux comme partouze, mais non, j'suis pas aigri. y'a qu'avec les petits Lu qu'ça a été l'orgie." ("La Boum", 1977). Jetez une oreille à " Elle A Vu Le loup", sur son dernier CD, au sujet du dépucelage de sa gamine. Vous saurez exactement ce que ça fait de vieillir. Après l'avoir vendue en pièces détachées pendant vingt ans, ça fait chier le camelot qu'un autre en profite.

XII -Pourquoi sa femme s'est barrée

"J'aimerais bien parfois chanter autre chose que la zone. Un genre de chanson d'amour, pour ma petite Amazone. Pour celle qui, tous les jours, partage mon cassoulet." ("Ma Gonzesse", 1979). Un ami, c'est celui qui dit oui à toutes vos frasques, ou celui qui, au risque de vous perdre, vous dit non quand vous devenez moche ? Renaud pleure sa Dominique partie (décence, pudeur et dignité sont à bannir, quand on veut revenir). Peut-être bien qu'elle n'est pas partie à cause des trente années passées. Mais en prévision de celles à venir... Qui mieux qu'elle sait l'être humain pathétique, grugeur, mauvais, un peu sale, qu'est devenu Renaud. Ce qu'elle l'a vu accomplir pour come-backer correspond-il à l'idée et à l'image qu'elle se faisait de lui... Point d'orgue : l'amour fou du quinca dégénéré pour une gamine de l'âge de sa fille. Façon "Les Charognards" : et si c'était Johnny Halliday qui soulevait Lolita, tu dirais quoi, Renaud ? Un lifting discret, et tu deviendras le Sardou qu'au fond tu as toujours rêvé d'être. Alors, par amitié, je t'insulte avant. Après, je te mépriserai seulement.

XIII - Fogiel adore

"Elle crèche cité Lénine, une banlieue ordinaire. Deux pièces et la cuisine, canapé, frigidaire. Préfèrerait habiter cité Mireille Matthieu. Au moins, elle sait qui c'est. Pis, c'est vrai que ça ferait mieux. Sur les cartes de visite qu'elle utilise jamais. Ça mettrait du ciel bleu sur les quittances de gaz." ("Banlieue Rouge", 1981). Après s'être fait démarquer par Goldman ("La vie par procuration"), Renaud va en 2003 précéder le Maïté de la chanson : "Petit Pédé". Vieille formule : le sujet de société. Contexte : le Pacs (et donc possiblement Fogiel en nouvel admirateur). Premier couplet : l'obligatoire référence à l'Homo d'Aznavour. Le jeu de mot gras pour les vieux fans: "Il fait pas bon être pédé quand on est cerné d'enculés." Ah, le petit pédé qui a tant morflé qu'il fait pleurer le loubard au coeur tendre vient, bien sûr, de province.

XIV: Le BHL de la chanson

Un seul titre offensif sur "Boucan d'Enfer", "L'Entarté", consacré à BHL. Mauvais, vieux, pas drôle. Contre-productif. Lévy ne s'y est pas trompé: il n'a pas répliqué. Renaud n'avait qu'un seul talent : ses yeux. Sa femme est partie avec. En 1980, il se demandait où était son flingue. fi est dans ma poche. Je te l'envoie où ? À la Closerie ? Chez Fogiel ? Chez Georges Besse ou dans le Lubéron ?


GRÉGORY PROTCHE
PHOTO: DR
"Rock n' Roll is the most brutal, ugly, desperate, vicious form of expression it has been my misfortune to hear"

Frank Sinatra
Avatar du membre
Purple Girl
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Enregistré le : 14 décembre 2005, 15:50
fan depuis : 1989

26 octobre 2006, 14:09

Réponse de Renaud dans le Nouvel Obs, il s'est humilié tout seul... :lol:

"Cher Nouvel Obs, vous ironisez sur l'action en justice que j'intente contre le torchon "Tant pis pour vous" pour "insultes publiques à particulier". Outre l'habituel procès consistant à me faire passer pour un rebelle qui n'hésite pas à faire appel à la justice lorsque ses intérêts personnels sont en jeu, alors que, si "rebelle" je suis, je ne vois rien de paradoxal à être par ailleurs épris de justice, vous n'hésitez pas à m'accuser de porter atteinte à la liberté de la presse, accusation que je ne saurais tolérer. J'espère de tout mon cœur que la justice, à laquelle je fais appel pour la première fois en trente ans, me donnera raison et que les 15 000 euros que je réclame à l'auteur de l'article me seront attribués. Sachez qu'ils seront immédiatement reversés à l'association Orphelinat mutualiste de la Police nationale que je soutiens financièrement.(1) et (2) .Je vous rappelle que "Tant pis pour vous" m'a traité de "répugnant, sale, réac blasé, raciste, suceur de prolos", j'en passe et des meilleures. Je me demande quelle réponse apporter à de tels propos qui portent atteinte à ma dignité et à mon honneur et me contrefous de porter atteinte au portefeuille de ces écrivaillons haineux qui m'ont insulté de manière diffamante commen aucun brûlot de la presse d'extrême-droite ne se l'est jamais permis. Bien à vous...
RENAUD"
Modifié en dernier par Purple Girl le 26 octobre 2006, 16:16, modifié 2 fois.
"Rock n' Roll is the most brutal, ugly, desperate, vicious form of expression it has been my misfortune to hear"

Frank Sinatra
topaz
Official Member
Official Member
Messages : 1724
Enregistré le : 18 mars 2003, 15:52
Localisation : Lehave (avec laccent)

26 octobre 2006, 15:38

je vois pas pourquoi il s'est humilié les enfants de flics mort sont aussi des êtres humains nan? en même temps 15 000 euros contre un article paru un fanzine, ça fait beaucoup.
Avatar du membre
Purple Girl
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Enregistré le : 14 décembre 2005, 15:50
fan depuis : 1989

26 octobre 2006, 15:50

topaz a écrit :je vois pas pourquoi il s'est humilié les enfants de flics mort sont aussi des êtres humains nan? .
100%d'accord avec toi là ou je pense qu'il s'est humilié c'est ce procès ridicule et sa vaine tentative de justification... C'est très bien qu'il reverse des sous à une fondation quelle quelle qoit, mais il aurait pu le garder pour lui, bref pour résumer il n'avait pas besoin de dire où irait cet argent...
"Rock n' Roll is the most brutal, ugly, desperate, vicious form of expression it has been my misfortune to hear"

Frank Sinatra
Avatar du membre
Moi
Official Member
Official Member
Messages : 2514
Enregistré le : 24 novembre 2005, 17:58
fan depuis : 1993
Localisation : Novillars (Doubs)

26 octobre 2006, 19:54

Purple Girl a écrit :
topaz a écrit :je vois pas pourquoi il s'est humilié les enfants de flics mort sont aussi des êtres humains nan? .
100%d'accord avec toi là ou je pense qu'il s'est humilié c'est ce procès ridicule et sa vaine tentative de justification... C'est très bien qu'il reverse des sous à une fondation quelle quelle qoit, mais il aurait pu le garder pour lui, bref pour résumer il n'avait pas besoin de dire où irait cet argent...
Comparé aux mecs qui font les enfoirés pour leurs images de marque...
Mieux vaut régner en enfer qu'être esclave au paradis-John Milton
Avatar du membre
zbouille
Official Member
Official Member
Messages : 832
Enregistré le : 24 avril 2003, 10:29
fan depuis : 1984

26 octobre 2006, 21:05

j'trouve l'article du fanzine puant ...
Avatar du membre
fabienne
Official Member
Official Member
Messages : 1034
Enregistré le : 03 janvier 2006, 03:35

27 octobre 2006, 14:32

zbouille a écrit :j'trouve l'article du fanzine puant ...
Je suis assez d'accord.

Même si je regrette un peu le côté très rebelle de sa jeunesse (Hexagone, où c'est que j'ai mis mon flingue etc...),
Même si je regrette que son côté caustique se soit émoustillé avec le temps...

En effet, pour reprendre l'article, Renaud s'est gnan-gnanisé avec la naissance de sa fille. L'article préfère la chanson Pierrot à la chanson "Morgane de toi". Mais je crois que Renaud, même s'il avait eu un garçon à l'époque au lieu d'une fille, n'aurait plus dit "je t'apprendrais la truande..."
Mais ce n'est qu'un des aspects du sexisme latent de l'article.

Ensuite, il est vrai qu'avec l'âge il s'est un peu "rangé." Moins rebelle et moins caustique. Plus près du "politiquement correct" et combats plus faciles (c'est vrai que taper sur Bush, rien de plus simple)

Mais tout ça, qu'est ce que vous voulez, c'est la vie : à 20 ans, on crache à la gueule du système, avec une famille on relativise et on se recentre sur la famille. Et puis de manière générale, avec l'âge, on perd le goût de jeter des pavés. Voire la chanson "fatigué" : je trouve que dans cette chanson, on ressent bien une première lassitude.

Mais dans tous les cas, par toutes les phases où il est passé, il a toujours sorti de magnifiques chansons pleines de poésie et de tendresse.
Au moins, dans son oeuvre, on lit un homme dans son entier, dans son évolution, et dans ses contradictions.

Pour l'article lui-même, je trouve vraiment l'expression de Zbouille, "puant", vraiment bien choisie.
On est en droit de préférer le Renaud de 20 ans. Cependant, l'auteur l'a fait de manière "puante".
D'abord à cause du sexisme latent qui se dégage du Fanzine.
Et puis je ne sais pas quoi d'autre. On a l'impression que l'auteur a voulu faire du lynchage gratuit. Et provoquer dans le sordide.

Peut-être a t'il voulu lui aussi faire le rebelle et faire du caustique à la Renaud.
Mais il s'est raté sur ce coup-là.
La différence, c'est que Renaud n'a jamais craché gratuitement. Et lorsqu'il crachait sur quelqu'un, il y mettait toujours une belle part d'humanité, de tendresse et d'intelligence.

Mais je crois que le journaliste n'a jamais saisi cette dimension-là.
topaz
Official Member
Official Member
Messages : 1724
Enregistré le : 18 mars 2003, 15:52
Localisation : Lehave (avec laccent)

28 octobre 2006, 13:05

au fait c'est dans les inrocks yavait un papier qui le détruisait à cause de la chanson "les bobos" bon d'accord c'est pas sa meilleure chanson mais on lui reprochait une fois de + d'être l'ex rebel - qui se prend pour "un melange de che guevara et de joey starr" , une connerie comme ça - de faire désormais partie du systeme.
Avatar du membre
Harry
Official Member
Official Member
Messages : 1507
Enregistré le : 27 octobre 2002, 20:06
fan depuis : 1986
Localisation : Elsass

28 octobre 2006, 13:32

"Che Guevara" ce n'est pas une marque déposée ?...
"Si vous le voulez, alors ce ne sera pas un rêve"... T. Herzl
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

28 octobre 2006, 13:50

marant tous ces gens qi critiquent Renaud mais ne font rien de leur coté pour prouver leur supériorité
comme disait renaud dans un article: quand j'aide les animaux maltraités, on me preproche de pas m'occuper des enfants maltraités etc...
ca revient au meme pour les critiques musicales, il se fait toujours lyncher par des petites merdes frustrées qui n'arriveront jamais a la chevie de la carriere et du tallent narrateur de Renaud, cassez plutot Pagny, Obispo et tous les connards genre pascal negre, ca sera bien mieux
Avatar du membre
Harry
Official Member
Official Member
Messages : 1507
Enregistré le : 27 octobre 2002, 20:06
fan depuis : 1986
Localisation : Elsass

28 octobre 2006, 14:56

GlamSlam a écrit :tous les connards genre pascal negre
Il chante maintenant ??
"Si vous le voulez, alors ce ne sera pas un rêve"... T. Herzl
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

28 octobre 2006, 15:04

Harry a écrit :
GlamSlam a écrit :tous les connards genre pascal negre
Il chante maintenant ??
il est resté sur sa chaise comme un bacala coincé pendant que tous les autres dansaient et se defoulaient sur WYMCA des Village People hier :lol: :wink:
GlamSlam
Official Member
Official Member
Messages : 1171
Enregistré le : 20 avril 2004, 01:45
Localisation : Charleroi

21 novembre 2007, 04:09

Renaud offre son CD:

http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud/ba...75&start=15
Renaud a écrit :Allez hop !
posté le 17/11/2007à 19:24:46 par Renaud

Virgin m'a gonflé avec son plan d'escrocs de sortir le CD et le DVD à quinze jours d'intervale (au lieu de les sortir ensemble et de laisser le choix aux gens, à savoir : "j'suis fan, j'ai la collectionnite aïgue, j'me ruine mais peu importe, je prends les deux !" ou bien "j'ai pas les moyens, je prends que le DVD, quitte à payer un poil plus cher j'aurai le son ET l'image !"
Là ça va être : "Super ! Un CD de Renaud, j'achète !" et quinze jours après "Merde ! le DVD ! Si j'avais su j'aurais attendu... Tant pis, j'le prends aussi, j'veux les images ! Mais j'ai l'sentiment de m'être fait couillonner !"
Donc y vont pas m'gonfler si j'vous offre gratos le son du CD deux jours avant, d'autant qu'il sera sur E.mule dès lundi probablement...
Gaffe, c'est p't'être long à télécharger ! 49 chansons...
Velo,
Ren
http://www.megaupload.com/fr/?d=K94VO2S7


Bref, merci beaucoup infiniment Renaud ! ^^
Avatar du membre
Vincent2Paris
Official Member
Official Member
Messages : 7896
Enregistré le : 19 octobre 2007, 05:33

21 novembre 2007, 04:33

Merci

J'étais dégouté quand j'ai appris le décès suite à un cancer de Frank Langolff,
le compositeur de Putain de camion, et d'autres perles de Renaud.
Avatar du membre
flop
Official Member
Official Member
Messages : 2284
Enregistré le : 19 mai 2002, 01:14
Localisation : Picpus
Contact :

21 novembre 2007, 09:57

Purple Girl a écrit :Quand je pense à Renaud, je ne peux m'empecher de penser à cet article du très caustique fanzine "Tant pis pour vous".

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, jugez-en par l'article écrit par Grégory Protche et qui a valu à cet auteur et à son fanzine, un procès intenté par Renaud, par la suite, ils ont intitulé leur droit de réponse par "le rebelle appelle la police".
Bel article. Gerard Lebovici avait néanmoins mieux anticipé sa trahison.
Avatar du membre
bastho
Official Member
Official Member
Messages : 604
Enregistré le : 13 août 2003, 14:39
Localisation : Saint Lô (capitale de la manche ca tape)
Contact :

21 novembre 2007, 22:45

Moi renaud je le trouve puant desormais....

je m explique...

qu il soit moins engagé, des paroles idiotes (sarko/facho c est tellement facile et tellement faux.. Il n as plus 20 ans justement...) C est normal a son age. Qu il veuille se faire du blé, c est humain, et je ne le lui reproche pas....

Mais quand il met l annee derniere RTL en garde: si vous faite une critique negative de l album de ma femme je ne vous parle plus...

Je crois que le libertaire des annees 70/80 se trouve du coup plus facho que sarko....

et vive la liberté de la presse monsieur renaud...

"Société tu m'auras pas"....

Et bien si...
Du groove et assimilé made in Normandie, enjoy...
https://soundcloud.com/user-310971396
Avatar du membre
Vincent2Paris
Official Member
Official Member
Messages : 7896
Enregistré le : 19 octobre 2007, 05:33

21 novembre 2007, 23:07

flop a écrit :
Purple Girl a écrit :Quand je pense à Renaud, je ne peux m'empecher de penser à cet article du très caustique fanzine "Tant pis pour vous".

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, jugez-en par l'article écrit par Grégory Protche et qui a valu à cet auteur et à son fanzine, un procès intenté par Renaud, par la suite, ils ont intitulé leur droit de réponse par "le rebelle appelle la police".
Bel article. Gerard Lebovici avait néanmoins mieux anticipé sa trahison.
Arf, j'avais bien rigolé en le lisant cet article... La réaction de Renaud avait d'ailleurs été très en rapport avec ce que l'article décrivait: un type plein de contradictions qui ne supporte pas la critique. Pour le coup, c'était bien une atteinte à la liberté d'expression.
alexoneal
Official Member
Official Member
Messages : 2277
Enregistré le : 27 juillet 2010, 17:22
fan depuis : 1984

11 mai 2012, 10:55

:joyeuxannif: 60 ans !!! ...et il va mieux...

http://www.lefigaro.fr/musique/2012/05/ ... t-plus.php

Le texte intégral de la lettre de Renaud à ses fans :

Salut les potes, salut les filles,

Je voulais vous remercier pour les millions de messages de soutien (bien qu'on ne soutienne que ceux qui tombent ) reçus depuis des mois sur votre site. 36.000 membres c'est pas dégueu. À la veille de mes 60 balais, (J'voudrais crever avant d'être moche même si l'inspiration m'a un peu déserté, j'ai la banane, je bois quasiment plus, même si j'apprécie toujours une bonne bière. Ricard ou autres Pastis oubliés définitivement depuis plus de six mois que je vis dans le Sud. Je vois pas souvent mon fils qui me manque terriblement, ni ma petite fille Héloïse, mais bon, je me suis éloigné de ma famille pour un moment, c'est ma faute. J'ai ici une famille de potes, comme vous, à l'amitié indéfectible.

Je vous souhaite une belle année (et les cinq autres qui viennent pleine de bonheur et d'amour, loin du nain et ses acolytes. De mon côté, j'essaie d'écrire pour vous, pour moi, pour le simple fun d'en faire râler quelques-uns et de vous charmer, vous séduire, comme vous le faites pour moi à votre façon...

Amitiés définitives,

Renaud
RnRFunky
Avatar du membre
Bambi91
Official Member
Official Member
Messages : 509
Enregistré le : 15 février 2012, 21:52
fan depuis : 1991

13 mai 2012, 15:05

C'est un petit mot d'espoir de sa part, tant mieux!!
Répondre

Retourner vers « Musique »